LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le Commerce Extérieur Français En 2008-2009

Note de Recherches : Le Commerce Extérieur Français En 2008-2009. Recherche parmi 234 000+ dissertations

Par   •  16 Janvier 2012  •  347 Mots (2 Pages)  •  1 078 Vues

Page 1 sur 2

Le Commerce Extérieur Français En 2008-2009

Après plusieurs années de croissance vigoureuse, l’économie mondiale ralentit subitement. L’activité mondiale souffre d’un choc financier extraordinaire et de la persistance des cours élevés de l’énergie et d’autres produits de base. De nombreux pays avancés sont proches de la récession ou s’y engagent, alors que la croissance s’affaiblit aussi dans les pays émergents. Force est de constater que la crise économique aura sévèrement touché la France en terme de commerce extérieur.

En 2OO8, le solde commercial français enregistre un déficit historique de 55,7 milliards d’euros qui s’explique notamment par la hausse de la facture énergétique et l’effondrement du marché automobile. Ce déficit est considérable et révèle un réel malaise de la part des PME françaises en matière d’exportations.

En 2006, la France comptait seulement 100 000 entreprises exportatrices (sur 2,5 millions d’entreprises immatriculées), c’est à dire trois fois moins que son voisin Allemand. Selon un sondage, 43% des patrons de PME se disent mal informés sur les marchés étrangers et 42% soulignent la difficulté d’y trouver des contacts locaux.

Ajoutons à cela un facteur non négligeable qui a affecté les PME en 2008 : la parité euro/dollar qui atteignit un ratio de 1,5. Les influences du rééquilibrage de la parité euro/dollar (1,3 dollar pour 1 euro), sur la décision des agents économiques en 2009 sont assez positives. L’ampleur de ce déficit s’explique également par l’augmentation du prix du pétrole en 2008.

Le déficit du commerce extérieur devrait se réduire en 2009 notamment grâce à la mise en œuvre de mesures annoncées par le secrétaire d’Etat aux entreprises et au commerce extérieur, Hervé Novelli, pour « stimuler les exportations ». Le gouvernement entend d’abord renforcer « le portage » de PME par de grands groupes (appui logistique, hébergement dans les salons internationaux, partage des carnets d’adresses…), développer l’information et le conseil aux PME sur les marchés étrangers par une structure publique : Ubifrance qui propose son aide concernant la prospection et multiplier par 2 les pays cibles du plan Cap Export qui consiste à favoriser et à améliorer les exportations dans les marchés de proximité.

...

Télécharger au format  txt (2.3 Kb)   pdf (53.5 Kb)   docx (8.6 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com