LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Échanger est-il nécessaire ?

Dissertation : Échanger est-il nécessaire ?. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  30 Mars 2019  •  Dissertation  •  1 513 Mots (7 Pages)  •  91 Vues

Page 1 sur 7

Les échanges existent depuis la nuit des temps et ce dans toutes les cultures, sous forme de troc ou encore de commerce. Ce raisonnement permet donc de nous demander si l’histoire de l’Homme aurait été différente sans échange.

La question qui guidera cette dissertation est alors : échanger est-il nécessaire ?

Cette interrogation fait appel à des notions clés de philosophie telle que la culture ou encore les échanges.

L’échange est une convention, par laquelle des propriétaires se cèdent mutuellement un bien ou se rendent un service contre un autre. C’est l’opération de céder ou recevoir quelque chose en contrepartie d’une autre chose considérée comme équivalente à la chose cédée ou reçue.

Ici se pose ainsi la question de la valeur donnée aux objets ou services échangés. Une autre interrogation pourrait en découler : les échanges ne peuvent-ils qu’être matériels ou bien peuvent-ils prendre une dimension plus humaine si l’on parle alors d’idées, d’informations voire de sentiments ?

La problématique dégagée serait donc : a-t-on besoin d’échanger pour subsister ?

Pour y répondre, nous traiterons d’abord l’idée de la valeur, puis la question du contexte dans lequel se fait l’échange. Enfin, nous conclurons sur le thème de la dimension sociale que peuvent engendrer tous ces échanges.

Qu’ils soient matériels ou immatériels, sous forme de biens ou de service, les échanges sont au coeur de la société et de son système commercial.

Quelqu’en soit l’essence, la question de la valeur est à la base de n’importe quel échange. Car durant cette opération, l’intérêt du donneur ne sera pas le même que celui du receveur et inversement. Le but étant alors de céder quelque chose que l’on a déjà contre un bien qui nous manque. Mais une question se pose alors, ai-je plus d’intérêt à garder ce bien en ma possession ou à l’échanger contre un autre ? L’utilité du bien échangé sera alors prise en compte par les deux partis lors de l’échange. Ils ont ensuite tout intérêt à tenter de donner le moins possible pour obtenir plus, ils s’opposent alors. L’intérêt donné à un bien est souvent matériel. Mais quelques fois, il peut aussi être immatériel, d’ordre intellectuel, affectif ou encore sentimental. Mais accordons-nous tous la même valeur à un même bien ou service échangé ? Comment est définie cette dernière ? On peut alors répondre que la valeur est relative à chacun. Mais la plupart du temps, elle reste tout de même régie par la lois de l’offre et de la demande. En effet, plus l’objet de l’échange sera rare, plus son prix augmentera ; tandis que si l’on trouve ce même objet en abondance, sa valeur sera alors bien plus faible. Mais cette même lois peut alors faire apparaître les côtés sombres des échanges commerciaux. Car plus l’on va posséder quelque chose de rare et précieux, plus l’on sera dans une position de force et donc tenté par un désir de domination sur ses semblables.

Au cours de l’évolution humaine, c’est dans le cadre des échanges marchands que les premières monnaies ont été créées. Avec le thème de la monnaie et donc de la valeur va également naître la question de la propriété ; qui possède quoi et dans quelle mesure?

Tout va ensuite dépendre de la nature de l’échange. Car sous sa forme la plus ancienne, son unique but était la survie des individus. Les besoins physiologiques se résolvaient notamment par le troc d’une ressource vitale contre une autre, de l’eau ou encore de la nourriture. Puis au fur et à mesure de l’évolution humaine, ces échanges ont pris d’autres formes et s’effectuent de nos jours par le troc, la vente, le don ou encore les débats pour échanger des idées et les discutions pour l’échange d’informations. En effet, dans le monde de nos jours, tout est informatisé. La guerre de l’information est plus que jamais d’actualité. Les débats sont également une forme d’échange très intéressante. Confronter ses idées, s’opposer parfois avec vivacité à autrui par la parole, fait bel et bien avancer les choses, les réflexions et la morale qui en sera alors tirée. L’échange de connaissances à travers l’enseignement scolaire est lui aussi preuve de l’évolution humaine, on peut même dire qu’échanger des connaissances contribue à les faire progresser.

Tout échange se fait dans un contexte qui lui est propre. Dans quel cadre se fait-il ? Quelle sont les attentes qui en découlent ?

Un échange par définition n’est pas la même chose qu’un don. Lorsque je fais cadeau d’un bien à quelqu’un, je n’attends pas forcément de retour de sa part si ce n’est des remerciements. Ce type d’échange à sens unique crée alors un lien et de la reconnaissance entre les deux individus,

...

Télécharger au format  txt (9.6 Kb)   pdf (40 Kb)   docx (10.7 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com