LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Méthodologie pour rédiger une explication de texte

Mémoire : Méthodologie pour rédiger une explication de texte. Recherche parmi 254 000+ dissertations

Par   •  8 Novembre 2014  •  Mémoire  •  432 Mots (2 Pages)  •  393 Vues

Page 1 sur 2

4.Pour terminer, la rédaction. Je vous conseille, comme pour la synthèse, de rédiger l’introduction et la conclusion au brouillon. Le contenu des différentes parties de l’exercice est traditionnel :

– L’introduction comprend quatre éléments :

1) une entrée en matière, réflexion générale qui situe le sujet dans son contexte et fait le lien avec le dossier ou le thème au programme. Comme toujours, évitez les expressions vides de sens ;

2) la présentation du sujet qui rappelle la question posée en la reformulantet en l’expliquant en une phrase ou deux. Si le sujet repose sur une citation, il faut la reproduire entre guillemets si elle est brève ou la résumer, et surtout en rappeler l’auteur !

3) la problématique qui annonce la question à laquelle le développement répondra ;

4) l’annonce du plan qui, en une phrase aussi légère que possible, présente les deux grandes parties du développement.

L’introduction comporte un seul paragraphe d’une dizaine de lignes.

– La conclusion comprend trois parties, dont une est facultative :

1) un bilan reprenant l’essentiel de l’argumentation et répondant à la problématique définie en introduction ;

2) éventuellement une prise de position claire si celle-ci n’a pas été formulée dans le bilan ;

3) une ouverture qui permet d’élargir la réflexion vers un autre problème lié à celui abordé dans le sujet.

Dix lignes en un seul paragraphe sont un maximum pour la conclusion.

– Le développement comprend, je l’ai déjà dit, deux grandes parties, subdivisées en plusieurs paragraphes : chaque partie commence par un paragraphe introductif qui en rappelle l’idée génarale ou la thèse développée et annonce le contenu des sous-parties ; ensuite, autant de paragraphes que de sous-parties, dans lesquels est développée l’argumentation : le ou les arguments validant la thèse, accompagnés des exemples qui les illustrent. Enfin, chaque grande partie s’achève par une phrase de bilan.

Entre les deux grandes parties du développement il faut une transition, qui est constituée de la conclusion partielle de la première partie et de l’introduction partielle de la suivante.

N’oubliez pas de mettre en valeur vos idées, en ayant recours aux procédés traditionnels de l’argumentation (emploi de la première personne (je ou nous qui est utilisé de façon plus usuelle), de termes valorisants pour convaincre de la validité de votre thèse, ou au contraire de termes péjoratifs, par exemple, pour manifester votre déapprobation ou pour aider à réfuter celle d’un adversaire) ; cette page, consacrée aux procédés de l’argumentation peut vous donner des pistes à suivre.

...

Télécharger au format  txt (2.7 Kb)   pdf (50.7 Kb)   docx (8.8 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com