LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La Connaissance De Soi

Mémoire : La Connaissance De Soi. Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  30 Janvier 2013  •  262 Mots (2 Pages)  •  1 219 Vues

Page 1 sur 2

-On peut penser que les objets qui nous entourent sont plus faciles à connaître, part leur proximité et leur moins grande complexité, car ils ne sont pas doués de conscience. On pourrait alors avoir un regard « objectif » sur ces objets, dont on peut faire le tour (contrairement à soi-même). 3ème partie : La connaissance de soi est un idéal à garder pour atteindre la connaissance des choses. « Connais-toi toi-même », ordonnait Socrate à ses élèves. C'est pour lui le point de départ pour accéder à une autre connaissance, celle des objets extérieurs. -Kant distingue, dans la Critique de la raison pure, entre les « choses en-soi » auxquelles on ne pourra jamais avoir accès, et les « phénomènes », qui sont les choses telles qu'elles nous apparaissent, que nous connaissons par la sensibilité et l'entendement. -dans son prolongement, Husserl, en élaborant la méthode phénoménologique, a compris que ne pouvait avoir accès qu'à des phénomènes qui nous apparaissent, et non pas à la réalité « en-soi », c'est-à-dire à une vérité absolue. On connaît les choses telles que notre conscience les saisis, donc plus on se connaît, mieux on comprend comment les choses parviennent à notre connaissance. Pour Husserl, avant de percevoir, il faut que la conscience ait une « visée intentionnelle », c'est-à-dire qu'il faut viser quelque chose pour l'atteindre (ex : de même qu'il faut regarder un objet pour le voir). Ce n'est qu'à ce prix alors que la perception peut s'accompagner d'une conscience que la réalité humaine est un accès à la connaissance.

...

Télécharger au format  txt (1.6 Kb)   pdf (39.9 Kb)   docx (8.1 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com