LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Peut-on rationnellement soutenir que toutes les opinions se valent ?

Dissertation : Peut-on rationnellement soutenir que toutes les opinions se valent ?. Recherche parmi 228 000+ dissertations

Par   •  26 Mars 2017  •  Dissertation  •  971 Mots (4 Pages)  •  340 Vues

Page 1 sur 4

Dominic Lambert                                                                                lundi le 28 novembre 2016

Philosophie et rationalité

Texte d’argumentation

Peut-on rationnellement soutenir que toutes les opinions se valent ?

Dans cette question, on peut apercevoir un problème qui se soulève, deux doctrines s’opposent ; le rationalisme et le relativisme. Le rationalisme est un mode de pensée philosophique qui «ouvre à la réalité intelligible, ce qui peut être connu qu’au moyen de l’intelligence ou de la raison.»1 Tandis que le relativisme, lui, affirme que toutes les opinions se valent, «aucune vérité objective ne peut être connue parce que la connaissance dépend toujours d’un point de vue subjectif, indépassable.»2 Ces deux attitudes s’opposent donc sur le fait de ce qui peut être connu et sur la vérité. Pour ma part, je vais soutenir qu’on ne peut pas rationnellement affirmer que toutes les opinions se valent. Par contre, certains pourraient objecter que la connaissance dépend toujours d’un point de vue propre à chacun.

Premièrement, c’est impossible de dire avec une pensée rationnelle que toutes les opinions se valent. Lorsqu’on parle de pensée rationnelle, on parle de faculté de connaître avec comme exemple l’utilisation des raisonnements. En effet, Le raisonnement est l’outil essentiel pour montrer qu’une thèse est vraie en reliant des propositions, aussi appelées prémisses. Dans l’argumentation rationnelle, il faut «accorder de l’importance au contenu de vérité du discours»3. D’ailleurs, dans un raisonnement «on ne peut jamais dire qu’il est vrai ou faux, mais on peut dire qu’il est bien formé ou mal formé»4. On va reconnaître qu’un raisonnement est bien formé si les liens entre les prémisses et la conclusion (thèse) sont bons, mais il faut toujours évaluer la vérité des propositions. Par exemple, la femme a des yeux, l’homme a aussi des yeux, donc l’homme est une femme. Ce raisonnement contient des prémisses qui sont biens liées, mais elles sont fausses. C’est pour cette raison qu’il va avoir des critères de la rationalité pour bien évaluer les raisonnements. Les trois principaux critères sont «l’acceptabilité (correspondance et cohérence), qui permet de juger le contenu des prémisses, la pertinence et la suffisance, qui concernent les aspects plus proprement logiques des raisonnements.»5 Ces critères vont pouvoir nous faire avancer dans la direction du jugement critique, ce qui pourra donc nous faire tomber en accord sur les opinions les mieux justifiées, donc celles les mieux construites de façon rationnelle. Alors, si l’on dit que toutes les opinions se valent, on ne porte donc pas jugement sur les propositions et peu importe ce que la personne dit, son argument a de la valeur. Cela insinue qu’on ne vérifie pas si les prémisses sont biens liées ni si elles sont vraies, et qu’on n’évalue en aucun cas les trois critères d’évaluation de la rationalité. Donc, si on adopte une position relativiste, c’est-à-dire qu’on juge que toutes les opinions se valent, face à des raisonnements, on ne peut juger ceux-ci de façon rationnelle.

...

Télécharger au format  txt (5.8 Kb)   pdf (54.3 Kb)   docx (11.1 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com