LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le rire Culture Générale

Cours : Le rire Culture Générale. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  29 Mai 2018  •  Cours  •  611 Mots (3 Pages)  •  252 Vues

Page 1 sur 3

[pic 1]

  1. Les animaux ont-ils une conscience ?

Définition de la conscience : on pourrait donner comme synonyme de conscience l’esprit. C’est ce qu’il fait que nos actions ne sont pas mécaniques (respirer, cligner des yeux,…) Si l’animal n’a pas de conscience on le réduit à son corps. Les animaux ne sont pas que des corps ambulants. Descartes considérait les animaux comme des machines automatisées sans conscience qui évoluent au gré des stimulis.  Plus l’animal s’éloigne de nous morphologiquement, plus nous avons tendance à sous-estimer son comportement et ses intentions.

  • Conscience sensitive : sens qui nous donne conscience au froid, au chaud
  • Conscience intellectuelle : utilisation de l’outil

Husserl : « toute conscience est conscience de quelque chose ». Tous les animaux ont conscience de souffrir. Ils ont tous des cerveaux ce qui implique dont capacités de raisonnement.

  • La conscience de soi : le test du miroir obsolète, la conscience de soi ne se résume pas à se reconnaitre dans un miroir (les aveugles)
  • La conscience des autres : beaucoup d’animaux nous regardent dans les yeux. Les animaux sondent les émotions. Exemple : les animaux sont capables de mensonge.
  • La conscience de la mort : si les proies n’avaient pas conscience de la mort, elle se laissera tromper par les prédateurs. Ex les inséparables. Plus les émotions se manifestent de manière explicite plus les animaux nous émeuvent, moins ils explicitent leurs émotions,  plus ils nous laissent indifférents.  

  1. Les animaux sont-ils intelligents ?

L’opposition instinct/intelligence ; inné/acquis ; nature/culture est trop radicale. L’intelligence est au cœur de nos cellules. Pour évaluer l’intelligence des animaux on les oblige à se mettre en mode humain.

On les oblige à résoudre des problèmes humains.

On estime que certains animaux sont moins intelligents que d’autres. On estime que les animaux qui ne se soumettent pas aux ordres humains sont moins intelligents. On dit que les animaux ne sont pas intelligents car ils n’ont rien inventé. Il existe des créations artificielle dans la nature : les nids, les terriers, les barrages. L’homme n’a pas le monopole de l’outil. L’Orang Outan se protège de la pluie avec des feuilles

Les petits apprennent de leurs parents en communiquant. Plus le mode de communication s’éloigne du notre plus on a tendance à sous-estimer leurs intentions. Ex : les chants d’oiseau sont répétitifs et monotones mais ce n’est pas parce que l’on ne comprend pas qu’il n’y a pas de langage. Il existe une communication sans parole.

  1. Les animaux ont-ils un langage ?

Le chant des oiseaux est monotone

Il existe des métalangages, d’autres formes de langage

  1. L'homme est-il un animal parmi les autres ou au-dessus des autres ?

Les animaux ont des compétences que nous n’avons pas et inversement. Si il y a un propre de l’homme, il y a un propre pour tes les animaux. L’éthologie a révolutionné notre perception des animaux. Le rire, l’art ne sont pas l’apanage de l’homme. L’homme est anthropocentrique. Dans l’histoire des savants ont infligé une leçon d’humilité à l’homme. Le premier qui a infligé une blessure narcissique à l’homme c’est Galilée. 2ème blessure narcissique : Darwin : 19ème siècle. Il nous a perchés sur le même arbre généalogique que les autres espèces.  

...

Télécharger au format  txt (3.9 Kb)   pdf (133.1 Kb)   docx (13.6 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com