LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

A quoi bon comprendre?

Dissertation : A quoi bon comprendre?. Recherche parmi 226 000+ dissertations

Par   •  11 Mars 2019  •  Dissertation  •  3 540 Mots (15 Pages)  •  53 Vues

Page 1 sur 15

PHILO

Question : A quoi bon comprendre ?

DISSERTATION[pic 1]

La question philosophique « à quoi bon comprendre » nous invite à définir avant toute chose le verbe « comprendre ». Comprendre est un acte par lequel l’intelligence saisit le sens global d’un phénomène, d’une notion, d’un raisonnement c’est-à-dire plus précisément en connaitre les raisons, les causes et les conséquences. Cet acte qui résulte d’une forte analyse semble instinctif, mais aussi spirituel. En effet depuis son apparition, bien même avant que celui-ci parle, l’Homme avait déjà pour préoccupation de comprendre tout ce qui l’entourait, pour survivre. De même pour nous autres qui vivons dans un monde où la compréhension est requise chaque jour et est donc façonnée et développée chaque jour, malgré le fait que personne n’apprenne réellement comment comprendre. Or le sujet présuppose que comprendre est inutile, comme si comprendre était vain et était responsable d’une profonde lassitude. Comprendre est-il alors réellement nécessaire à l’Homme ? Peut-il, si besoin, s’en détacher ? Il s’agira alors dans un premier temps de voir que comprendre est essentiel à la sauvegarde et à la prospérité de l’homme, puis dans un second temps que malgré cela, cette capacité s’avère plus néfaste pour l’Homme qu’il ne pense, et dans un troisième temps que l’homme doit minoriser son utilisation de la compréhension.

L’Homme ressens comme un besoin de comprendre ce qui l’entoure. Depuis la nuit des temps il est curieux et souhaite comprendre tout ce qu’il voit, observe, et perçoit. C’est d’ailleurs cette capacité d’analyse qui lui a permis de survivre et de se protéger des prédateurs. N’ayant pas de grande capacité physique, ou d’avantages physiques pour attaquer ou se défendre, l’homme a dû développer sa compréhension pour s’adapter et donc survivre en étant le plus efficace possible. Par exemple, c’est suite à des formations d’incendies que l’homme petit à petit a compris comment maitriser le feu mais aussi à le reproduire à volonté. Nous connaissons d’ailleurs tous le mythe de la foudre qui frappa un arbre permettant à l’homme de découvrir le feu, mais aussi de lui faire comprendre comment le reproduire. C’est suite à cet évènement, qu’il réussit à le reproduire de ses propres mains grâce aux frottements de deux silex, qui s’inspirait du fracas de la foudre, et d’un tas de végétaux, qui s’inspirait de l’arbre. Cet exemple nous permet d’ailleurs de montrer que l’aptitude à comprendre est instinctif.

Comprendre est une caractéristique de l’homme, qui lui permet de continuer d’avancer.  Nous nous questionnons sans cesse pour comprendre ce qui nous entoure, nous donnant ainsi un objectif ou un sens à la vie qui est stable et continu. En effet lorsque l’homme s’interroge pour comprendre un phénomène et qu’il le résout, d’autres interrogations émanent de ce qui vient d’être assimiler, et ainsi de suite, permettant ainsi à la vie d’avancée continuellement vers le progrès et de ne pas être redondant. L’homme aura donc toujours des phénomènes ou des actes à comprendre, permettant la prospérité de la société.

Dans le domaine de la justice, comprendre permet aussi au maintien de la société, mas non de la même manière. La justice a pour principale objectif de rétablir la vérité, et de juger les crimes impartialement. Il faut avant toute chose savoir, qu’aucun homme n’est considéré coupable tant qu’un jugement n’ait été rendu. Lors d’une procédure judiciaire, il s’agit, dans un premier temps de bien connaitre les faits reprochés à la personne fautive, pour que chacun des participants au jugement ait une base commune, permettant de faciliter la compréhension de l’affaire. De ceci va s’en suivre une série de questionnement ayant pour but de faire ressortir les raisons et les causes des actes reprochés. S’il y a compréhension de l’acte reproché, il est alors en partie excuser. En effet comprendre un fautif, c’est pouvoir justifier chacun des gestes commis, c’est pouvoir s’identifier à lui, et donc entendre que la faute est humaine. Comprendre une personne permet donc de créer de l’empathie pour une personne et de se remettre en cause sur ses agissements, rendant la société plus tolérante. Il ne faut pas confondre connaitre, savoir et comprendre. Ce sont trois mots qui s’apparentent beaucoup mais qui doivent être distingué. Connaitre s’apparente plus à une information en cours d’acquisition, tandis que le savoir s’apparenterait plus à une information déjà totalement acquise. Comprendre se distingue des autres car il se forme à partir de notre expérience personnelle, alors que le savoir s’obtient plus par l’éducation. Malgré que ces mots soient relativement semblable, il existe des cas où ils se dissocient. Par exemple, on ne dit pas « je sais un endroit » mais plutôt « je connais un endroit », car il est impossible d’acquérir spirituellement dans sa totalité un lieu, de savoir avec précision décrire cet endroit, l’homme dans ce cas est constamment en train d’acquérir des informations sur un lieu.

L’homme a pour envie naturelle de se distinguer des autres, car nul ne souhaite vivre une vie banale. Nous cherchons tous à laisser notre propre trace sur Terre pour ne pas mourir de manière insignifiante. Or comprendre quelque chose, c’est s’élever dans la société. Elle permet de pouvoir classé les personnes sur des fondements non monétaires, mais seulement intellectuelle. Durant le Moyen-Age et ce pendant une grande période, les hommes étaient hiérarchisés de par la richesse de leur famille. Un même enfant possédant les mêmes capacités était différemment classé en fonction de la famille dans lequel il venait au monde. Cependant comprendre, comme nous l’avons vu précédemment, est instinctif et primaire. Chacun commence donc au même seuil.  Chaque enfant dès sa naissance a besoin de comprendre et cela même avant de savoir parler en utilisant leurs bouches, leurs doigts, leurs yeux. Chacun doit assimiler et comprendre la fonctionnalité de chaque objet qui compose leurs environnements. Cependant, des années plus tard, certaines personnes vont se démarquer plus que les autres car ils auront plus développé ou plus utilisé leurs capacités intellectuelles, et donc auront une plus grande capacité pour comprendre. L’importance de la compréhension est montrée par exemple dans le domaine des sciences. Lorsqu’une personne fait une découverte majeure, elle est récompensée car elle a réussi à comprendre là où d’autres ont failli, et devient réputé pour cette découverte. Cette personne aura donc réussi a laissé sa trace grâce à la compréhension.

...

Télécharger au format  txt (22.8 Kb)   pdf (110.1 Kb)   docx (224.5 Kb)  
Voir 14 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com