LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Est-il Naturel De Philosopher?

Note de Recherches : Est-il Naturel De Philosopher?. Recherche parmi 259 000+ dissertations

Par   •  2 Janvier 2012  •  771 Mots (4 Pages)  •  1 598 Vues

Page 1 sur 4

La Philosophie vient du grec Philein faisant référence à l’amour et de Sophia qui signifie la sagesse désigne une activité et une discipline existant depuis l'Antiquité et se présentant comme un questionnement, une interprétation et une réflexion sur le monde et l'existence humaine, ou encore comme un savoir systématique. Différents buts peuvent lui être attribués, de la recherche de la vérité, et de la méditation sur le bien et le beau, à celle du sens de la vie, et du bonheur, mais elle consiste plus largement dans l'exercice systématique de la pensée et de la réflexion. Ancrée dès ses origines dans le dialogue et le débat d'idées, la philosophie peut également se concevoir comme une activité d'analyse, de définition, de création ou de méditation sur des concepts. À la différence des sciences naturelles, des sciences formelles et des sciences humaines, auxquelles elle est intimement liée par son histoire, la philosophie ne se donne pas un objet d'étude particulier et unique. On trouve toutefois au sein de la philosophie des domaines d'étude distincts, tels la logique, l'éthique, la métaphysique, la philosophie politique et la théorie de la connaissance. Quant au sens du mot naturel, il peut être interpréter de différentes façons. Nous verrons donc comment la philosophie peut être accessible pour tous et donc être un acte naturel mais cependant qu’elle demande également une certaine réflexion propre aux philosophes. Nous étudierons en premier lieu les termes naturel et philosopher qui peuvent être compris de différentes manières et que selon moi la philosophie n’est pas innée chez l’homme et ainsi tout le monde peut être apte à philosopher.

Tout d’abord le terme naturel se rapporte à tous ce qui vient de la nature et qui peut s’opposer à la culture et à la réflexion de philosopher. Le mot naturel peut en effet être compris de plusieurs manières, la première étant par la qualification de l’adjectif simple comme par exemple un dessin simple. La deuxième signification peut être celle d’une personne naturelle ou autrement dit quelqu’un qui aurait un caractère plutôt discret et franc envers quiconque. De plus, le naturel s’oppose à tous ce qui vient de l’Homme donc s’oppose aux artifices du monde. Philosopher est par ailleurs un acte que l'on accomplit: acte de penser par soi- même avec les autres, avec tous ceux qui veulent penser. Une personne cherche la raison profonde des choses au sens large et, pour ce faire, recherche la vérité et le sens: devant le moi, de monde, autrui, l'idée de Dieu, c'est se comporter comme si rien n'allait de soi: pourquoi y a-t-il quelque plutôt que rien, par exemple. Cet acte est l'effectuation d'une expérience spirituelle que le discours s'efforce d'universaliser, de faire partager par tous.

La question que tout le monde peut ou ne peut philosopher est étrange. En effet, on ne se demande pas si tout le monde peut faire de la science, ou de l'art ? Demande-t-on si tout le monde peut être président de la République, député ou maire? Demande-t-on si tout le monde peut fabriquer des chaussures, si tout le monde peut marcher ou parler? Si on considère que la philosophie est quelque chose de très difficile étant donné qu’elle demande une certaine activité intellectuelle d’une catégorie à des personnes

...

Télécharger au format  txt (4.7 Kb)   pdf (66.4 Kb)   docx (9.3 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com