LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Dissertation de philosophie: Devons-Nous, Nous méfier De Nos Certitudes ?

Commentaires Composés : Dissertation de philosophie: Devons-Nous, Nous méfier De Nos Certitudes ?. Recherche parmi 282 000+ dissertations

Par   •  13 Novembre 2012  •  1 015 Mots (5 Pages)  •  1 371 Vues

Page 1 sur 5

Se méfier de nos certitudes ? Pourquoi se méfier de ce qui est certain ? Si nous en sommes certain, il doit bien y avoir une raison, n’y a-t-il pas suffisamment d’interrogations en suspend pour devoir en plus remettre en question nos certitudes ? Mais, si nous n’avions jamais remis en question nos certitudes, notre savoir en serions nous là ? Apprendre quelque chose ne revient t’il pas a en désapprendre une autre? Cet apprentissage ne se fait-il pas au dépend d’anciens savoirs? L’évolution du savoir et donc de la science peut-il se faire sans rien désapprendre? Désapprendre n’est ce pas oublier ses certitudes? La science, la raison ne se doit-elle pas de tout remettre en question même ce qui est certain?

Pourquoi se méfier de nos certitudes ? Il est inutile de se méfier de nos certitudes, toujours se méfier de tout, c’est de la paranoïa, de l’inquiétude inutile. Nos certitudes ne sont pas apparues miraculeusement, elles nous ont été transmise par nos aînés, pourquoi ne s’en sont-ils pas méfier? Simplement parce qu’ils en étaient sûrs, nous ne sommes pas differents de nos aînés, alors pourquoi ce qu’il trouvait vrai devrait nous apparaître faux? Seuls quelques esprits torturés ayant besoin de se faire remarquer chercherons à tout remettre en cause pour ainsi attirer l’attention. Nous ne sommes pas tous fous alors pourquoi chercher à tout remettre en cause? Nous ne sommes pas tous des adolescents rebelles en manque d’affection et d’esprit contredisant tout, simplement pour obtenir un peu d’attention et ainsi de l’affection a travers la pitié, le découragement ou la haine ressentie à leur égard. La grande majorité d’entre nous croie en ses certitudes sans broncher, pourquoi se méfier de nos certitudes si l’on n’est pas un esprit tourmenté?

Il n’est pas difficile de prouver la véracité de nos certitudes tant les exemples sont nombreux comme l’eau mouille, au moment où j’écris les murs autour de moi sont blancs, je viens de manger un bol de céréales (je ne cite pas la marque sinon cela fait de la publicité gratuite), Socrate est laid, -1 ≤ sin x ≤ 1 , un corbeau peut voler, la lumière éclaire, la TEG pour un prêt travaux chez Carrefour est à 5.65%, des fossiles de Szechuanosaurus ont été retrouvé dans les provinces du Sichuan et du Xinjiang en Chine, vous êtes en train de lire une copie méritant une bonne note…. Des exemples de certitudes comme celles-ci sont presque infinies et on ne peut les infirmer. Alors pourquoi devrait-on s’en méfier?

Mais, ces exemples ne sont justement que des exemples, ils ne prouvent rien, ils sont vrais car ils ont été prouvé mais avant de les prouver, étions-nous sûr de ces exemples ?

Un autre type d’exemple, nous savons tous que la Terre est ronde (un peu aplatie au pôles mais passons), il y a 2000 ans nos ancêtres n’étaient-ils pas certains que cette même Terre était plate? La Terre ne s’est pas gonflée durant quelques siècles, ce sont nos ancêtres qui se sont trompés. Darwin n’a-t-il pas affirmé avec sérieux que l’Homme descendait du singe, de nombreux scientifiques ayant longtemps soutenu sa thèse or grâce à l’utilisation de la phylogénétique nous savons maintenant que l’Homme et le singe possèdent un ancêtre commun et qu’ils forment chacun une branche évolutive

...

Télécharger au format  txt (6.3 Kb)   pdf (84.6 Kb)   docx (10.2 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com