LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Rapport de stage, directeur de ressources humaines

Rapport de stage : Rapport de stage, directeur de ressources humaines. Recherche parmi 245 000+ dissertations

Par   •  24 Janvier 2013  •  Rapport de stage  •  3 849 Mots (16 Pages)  •  765 Vues

Page 1 sur 16

Stage effectué du 18 au 21 juin 2012

Coordonnées de l’élève:

Nom et prénom : Rojas Estrada Liliana Concepción

Classe : 2nde1

Né(e) le : 12 septembre 1994

Élève au lycée : Lycée Franco-Mexicain

Professeur principal : M. Guichard

Téléphone de l’élève : 57618250

Mail : rojas.liliana@lfm.edu.mx; dal_liliana@hotmail.com

Coordonnées du tuteur du stage :

Nom et prénom : Gil Gil Antonio

Fonctions dans l’entreprise : Directeur de Ressources Humaines.

Téléphone : 52627100 ext.1286

Mail : antonio.gil@abengoamexico.com.mx

Remerciements

D’abord je veux remercier le Lycée Franco-Mexicain, puisque grâce à ce projet du stage en entreprise, j’ai pu connaître différents aspects d’une entreprise comme son fonctionnement, son organisation, sa structure, ses idées, ses missions. Je pense que ce stage m’a beaucoup aidé à avoir une idée plus concrète de ce que je vais faire plus tard dans ma vie, avant je considérais la possibilité de devenir ingénieur industriel, mais maintenant grâce à ce stage, j’en suis sûre.

Après je veux remercier, bien évidemment, Abengoa Mexico pour me permettre de faire le stage dans ses installations, je veux remercier aussi tout le personnel et plus particulièrement les directeurs qui ont répondu à toutes mes questions, malgré la grande quantité de travail qu’ils avaient, ils m’ont donnée la meilleure des attentions, ils ont pris leur temps pour parler avec moi, pour me montrer leurs projets, pour m’expliquer le fonctionnement de l’entreprise, je n’ai jamais reçu de mauvais traitements de la part d’aucun des employés.

Ensuite je veux remercier M. Gil puisque c’était lui qui a accepté la réalisation du stage, il a signé tous les documents nécessaires, il m’a prévu tous les rendez-vous avec les différents directeurs de l’entreprise et en général il m’a beaucoup aidé dont tout ce que j’en avais besoin pendant mon stage.

Finalement je vais remercier mes parents, parce qu’ils m’ont appuyée pendant ces quatre jours, ils se sont adaptés aux règles de l’entreprise, ils m’ont donnée également un appui économique et moral, et eux aussi, ils m’ont aidé dont tout ce que j’en avais besoin.

Sommaire

Introduction…….……………………………………………p.4

La structure de l’entreprise………………………………………………....p.5

Organigramme de l’entreprise……………………….…..p.7

Mon journal de bord...…………………………………….p.8

Journée 1…………………………………….……...p.8

Journée 2…………….……………………………...p.10

Journée 3……………………….…………………...p.12

Journée 4……………………….…………………...p.14

Conclusion…………………………………………………p.16

Introduction

Le stage en entreprise a été un projet fait par le Lycée Franco-Mexicain pour les élèves de seconde. Pour ce projet l’élève devait chercher une entreprise dans laquelle il souhaitait travailler, ce choix se faisait par rapport à ce que l’élève voudrait faire plus tard dans la vie. Après avoir choisi l’entreprise, l’élève devait faire signer une feuille d’accord entre le Lycée Franco-Mexicain et l’entreprise, dans cette feuille d’accord, il y avait une série des règles que l’élève et l’entreprise devaient suivir une fois que l’élève était dans l’entreprise. Finalement le stage s’effectuait du 18 juin au 21 juin 21012.

Dans mon cas, j’ai choisi faire mon stage dans une entreprise appelée Abengoa Mexico. Dans ce dossier je vais, d’abord expliquer les fonctions de cette entreprise, sa structure, ses missions, le rôle de l’entreprise dans mon pays. Je vais faire aussi une description de mon parcours dans l’entreprise et à la fin je vais donner mon opinion sur le stage, mes impressions, ce que j’ai appris, ainsi comme une conclusion général.

La structure de l’entreprise

Abengoa México S.A. de C.V. est une entreprise qui se trouve dans la rue Bahía de Santa Bárbara à Mexico. L’entreprise a été fondée par Benjumea 

Puigcerver y José Manuela Abaurre Fernández-Pasalagua, le 4 janvier 1941à Séville et 40 ans plus tard l’entreprise s’est installée au Mexique. Abengoa compte à peu près 400 employés, elle dispose d’un site WEB où on peut trouver l’information principale de l’entreprise, www.abengoamexico.com.mx.

Abengoa México est une entreprise privée industrielle qui n’appartient pas à un Groupe, c’est une entreprise complètement autonome qui se spécialise surtout à la construction de structures électriques. Cette entreprise ne vend pas aucun produit, ce qu’elle vend ou offre est un service de construction, ses principaux clients sont des entreprises fédérales comme PEMEX et CFE, ces entreprises demandent un service de construction, c’est-à-dire qu’elles paient Abengoa pour qu’elle réalise leurs projets, parmi les principales œuvres qu’Abengoa réalise, on peut trouver des structures métalliques pour des usines, sous-stations électriques, systèmes de câblage, prise d’eau, etc.

Abengoa gagne ses projets à travers des licitations ; quand une entreprise, soit PEMEX ou CFE, veut la construction d’un de ses projets, elle met ce projet dans un concours où des différentes entreprises comme Abengoa, veulent l’obtenir. Abengoa lit toutes les conditions du projet, après elle fait une licitation pour proposer un plan de projet, une fois que la licitation est acceptée pour l’entreprise, Abengoa commence la construction. Pourtant une chose que je considère importante de mentionner, c‘est le système financier qu’utilise cette entreprise. D’abord Abengoa n’utilise jamais son propre argent, aucun projet n’est pas financé avec l’argent de l’entreprise, c’est pour cette raison-ci qu’elle utilise une façon différente pour payer les matériaux, le personnel et les services dont le projet a besoin, elle utilise se qu’on appelle un PPB, en espagnol « Pago a Provedores por Banco », c’est-à-dire qu’elle demande de l’argent à une banque quelconque, après on signe des accords entre Abengoa et l’entreprise fédérale et Abengoa commence la construction du projet. Une fois la construction est complètement conclue l’entreprise a une période de 21 ans pour payer la dette et être en règle avec la banque, et Abengoa prend à peu près 10% ou 15% du prix total pour le service qu’elle vient de faire.

Parmi les métiers qu’on peut exercer à Abengoa, il y a principalement des ingénieurs électriques, industriels, des administrateurs, des comptables, des avocats, des psychologues, des architectes. Abengoa offre aussi beaucoup d’opportunités pour des nouveaux employés, elle a crée un système pour embaucher des étudiants qui sont en train de finir ses études, Abengoa leur donne une bourse et avec ce système ils sont capables d’obtenir une expérience de travail, pour qu’ils puissent connaître l’organisation d’une entreprise si grande comme Abengoa.

Abengoa est aussi une entreprise qui est en train de s’étendre par le monde entier, maintenant elle est présente dans tous les continents dans 80 pays. Elle est aussi une entreprise qui participe à la conservation de la planète, elle possède un département appelé GEI en espagnol « Gases de Efecto Invernadero », dans ce département on contrôle et administre la quantité des gaz produits ou émis par chacun des projet, ainsi comme le contrôle des gaz émis par les fournisseurs d’Abengoa, il est important de dire qu’Abengoa ne fait aucun accord avec ses fournisseurs si ceux-ci ne donnent pas un rapport des émissions de gaz à effet de serre qu’ils produisent. A tout cela on ajoute aussi les différents projets écologiques que l’entreprise est en train de développer, à partir des énergies renouvelables pour appuyer le développement durable.

Organigramme de l’entreprise

_

Mon journal de bord

Journée 1

Le premier jour de stage je suis arrivée à l’entreprise, et je suis allée au département de Ressources Humaines où j’ai rencontré M. Gil. Il m’a expliqué d’une façon très générale la structure de l’entreprise, ce qu’on faisait, le service qu’Abengoa offre, après M. Gil a prévu mes rendez-vous avec les directeurs de l’entreprise. Ce jour-ci je n’ai eu qu’un seul rendez-vous à 4h, pourtant j’ai destiné toute la matinée à interroger tout le personnel de Ressources Humaines.

D’abord j’ai parlé avec M. del Río, il était administrateur, il m’a dit que son travail consiste à lire, administrer et contrôler les dossiers de chacun des employés, après il faisait un rapport pour avoir un contrôle de compétences des employés.

Après j’ai parlé avec M. Trujillo, lui aussi, il était dans la partie administrative de Ressources Humaines, pourtant son travail n’est pas le même que celui de M. del Río, il voit surtout la partie de services pour les employés, il contrôle le service médical auquel ont accès et possèdent tous les employés d’Abengoa, ainsi comme l’assurance de vie, il gère aussi le contrôle de contrats et les absences des employés.

Après avoir parlé avec M. del Río et M. Trujillo, j’ai parlé avec Mme. Cruz et Mme. Donoso, elles sont dans la partie de recrutement de personnel, elles reçoivent tous les dossiers des aspirants qui souhaitent entrer à Abegoa, elles les lisent, choisissent les meilleures pour la poste vacante et après elles téléphonent les personnes pour prévoir un entretien, finalement elles interrogent les participants et choisissent la personne qui occupera la poste. Quand elles m’ont dit qu’elles faisaient les entretiens de travail, je leur ai demandé si j’en pouvais voir une, elles ont accepté ma proposition et le lendemain je pouvais être avec Mme. Cruz dans un entretien qu’elle avait prévu.

Après j’ai parlé avec le responsable de la formation de personnel, M. Chan, il était le responsable de chercher des cours de capacitation pour les employés, des cours de capacitation sur la santé des employés, il a aussi le contrôle des dossiers médicaux des employés ainsi comme les différents traitements médicaux dont les employés peuvent avoir besoin.

Finalement, dans la partie de Ressources Humaines, j’ai parlé avec Mme. Casillas, elle faisait presque la même chose que M. del Río, elle gère les compétences des employés et après, avec son information et celle de M. del Río, elle fait un rapport beaucoup plus complet des compétences du personnel.

L’après midi, je suis allée à manger, je me suis dépêchée parce à 4h j’avais rendez-vous avec M. Rendón. Je suis arrivée à son bureau et il a commencé à m’expliquer son travail. Il gère une chose qu’on appelle le PPS en espagnol « Proyecto de Prestación de Servicios », c’est-à-dire qu’il contrôlait de façon très général tous les projets avec les différentes entreprise, principalement les projets avec PEMEX et CFE. Il voit les projets depuis le début et jusqu’à la fin, c’est-à-dire le plan du projet, la construction, toutes les contraintes qui peuvent exister, il vérifie aussi les financements avec les banques. Il m’a dit qu’il voit principalement le paiement des entreprises, il m’a dit qu’une fois que le projet était finit l’entreprise avait une période de 21 ans pour payer la dette avec la banque, et il vérifie le paiement régulier de cette dette.

Journée 2

Le deuxième jour de stage, je suis allée au département de finances, j’ai parlé avec M. Ayram, il est le directeur de financement corporatif, d’abord il a commencé avec une petite introduction sur Abegoa, son histoire, ses buts ce qu’on faisait, les projets, l’installation de l’entreprise ici au Mexique ; après il m’a expliqué son travail à Abengoa ; il gère la trésorerie de l’entreprise, les assurances et bien évidement les finances. Il m’a expliqué aussi qu’il est, avec M. Luna, le responsable de chercher les banques qui vont payer ou financier tous les projets qu’Abengoa est en train de faire, il doit établir des accords parmi différentes banques, puisque dans la plupart des cas, la quantité d’argent qu’Abengoa demande est très grande, alors on a besoin de plusieurs banques qui puissent payer ou financier les projets, donc c’est lui qui met d’accord toutes les banques, il m’a dit qu’il aime beaucoup son travail, malgré les difficultés qu’il a, il m’a expliqué que ce n’est pas facile mettre d’accord 8 ou 10 banques pour accepter le financement des projets, en plus il doit chercher les meilleures offres, les plus économiques pour l’entreprise. A la fin de son explication, il m’a proposé de parler avec son personnel, pour voir plus profondément le fonctionnement du département de finances, malheureuse je devais partir au département de Ressources Humaines parce que j’allais aller avec Mme. Cruz pour l’entretien de travail, M. Ayram m’a dit qu’il n’y avait pas de problème, je pouvais revenir quand je voulais.

Donc j’y suis allée avec Mme. Cruz, nous avons reçu l’aspirant, Mme. Cruz m’a expliqué que l’aspirant était étudiant, il voulait entrer à l’entreprise comme boursier. Elle a commencé l’entretien, elle lui a demandé quels étaient ses projets dans quelques années, pourquoi il avait choisit Abengoa, elle lui a demandé aussi de parler de sa personnalité, ce qu’il aimait faire, le garçon a répondu à toutes les questions, pourtant j’ai eu l’impression qu’il était très nerveux, ce qui me parait complètement normal étant donné que c’était son premier entretien de travail, je crois que moi aussi, j’aurais été si nerveuse, après Mme. Cruz a finit l’entretien, et elle lui a donné des preuves psychologiques à remplir. Quand nous quittons le garçon, je lui ai demandé ses impressions, elle m’a dit qu’elle l’avait trouvé très nerveux, mais malgré cela elle croyait qu’il pourrait occuper la poste, elle m’a dit qu’une chose très important dans un entretien de travail est l’attitude, si on semble intéressé, optimisme dans un entretien, on beaucoup de possibilités d’être accepté, si on arrive avec la peur, avec des doutes sur soi-même, la plupart de cas, on est rejeté, elle m’a dit que le garçon semblait très motivé, elle a vraiment vu son envie de travailler à Abengoa. Et moi, par ailleurs j’ai beaucoup appris de cet entretien, j’ai appris par exemple les types des questions qu’on nous pose, ce qui peut nous arriver quand est nerveux et en général j’ai appris comment se passe un entretien de travail.

Après je suis revenue au département de finances et j’ai parlé avec trois personnes ; M. Luna, Mme Xenia Cruz et Mme. Martínez. M. Luna aide M. Ayram à chercher les banques qui vont financier les projets d’Abngoa. Mme. Cruz contrôle les contrats d’assurances et cautions pour les projets d’Abengoa. Mme. Martiínez gère les rapports des obligations, engagements et besoins d’Abengoa et de SAXA qui est une autre entreprise qui appartient à Abengoa et qui contrôle aussi le paiement des employés ; quand Mme. Martínez a finit de m’expliquer ses fonctions dans l’entreprise, elle m’a demandé si je voulais parler avec d’autres personnes qu’elle connaissait dans le département d’achats, donc nous y sommes allées.

Dans le département d’achats, j’ai connu M. Toro, il contrôle les coûts des achats et il contrôle aussi la quantité d’argent qu’Abengoa gagne et perd lors d’un projet, il fait un rapport des dépenses et des gains que l’entreprise a eu.

Finalement après l’heure du repas j’avais rendez-vous avec M. Villegas, il était le directeur de qualité, il voit la qualité de l’entrepris dans des différents domaines, il voit la qualité des employés, il est en contact constant avec Ressources Humaines pour voir les compétences des employés, il voit la qualité des projets, la qualité des produits qu’on achète pour les constructions, c’est lui qui lit les exigences des clients pour satisfaire leurs besoins.

Journée 3

Le troisième jour de stage, je suis allée au département d’opérations, j’avais rendez-vous avec M. Weiss, il m’a expliqué que le département d’opérations est divisé en quatre parties, celle d’achat de matériaux, celle de la logistique, celle des sous-traités et celle des cours de la Bourse. Dans la partie d’achats on voit les meilleurs prix et offres pour les matériaux des projets, dans la partie de logistique, on voit le procès qui parcourent les matériaux depuis qu’ils sortent de l’usine, jusqu’à leur arrivée, soit dans l’endroit de construction ou soit dans un endroit spécifique, dans la partie de sous-traités, on voit surtout des services nécessaires qu’Abengoa doit payer lors d’un projet, par exemple ; lors de la construction d’un projet on doit d’abord vérifier et connaître le terrain dans lequel on va construire, alors Abengoa doit payer un services de topographie, ou une étude de sols, pour s’assurer que la construction va marcher dans cet endroit, donc la partie de sous-traités contrôle tout cet aspect-ci, le personnel de sous-traités doit chercher un sous-traitant, qui puisse prêter ce service et d’autres types de services dont Abengoa a besoin. Finalement dans la partie de cours de la Bourse, on cote les meilleurs prix pour l’entreprise.

Après avoir parlé avec M. Weiss, il m’a donné sa permission de parler avec tout son personnel. D’abord j’ai parlé avec Mme. Ortiz, elle aide M. Weiss avec les sous-traités, elle gère tout le procès des contrats avec les sous-traitants, elle m’a expliqué que lors qu’Abengoa embauche une entreprise pour avoir un certain service, elle devient automatiquement responsable du personnel que le sous-traitant va lui prêter, pourtant Abengoa ne paie pas aucun service privé d’assurance, elle a fait un accord avec le IMSS, et alors tout le personnel qu’Abengoa embauche est protégé par le IMSS, Mme Ortiz est aussi la responsable de rédiger et réviser les contrats, elle doit voir que toutes les normes des contrats soient suivies. Après j’ai parlé avec Mme. Rosales, elle aide M. Weiss dans la partie de logistique, elle voit plus profondément le procès de transport des matériaux, elle doit s’assurer qu’il n’y ait pas de problèmes par exemple dans les ambassades, elle cherche aussi les prix plus économiques pour le transport des produits. Finalement dans la partie d’opération, j’ai parlé avec M. Martínez, il aide M. Weiss dans la partie d’achats, il voit les besoins pour chacun des projets et il cherche les meilleurs prix.

L’après-midi j’ai eu l’opportunité de voir le directeur de projets, M. Cano, il m’a montré l’un des nouveaux projets d’Abengoa, il s’agit d’une sous-station électrique à Baja California, il m’a dit qu’il est à peine dans la planification du projet, il m’a montré les plans qu’il est en train de vérifier et il m’a expliqué qu’il a besoin au moins de six mois pour finir, corriger et choisir le plan qui va le mieux marcher. Ce projet à Baja California va fournir de l’électricité à trente mille maisons, c’est un projet demandé par CFE.

Finalement, après l’heure du repas, je suis allée voir M. Rojas, il était le directeur et administrateur des projets réalisés pour CFE, il m’a parlé de son expérience de travail à Abengoa, comment il a commencé, ce qu’il a dû faire pour arriver à sa poste actuelle, ainsi comme de ses fonctions dans l’entreprise, il contrôle de manière plus spécifique et plus détaillée les projets de CFE, et s’il y a une contrainte ou des problématiques avec le projet, il le résout directement avec les directeurs de CFE.

Journée 4

Mon dernier jour de stage, je suis allée au département de P&G (pétrole et gaz), j’ai parlé avec le directeur M. Lozano, il m’a expliqué que dans ce département, on se spécialise surtout aux projets demandés par PEMEX et lui aussi, il m’a donné la permission de parler avec son personnel.

D’abord j’ai parlé avec Mme. Vázquez, elle gère le contrôle de coûts qu’on produit lors de projets de PEMEX, elle cherche aussi le personnel, elle fait une partie de ce qu’on fait à Ressources Humaines, mais exclusivement pour le personnel des projets de PEMEX, elle voit aussi les sous-traités pour les projets de PEMEX.

Après j’ai parlé avec M. Damaso, il est l’administrateur de projets de PEMEX, il vérifie surtout les plans, les améliore, il voit le progrès de projets, ainsi comme les contraintes qui puissent se produire. Après j’ai parlé avec M. Zamora, il est le directeur de qualité des projets de PEMEX, il fait exactement la même chose que M. Villegas mais seulement dans les projets de PEMEX.

Finalement, dans le département de P&G j’ai vu M. Lartigue et M. Cruz. M. Lartigue contrôle les achats dans les projets de PEMEX, il fait le même travail que M. Martínez mais il se spécialise à la recherche des matériaux spécifiques pour les projets de PEMEX, comme M. Martínez, lui aussi, il doit chercher les meilleurs prix les plus économiques pour l’entreprise. M. Cruz est le directeur de GEI (gaz à effet de serre), il voit le contrôle des émissions de gaz que produit Abengoa, il fait des rapports, il est aussi le responsable de vérifier les émissions de gaz à effet de serre des fournisseurs d’Abengoa, s’il n’y a pas un rapport d’émissions de gaz fait par une entreprise fournisseuse, Abengoa ne fait aucun accord avec elle. Il m’a expliqué que pour lui c’est un peu décevant qu’ici au Mexique, il n’y a pas une loi établie qui oblige les entreprises à faire ce type de rapport, il m’a dit aussi qu’au Mexique la plupart des entreprises qui font ces rapports ne présentent que 18% de ce qu’ils sont vraiment en train de polluer.

Finalement la dernière personne que j’ai vu à Abengoa c’était M. Baca, il est le directeur de développement d’énergie renouvelable et d’efficience énergétique, il m’a montré certains propositions qu’Abengoa a pour créer des projets qui collabore au développement durable, il m’a dit qu’Abengoa est une entreprise qui essaie d’être écologique.

Conclusion

Points négatifs

Je crois que dans mon cas, j’aurais voulu avoir plus de temps pour le stage, plus au moins deux ou trois jours de plus, parce à mon avis quatre jours, c’est très peu de temps et je n’ai pas pu connaitre toute l’entreprise, il y a eu beaucoup de départements que je n’ai pas vu à détail, en plus une chose que je regrette énormément, c’est que dans le stage, je n’ai fait que de l’observation, je n’ai pas eu le temps de faire une activité de travail dans l’entreprise, j’aurais voulu aider quelqu’un à faire quelque chose, voir par exemple comment on fait un procès d’achats de matériaux ou aider dans la partie administrative de l’entreprise, mais malheureusement je n’ai pas eu l’opportunité.

Points positifs

J’ai connu l’organisation d’une entreprise si grande comme Abengoa México, j’ai vu ses missions, sa structure, son rôle dans mon pays, j’appris qu’Abengoa est une entreprise qui collabore au développement durable, cela est une chose que j’ai vraiment aimé, qu’il y ait ici au Mexique des entreprises qui font attention à la planète, qui essaient de polluer le moins possible, qui font des projets pour diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre, et j’espère que beaucoup d’entreprises puissent suivre cet exemple. J’ai aussi réaffirmé ce que je veux faire dans la vie, maintenant je suis sûre de devenir ingénieur industriel ; avec ce stage j’ai vu que c’est vraiment l’ingénierie ce que je vais faire plus tard.

Je me suis renseignée sur beaucoup de choses, j’ai appris par exemple de la comptabilité, avant j’ai trouvé l’aspect financier d’une entreprise très ennuyeux, mais je me suis rendue compte que c’est une des parties la plus importante dans une entreprise ; si on a le projet mais on n’a pas l’argent pour le payer, on ne peut rien faire. Avant je pensais que la réalisation d’un contrat était très facile, pour moi on ne devait que signer un papier et on commençait la construction, pourtant j’ai appris que c’est un travail vraiment long et difficile, rédiger toutes les normes, on doit y mettre toutes les conditions et contraintes, pour que le projet soit bien fait, on ne doit pas oublier aucun détail. J’ai vu les stratégies qu’utilisent les entreprises pou faire de l’argent, pour avoir un gain tout le temps, c’est vraiment génial. En plus je veux mentionner encore une fois la bonne attention que j’ai reçue, tout le personnel a été très aimable avec moi, tous répondaient à toutes mes questions, M. Gil a été vraiment gentil

En général j’ai trouvé mon stage plutôt positif, malgré le manque de temps que j’ai déjà mentionné, le stage s’est très bien passé, je suis vraiment contente avec mes résultats, j’ai appris beaucoup de choses qui vont m’aider beaucoup dans mon parcours dans l’école, je crois aussi que c’est une motivation pour moi, je veux faire beaucoup d’efforts pour un jour arriver à faire partie d’une entreprise si grande comme Abengoa.

...

Télécharger au format  txt (25.7 Kb)   pdf (240.2 Kb)   docx (18.4 Kb)  
Voir 15 pages de plus »