LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse de pratique professionnelle en EHPAD

Fiche de lecture : Analyse de pratique professionnelle en EHPAD. Recherche parmi 279 000+ dissertations

Par   •  22 Novembre 2022  •  Fiche de lecture  •  1 097 Mots (5 Pages)  •  28 Vues

Page 1 sur 5

Berche Emma

2017-2020

USLD 1er étage à l’EHPAD Fournier Sarlovèze

Analyse de pratique professionnelle

QQOQCP :

Qui ?  Madame. D âgée de 76 ans, une AS et moi-même Emma EIDE en 1ère année

Quoi ? Refus de soins pour la toilette au lit.

Où ? Dans sa chambre.

Quand ? Le 30 Mai 2018 à 10h30, après le petit-déjeuner.

Comment ?

Mme D est une patiente née le 04/06/1930 (84 ans) qui est arrivée à l’USLD le 09/01/2017. Elle mesure 1,50 m et pèse 35,4 kg (IMC = 15,73). Elle est rentrée à l’EHPAD le 24/02/2099 pour un syndrome parkinsonien. Elle est veuve et a eu 4 enfants.

Elle a des antécédents de haute tension artérielle (OAP 2011), des troubles mnésiques depuis 2008, des chutes itératives depuis 2008 (elle ne marche plus depuis 2011), de l’hypothyroïdie, , reflux gastro-oestrophagien, cholestase anictérique, dilatation voies biliaires et du colédoque, calcul vésiculaire, transfusion de 8CG en 2008 post-op, rétentions urinaires (2009 et 2011), syndrome psychiatrique avec éléments psychotiques (06/2009) avec allergie au Léponex, zona frontal (12/2009), escarre sacrée étendue (2011), choc septique à point de départ urinaire sur fécalome (2012), cancer du sein droit (refus de soins +++ depuis 2016), polyarthrose et a subit une hystérectomie.

Ce jour-là après le petit déjeuner, j’accompagne l'aide-soignante Delphine pour faire la toilette de Mme D. Cette AS vient du pool et ne connaît donc pas beaucoup les patients de cette unité, de plus elle travaille plus souvent au rez-de-chaussée. On m’a donc demandé de l’accompagner pour l’aider. Mme D est une patiente souffrant de nombreux tocs, qui peut être douloureuse certains jours et qui n’est pas patiente. Tous les matins elle nous appelle pour que l’on vienne lui faire sa toilette mais nous devons faire d’autres patients en priorité donc nous la faisons généralement après les petits-déjeuners. Une fois l’organisation des toilettes faite, je prépare le matériel tandis que l’AS prévient la patiente que nous allons faire sa toilette. Je demande à Delphine de nettoyer l’environnement que nous allons utiliser pendant que moi dans une bassine propre je mets : des paires de gants, 2 blouses, 1 sac poubelle, une protection, 2 serviettes, 2 gants et des cleenons en cas de selles. Étant donné que ça ne fait que 3j que je suis là je ne connais pas vraiment la patiente, je sais juste qu’elle possède des tocs (je ne savais pas encore lesquels). Nous nous préparons à la toilette, nous installons la patiente puis l’AS et moi-même demandons son accord pour lui enlever sa chemise de nuit, elle acquiesce, nous lui enlevons puis couvrons sa poitrine avec une serviette propre. L’AS préfère faire la toilette pendant que moi j’essuie et m’occupe de satisfaire les tocs de la patiente. Or au moment où je pose la serviette sur la patiente elle s’énerve et s’agite en me disant « non pas toi, pas toi ! Toi tu regardes ». Cela a surpris l’AS qui lui a expliqué avec mon aide que j’étais étudiante et que j’étais en train d’apprendre à faire des toilettes. La patiente a très bien compris mais ne souhaitait pas que je la touche. J’ai donc fait ce qu’elle m’a demandé et j’ai assisté de loin Delphine lors du soin. Pendant ce temps là je changeais l’eau, je remettais les objets de la patiente en place lorsqu’elle me le demandait. Elle s’était immédiatement calmée. Au bout de quelques minutes Delphine a vraiment eu besoin de mon aide, alors j’ai demandé à la patiente si elle voulait bien que je la prenne dans mes bras pour pouvoir lui laver le dos et les fesses mais elle ne voulait toujours pas. Alors l’AS et moi-même avons utilisé des stratagèmes pour faire le soin. La patiente étant très légère je pouvais la tenir avec un bras donc je la tenais dans le dos et elle ne me voyait pas, l’AS a donc pu faire le soin en toute sécurité et correctement. Une fois la toilette terminée il fallait porter la patiente pour la mettre dans son fauteuil, nous avons donc mis une alaise sous elle et malgré ses agitations dues au fait que je la portais, nous avons réussi à la mettre dans son fauteuil. Pendant que Delphine nettoyait et rangeait son espace de travail j’ai mis les meubles et objets de Mme D là où elle souhaitait : la carafe au milieu de la table, des morceaux de papiers sur son adaptable+sur la table, son verre avec peu d’eau, son fauteuil proche du mur, 2 serviettes sur son adaptable, sa cuillère et sa paire de ciseaux nettoyés dans sa table de chevet posée à côté d’elle, le lit bien au carré avec la couverture repliée au bout, la porte de la salle de bain fermée, celle de sa chambre grande ouverte et la télé allumée sur la chaîne n°2. Une fois tout cela fait nous pouvons quitter la chambre avec tout le monde de satisfait et souriant, de plus la patiente ne s’était plaint d’aucunes douleurs lors du soin.

...

Télécharger au format  txt (6.6 Kb)   pdf (47.8 Kb)   docx (11.8 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com