LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

«On Met Longtemps à Devenir Jeune.» (Picasso)

Compte Rendu : «On Met Longtemps à Devenir Jeune.» (Picasso). Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  1 Juin 2012  •  872 Mots (4 Pages)  •  6 153 Vues

Page 1 sur 4

«On met longtemps à devenir jeune.» - Picasso

La jeunesse est un état d’esprit que l’on peut mettre longtemps à atteindre. Celui-ci contient une sorte d’innocence, une vision du monde différente de celle des adultes sans les mécanismes que la société nous a transmis. En devenant adultes, nous perdons nombre d’automatismes de notre enfance qui faisaient pourtant notre beauté, naïveté et innocence. Et c’est seulement en remarquant ces changements que nous pourrons redécouvrir ce que l’on était déjà inconsciemment étant enfant.

Certes l’état d’esprit de la jeunesse s’offrait déjà à nous lorsque nous étions enfants. Nous percevions et voyions le monde sous un autre jour. Nous faisions plus attention aux formes, aux couleurs, aux émotions transmises par la réalité. Souvenons-nous du soleil qui réchauffait notre peau et de la sensation de sécurité et de douceur que cela nous procurait; de l’odeur de l’herbe fraîchement coupée qui nous ouvrait tout un monde et nous racontait toute une histoire; de nos jeux qui pouvaient paraître fous mais qui, pour nous, avaient un sens. Un sens qui n’allait pas dans celui de l’argent, du travail, des idées transmises par la société actuelle mais plutôt du côté d’une recherche naïve et innocente de plaisir et de liberté.

Néanmoins, il faut faire un différence entre la jeunesse que l’on a traversée et celle que l’on peut atteindre. Cette dernière ne viendra pas à nous, mais nous devrons réaliser que la société nous a conditionné pour tenter de retrouver cet âge perdu au plus profond de nous, ce qui pourra prendre beaucoup de temps. Il faudra sortir du cadre dans lequel nous vivons pour retrouver une certaine liberté par rapport à nos sens. L’art est une rencontre avec ceux-ci, un libre cours à la créativité. La musique, la peinture, la danse, la littérature pourront nous aider à laisser s’évader notre imagination par le biais de sons, de couleurs, de mouvements ou de mots. La pratique, l’écoute, la vue de ces arts est déjà en quelque sorte une tentative d’échapper à la vision carrée du monde des adultes.

Nous pouvons aussi trouver une autre explication à ceci qui peut paraître plus rationnelle.

Psychologiquement, le temps ne s’écoule pas toujours à la même vitesse. Lecomte du Nouy, dans Entre croire et savoir tente d’expliquer que l’on ne perçoit pas l’écoulement du temps à la même vitesse selon notre âge: “Une année représente un cinquantième de la vie d’un homme de cinquante ans mais une année représente un cinquième de la vie d’un enfant de cinq ans.” Une année paraît donc beaucoup plus longue à un enfant de cinq ans qu’à un homme de cinquante. La perception du temps est tout a fait relative: il faudra donc psychologiquement beaucoup de temps à un homme de cinquante ans pour devenir jeune, tout comme Picasso l’a expérimenté durant ça vie.

Le grand peintre a traversé durant sa vie artistique deux grandes périodes, appelées “Période Bleue” et Période Rose”. La première débute après le suicide de son ami Carlos Casagemas et est caractérisée par les thèmes de la mort, de la vieillesse et de la pauvreté. La seconde marque un important changement, une renaissance dans la vie de Picasso, distinguée de la première

...

Télécharger au format  txt (5.4 Kb)   pdf (71.2 Kb)   docx (9.9 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com