LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Expérience d'une intervention pédagogique

Fiche : Expérience d'une intervention pédagogique. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  11 Septembre 2018  •  Fiche  •  672 Mots (3 Pages)  •  121 Vues

Page 1 sur 3

Pour ce récit d’expérience, j’ai choisi de relater une intervention pédagogique que j’ai jugée insatisfaisante. Elle eut lieu lors de mon baccalauréat. elle concerne un professeur que j’ai eu à plusieurs reprises tout au long de mon parcours dans mon programme de premier cycle et un étudiant qui, par mégarde, avait oublié de fermer sa sonnerie de cellulaire ou le son de son ordinateur. Par contre, comme ce professeur faisait son intervention devant toute la classe, les autres étudiants étaient par le fait même concernés. Il est à noter que j’ai vécu cette expérience à chaque fois que j’avais un cours avec ce professeur, et ce, de nombreuses fois par sessions.

Le professeur en question ne supporte en aucun cas les bruits pouvant survenir durant ses cours, qu’ils proviennent de chuchotements entre les étudiants ou d’un appareil électronique dont les cellulaires ou les ordinateurs. Évidemment, les étudiants ne sont pas sans savoir que le silence est requis pendant les heures de classe et qu’il est fortement suggéré de fermer tous sons pouvant provenir d’appareils électroniques. En ce sens, il est de leur responsabilité de veiller à respecter ces règlements non écrits. Cependant, ce professeur n’exprime pas, dès la première séance de cours, sa forte intolérance envers ces bruits. Ainsi, lorsque nous avons un cours avec lui pour la première fois, sa réaction peut en surprendre plus d’un.

Ce professeur devient littéralement hors de lui si jamais un de ces bruits surgit. Non seulement il cesse de parler, mais il se lève et se rapproche de l’étudiant en question pour lui faire comprendre d’un ton assez direct et accusateur son manque de politesse et de savoir-vivre et il lui mentionne que si jamais il entend sa sonnerie de cellulaire à nouveau par exemple, il aura une note finale de 0 % pour son cours. En s’adressant à toute la classe, il enchaine par la suite en disant que notre génération ne sait pas comment se comporter et que ces bruits l’indisposent profondément. Cette situation se répète généralement plus d’une fois pendant la session, et ce, à son grand désespoir.

J’ai trouvé cette intervention insatisfaisante puisqu’elle n’avait qu’un seul but à mes yeux : « faire peur ». Obtenir une note finale de 0 % à l’Université à de lourdes conséquences académiques. Par ailleurs, en se rapprochant de l’étudiant, ce dernier pouvait se sentir intimidé et très mal à l’aise. Par son intervention, ce professeur voulait conscientiser la classe vis-à-vis ces dérangements, mais sa réaction a plutôt créé un choc et de stupéfaction. Bien que je n’aie jamais été visée par ces paroles, à chaque fois que je rentrais dans ses cours, je regardais à plusieurs reprises si le son de mon ordinateur ou de mon cellulaire était réduit au maximum. En plus, suite aux nombreuses réactions de ce professeur toujours en lien avec ces bruits, un groupe Facebook a été créé où il y est relaté chaque « incident ».

Quant aux liens avec ce professeur, ils sont tout de même absents puisqu’il s’agit généralement de cours obligatoires où il y a environ 150 étudiants. Cependant, sa réputation le poursuit et les étudiants n’osent presque pas poser des questions étant donné sa faible réceptivité. Malgré tout, les étudiants se « bousculent » pour assister à ses cours puisqu’ils sont très

...

Télécharger au format  txt (4.1 Kb)   pdf (39 Kb)   docx (11.4 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com