LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Travaille-t-on seulement pour gagner sa vie ?

Dissertation : Travaille-t-on seulement pour gagner sa vie ?. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  19 Mai 2020  •  Dissertation  •  1 070 Mots (5 Pages)  •  4 823 Vues

Page 1 sur 5

Dissertation : Travaille–t-on seulement pour gagner sa vie ?

Le travail au sens économique est une activité rémunérée, obligatoire et souvent pénible de par la fatigue et le stress. Au sens commun, le travail est une activité pour laquelle l’Homme produit des biens et des services qui servent à la satisfaction de ses besoins naturels comme sociaux. Nous tenterons ici, de répondre à la problématique qui est : travaille-t-on uniquement pour gagner sa vie ? Pour se faire, on commencera par montrer le travail dans une dimension pénible et pourquoi dans notre vie actuelle tant de personnes sont démotivés et n’aiment pas travailler. Tandis que dans un second temps, nous verrons une dimension bénéfique du travail pour nous et les autres ainsi que le travail dans la quête du bonheur. Comme a pu le dire Confucius, “Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie.”

        Tout d’abord, il faut nous interroger sur ce qu’on serait sans le travail et la nécessité de travailler. En effet, sans travail nous n’aurions pas de salaire pour nous nourrir, pour se loger, pour s’habiller. En outre pour combler nos besoins primaires selon la pyramide de Maslow, nous serions mort. De plus, sans argent il ne peut rêver et désirer ce qui est totalement à l’opposé de l’Homme, l’Homme est constamment dans le processus de recherche, réalisation et satisfaction de ses désirs. Ce qui fait de l’Homme un esclave de ses désirs plus ou moins naturels et donc une nécessité de travailler.

Ici nous avons pu voir que l’Homme est asservi à la réalisation de ses désirs et qu’il a donc besoin d’argent. De plus nous allons voir le travail chez les Grecs.

        Selon les Grecs, le travail était une activité exclusivement pour les esclaves car pour eux le fait de travailler avec des outils est dégradant pour l’homme, ça déshumanise la personne car l’homme n’est pas fait pour cela. La main de l’Homme étant un organe, elle n’est pas faite pour être utilisée comme on utiliserait un objet pour le travail. L’instrumentalisation du corps humain anéanti l’âme et le corps. Les Grecs faisaient la différence entre le travail noble et le travail harassant.  

On a pu voir que pour les Grecs le travail était quelque chose de mauvais réservé aux esclaves car pour eux celui qui travaille perd sa vie. Nous allons voir ensuite, pourquoi le travail est une perte de temps.

        En effet, le travail est une perte de temps en soi car on travaille le mois entier pour gagner un salaire qui arrive en fin de mois et au début du mois, les taxes, le loyer, les impôts,etc… Ce qui fait que l’on se sacrifie pour un salaire pour lequel on ne profite quasiment pas, qui passe essentiellement dans les charges et la nourriture mais presque pas dans les loisirs et notre intérêt personnel. Le travail n’est il donc pas une perte de temps qui nous empêche de profiter de notre vie, de découvrir le monde, de profiter de notre famille, de se découvrir soi-même ?

A présent nous avons vu les côtés négatifs du travail et les mauvaises choses que ça engendre. Nous allons tout de suite voir qu’est ce qu’on y gagne de bénéfique, est ce une chose extérieure au travail en lui même ?

        Le travail est une activité produisant quelque chose donnant une raison à sa réalisation et au travailleur de se démarquer des autres et de faire de lui quelqu’un. En effet, la conception et la réalisation de la tâche valorise l’Homme qui a réalisé cela et permet à cette personne de se différencier des autres espèces. Par ailleurs un musicien qui compose une oeuvre et qui la présente devant une assemblé et qui plait, confère un immense bonheur et de la satisfaction.

...

Télécharger au format  txt (6.2 Kb)   pdf (75.4 Kb)   docx (9.1 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com