LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La Valeur De La Philosophie

Recherche de Documents : La Valeur De La Philosophie. Recherche parmi 259 000+ dissertations

Par   •  20 Octobre 2011  •  1 035 Mots (5 Pages)  •  1 270 Vues

Page 1 sur 5

. Enoncé de la thèse: (" La valeur... in certain même + l’opinion commune considère que seule la certitude (= sentiment de détenir une vérité") a de la valeur ( càd est appréciable). Il suffit de 'sentir qu'on est dans le vrai' , d'avoir une réponse ferme et indiscutable à nos questions, pour nous décider à agir et/ou pour admettre une affirmation, une doctrine, une théorie scientifique .... comme vraie...

+ Attitude non satisfaisante intellectuellement: elle nous expose à l'erreur (se tromper soi-même ou être trompé par autrui, volontairement ou involontairement) et à l’intolérance (refus de toute autre vérité, de se remettre en cause -pourquoi le faire si l'on a raison ?-)

+ Le philosophe ne prétend pas posséder la vérité (cf. étymol.: philosophie il est même souvent le seul à prendre conscience de son ignorance. Exemple: Socrate, patron des philosophes, disait, en se comparant à un homme prétendument savant : 'A lotit prendre. je suis plus savant que lui. En effet, il se peut que ni l'un ni l'autre d(' nous fi(' ,sache rien d(-? bon,- seulement t, lui croit qu'il sait, bien qu’il ne sache pas; tandis que moi,, si' j . e ne sais rien . e ne crois . s pas non plus rien savoir. Il nie sembles en sommet que je suis tant t soit peu- plus savant que lui, en ceci au moisis que je ne crois pas savoir ce que je ne sais pas." (.Platon, Apologie de Socrate)

+ Donc, loin de constituer un manque ou un handicap, le caractère incertain de la philosophie lui donne toute sa valeur et sa richesse. Il renvoie chacun de nous à son ignorance fondamentale concernant le principe des choses de l'existence, sur le monde de la nature (les dieux, la mort..) et sur la société humaine (la justice, la beauté, la violence .... 1). cf. Platon, République, VII, Allégorie de la Caverne.

2. Démonstration ('Celui qui .... la tyrannie de l'habitude)

2.1 Le non- philosophe.

a,) Attitude du non- -philosophe: 'Celui qui n'a aucune ... de sa raison'.).

- Sur quoi se fondent nos certitudes ? Sur notre 'besoin de points de repères et sur notre sentiment personnel d'être dans le vrai (par désir d'avoir raison ?), même si l'on est incapable de le démontrer en toute rigueur. > Intensité du sentiment ne constitue pas une preuve de validité du raisonnement.

- nos certitudes = barrières intellectuelles qui recouvrent plusieurs formes: 'préjugés dérivés du sens commun' jugements hâtifs sur l'apparence des choses, dans lesquels interviennent des sentiments > ex: préjugés raciaux, xénophobie > peur de l'autre, de 1'inconnu ... ) inculqués par notre éducation; 'des croyances habituelles au temps ou au pays'(= l'évolution des sciences et des techniques confondue avec l'idée de progrès...); des convictions morales, politiques... (vision des choses qu'une personne se forge) 'qui ont grandi sans la coopération ni le consentement de la raison,". > Toutes ces certitudes ont en commun de ne pas s'appuyer sur la raison (faculté de distinguer le vrai d'avec le faux) comme point de départ. Elles traduisent refus de penser, une incapacité à se détacher de l'opinion commune (Crime de l'habitude. conformisme intellectuel, mode..)

b') Résultat: Fermeture sur soi. ("'Pour un tel individu, ... rejetées")

+

...

Télécharger au format  txt (6.4 Kb)   pdf (83.2 Kb)   docx (10.7 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com