LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse du tableau de Picasso : Guernica

Recherche de Documents : Analyse du tableau de Picasso : Guernica. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  16 Avril 2012  •  1 417 Mots (6 Pages)  •  1 727 Vues

Page 1 sur 6

Analyse du tableau de Picasso : Guernica

Cet œuvre est un tableau de Pablo Picasso, ce monsieur est né à Malaga en Espagne le 25 octobre 1881 et est mort le 8 avril 1973 à Mougins en France. Il était à la fois dessinateur, peintre et sculpteur, avec Georges braque c’est un des fondateurs du cubisme et un compagnon d’art du surréalisme. C’est un des artistes les plus talentueux et importants XXe siècles par ses apports techniques et formels qui ont révolutionnés l’histoire de l’art, par sa popularité et ses prises de positions dans le milieu politique.

L’œuvre étudier ici se nomme « Guernica » de format rectangulaire et de taille imposante, mesurant 349, 3 sur 776,6 cm, elle fut peinte en 1937 en quelque semaine. Cette peinture a l’huile est exposer actuellement au musée de la Reine Sofia (Qui fêtera le 30ème anniversaire du retour du tableau dans son pays natal en 2011) à Madrid dans une salle indépendante, Après cette brève introduction, voyons plutôt l’histoire puis l’analyse de cette œuvre.

Le lundi 26 avril 1937, le bombardement de Guernica fut un fait majeur dans la guerre d’Espagne, il a tué et massacrer des centaines de vie, et a détruit une ville historique. Cette ville avait une valeur symbolique, l’arbre de cette ville représentait l’autonomie fiscale et juridique, les rois de castille allait la bas pour prier et promettre de respecter les for (lois) basque.

Il est important de préciser que ce tableau est une commande faite par le gouvernement républicain espagnol. Cette œuvre a était commander pour lever des fonds pour les républicains, mais son but premier est de montrer l’horreur commise par l’armée allemande a cette époque.

Nous allons passez a l’analyse de cette œuvre qui se compose de plusieurs parties, mais composons par une dénotation. Au premier plan et de gauche à droite, une femme avec un enfant dans ses bras, un taureau, un homme allongé avec une épée dans la main droite, un cheval, une lampe au plafond, une femme qui apparaît a une fenêtre et qui brandit une lampe a pétrole, une femme apparemment qui s’enfui, une personne en proie des flammes d’une habitation. Les expressions sont très fortes, c'est-à-dire une femme criant de douleur, un cheval terroriser, un soldat défunt, et accentuées par la déformation de l’ensemble des personnages.

Sur le deuxième plan, nous pouvons apercevoir des architectures intérieures qui alternent avec des vue extérieure, des fenêtres, des portes, un dallage, beaucoup de flammes, des toits et une colombe. La visée est horizontale.

Parlons maintenant de la lumière et des sources lumineuses, dans ce tableau il y en a plusieurs, la lampe au plafond, la lampe a pétrole, sans compter les ouvertures vers l’extérieur (fenêtres et portes). La pièce est diviser en deux parties par la lumière, les personnages du premier plan sont mis en valeurs par les contrastes de valeur, ils mettent en évidence les actions et expressions des personnages. Le rôle de la lumière, le plafonnier sert à exprimer les bombes c'est-à-dire la destruction, la lampe quand a elle symbolise la résistance et l’espoir, l’éclairage extérieur symbolise la vérité. La représentation et la lumière se différentient.

La monochromie de ce tableau s’explique de plusieurs façons, pour commencer la première raison est l’importance du sujet, elle répond l’austérité de l’absence de couleur. Ensuite le noir et blanc évoque la communication, à cet époque la les journaux, donc informer par voie de presse. Picasso a d’ailleurs mis des indices dans son tableau, tel que le pelage du cheval qui fait penser a des caractères typographiques. A part le noir et le blanc, le peintre à utiliser une variété de gris et des gris colorés, les personnages sont mis en valeurs par une teinte plus claire que les décors. Les gris ont était obtenus avec des aplats ou par graphisme, le rôle du noir et blanc est de dramatiser la scène et accentuer l’idée de la mort, mais les croquis préparatoire était quand a eux en couleurs.

Nous allons maintenant parler de la composition et de l’espace, un axe vertical divise le tableau en deux grandes parties, la lumières est elle aussi diviser en deux parties, la partie gauche est beaucoup plus sombre que celle de droite. Les groupes de personnages quand a eux sont divisé en quatre parties verticales :

- La femme a l’enfant, (l’enfant

...

Télécharger au format  txt (8.7 Kb)   pdf (104 Kb)   docx (11.6 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com