LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Travail de synthèse en philosophie

Dissertation : Travail de synthèse en philosophie. Recherche parmi 231 000+ dissertations

Par   •  14 Novembre 2018  •  Dissertation  •  1 461 Mots (6 Pages)  •  95 Vues

Page 1 sur 6

Travail de synthèse en philosophie

Expliquez les liens qui unissent la façon dont la philosophie traite les 3 questions fondamentales et son rôle dans le monde contemporain.

1-        La question de la connaissance de l'étant est liée au rôle de vulgarisation

En philosophie, un rôle très important est celui de l’interprète. Il a pour but de vulgariser les propos ainsi que les idées du système social qui sont cachés au monde vécu. Cela permet au monde vécu d'augmenter sa compréhension des problèmes et des enjeux.  Dans le monde contemporain, plusieurs problèmes s’opposent dans le système social qui ont ainsi des impacts dans le monde vécu. La population est dominée par les systèmes administratifs et économiques qui ont été les plus importants depuis longtemps. La philosophie tente alors d’éclairer les gens sur cette réalité pour ainsi leur permettre de critiquer ce système qui sera le deuxième point abordé. Cependant, si nous expliquons en bref ce qu’est l’étant, nous pouvons affirmer qu’il correspond à tout ce qui se manifeste. Par exemple, l’étant peut autant être un cheveu, un poisson ou une étoile. Sous-jacent à tout cela se trouve l’Être. Les Grecs avaient émis l’hypothèse que si l’étant était multiplié, cela pouvait se résoudre à une seule entité : L’Être. En effet, ils se demandaient si tous les étants pouvaient avoir un lien entre eux au niveau de leur constitution d’où vient l’idée de l’Être en tant qu’identité. Nous pouvons comparer l’Être au système social puisque l’Être est voilé par l’étang comme le système l’est au monde vécu. Pour illustrer tout cela, prenons un exemple concret de la présence de la philosophie avec la question de l’étant par rapport à notre monde contemporain. L’étant peut être représenté par le monde non problématisé, qui est le monde vécu, et derrière ce monde se cache le système social qui vient en contradiction avec notre monde vécu idéalisé. De nos jours, le courant de pensée qui est véhiculé est le capitaliste. On nous a imposé cette façon de vivre et nous nous sommes habitués à cela. Par contre, la première question qui est « Que puis-je connaitre ? » nous aide à ouvrir nos horizons. Grâce à cette question, nous pouvons tenter de comprendre pourquoi nous sommes pris dans ce système économique sans fin. Pourquoi nous devons travailler autant pour vivre une vie que l’on considère heureuse? Pourquoi on ressent sans cesse le besoin de dépenser notre argent pour s’acheter tout ce que les publicités nous offrent? Ces questions font partie du questionnement que les philosophes nous aident à comprendre. En effet, seul, nous ne parviendrions pas à résoudre ce problème personnel que la société nous impose. Cependant, la première question fondamentale nous aide à réfléchir sur ce sujet en faisant le lien entre le système social ainsi que le monde vécu.

2-        La question du vivre ensemble est liée au rôle de critique

La deuxième question est directement en lien avec la première question comme la troisième va l’être avec celle-ci. Cette question parle du vivre-ensemble par rapport au sens critique. Je ne vous apprendrai rien si je vous dis que l’on vit tous en société. Par contre, dans une société comme la nôtre, il y a certains étages de pouvoir. En effet, le gouvernement a beaucoup plus de pouvoir que le simple peuple. Ce système a toujours été présent dans notre culture en tant qu’être humain. Les Grecs ont cependant été les premiers à remettre en cause cette nature du pouvoir. Ils croyaient que le pouvoir était du pur donné si on se base que celui-ci provenait d’une entité métaphysique, soit une identité qui est au-dessus de l’homme. Ils ne pouvaient alors pas contester cette entité puisqu’elle n’était pas présente et parce que cette entité était nettement supérieure à nous. Alors, qui serions-nous pour contester ce pouvoir? Par la suite, cela a pris beaucoup de temps aux Grecs pour qu’ils repensent à tout cela et en concluent que, finalement, le pouvoir est humain. Dans cette même réflexion, ils se sont questionnés sur les valeurs et les lois que ce pouvoir apportait. Le but ultime était de pouvoir décider des lois et des valeurs de la société pour ainsi se garantir une certaine liberté. Tout cela a un lien direct avec le monde contemporain. En effet, nous sommes encadrés de lois ainsi que de valeurs qui nous sont inculquées par nos parents, mais aussi par la société elle-même. Si nous prenons le même exemple mentionné précédemment, le fait que notre société soit capitaliste nous impose certaines valeurs involontairement. Comme la première question nous amenait à réfléchir au problème grâce à sa vulgarisation, la deuxième nous amène à poser un regard critique sur celui-ci. Sommes-nous réellement fait pour ce genre de vie? Est-ce que ce sont réellement nos valeurs ou celles de la société? Maintenant que nous avons réfléchi au problème, la question fondamentale « Que dois-je faire? » nous insiste à se questionner sur les actions que nous devons poser. Les philosophes nous ont amenés à critiquer ce qui ne fonctionnait pas dans notre société et ainsi dans le vivre-ensemble, dans la collectivité.

...

Télécharger au format  txt (9 Kb)   pdf (60.3 Kb)   docx (13.2 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com