LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Dissertation de philosophie: Devons-nous Nous méfier De Nos Certitudes?

Note de Recherches : Dissertation de philosophie: Devons-nous Nous méfier De Nos Certitudes?. Recherche parmi 263 000+ dissertations

Par   •  29 Septembre 2012  •  263 Mots (2 Pages)  •  3 553 Vues

Page 1 sur 2

" Faut-il " implique la référence à un devoir. La certitude désigne l'état d'esprit de celui qui est assuré de détenir la vérité : une vérité indubitable. Donc ce en quoi on peut avoir confiance, où il n'y a pas de risque d'erreur. Or se méfier c'est ne pas accorder sa confiance, c'est douter de quelqu'un ou de quelque chose. Il serait donc contradictoire de se méfier d'une certitude. C'est bien là que semble se nouer tout l'intérêt de la question "faut-il se méfier de nos certitudes ?" dans la mesure où elle fait tenir en une expression deux termes qui semblent opposés. En effet la méfiance n'est pas présente si l'on est certain mais lorsqu'on on se méfie c'est que l'on est pas si certain que ça. On remettrait donc en question les choses dont nous sommes sures ? Mais pourquoi devrions-nous nous méfier de nos certitudes ? Parce qu'elles pourraient nous induire en erreur or ce n'est pas notre souhait, mais aussi parce que le fait d'être certain comporte un risque : celui de ne plus se remettre en question ? D'ou nous viennent nos certitudes ? Ne faut-il pas les remettre en cause ? Peut-on accéder à une vraie certitude dont on ne peut pas se méfier ? N’est-ce pas nécessaire de se méfier dans la quête de la vérité ? Nous montrerons dans un premier temps qu'il ne faut pas toujours se méfier de ses certitudes. Nous analyserons dans un deuxième temps qu'il faut se méfier de ses certitudes qui peuvent être trompeuses. Dans un troisième temps nous verrons un partie du discours de la méthode de Descartes.

...

Télécharger au format  txt (1.5 Kb)   pdf (40.3 Kb)   docx (8.1 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com