LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

BTS Communication E5 devoir 1

Analyse sectorielle : BTS Communication E5 devoir 1. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  6 Mars 2019  •  Analyse sectorielle  •  772 Mots (4 Pages)  •  2 373 Vues

Page 1 sur 4

Exercice n°1 : analyse de marché et mix marketing

1.

Les forces de la société Bayart sont leurs gammes de produits qui répondent exactement à la demande du marché.

Ses faiblesses sont son affaiblissement au niveau du CA et du résultat net depuis 2011 et leur position principalement tournée vers les professionnels de moins en moins intéressés sur un marché où les particuliers prennent de plus en plus de place.

Ses opportunités sont la grande demande auprès des particuliers et/ou du détail, d’où leur ouverture à ce marché, et le développement important de l’e-commerce («  la seule source de croissance du marché des arts de la table »).

Ses menaces sont la réticence à l’achat des Français, leur tendance à acheter chez les grands détaillants à l’unité et le recul général du marché des arts de la table.

2.

Ce choix de la nouvelle cible des particuliers et du mode de distribution via le site e-commerce relève d’une grande pertinence par rapport à la situation du marché sur lequel se situe la société Bayart, celui des arts de la table. Un marché en recul s’ouvrant de plus en plus à la vente aux particuliers au détail, dont la demande devient importante, et moins aux professionnels en gros couplé à un développement très rapide de l’e-commerce ne peut que forcer une société au chiffre d’affaires de plus en plus réduit à s’adapter et se tourner vers ces acheteurs et ce canal de distribution.

3.

Afin de faire connaître le site e-commerce de la société Bayart, des actions de communication telles qu’une communication multi-médias (un spot TV ou une affiche publicitaire) semblent judicieuses car elles toucheraient les particuliers et permettraient de les informer clairement et en grand nombre sur l’existence du site e-commerce.

Exercice n°2 : identification des domaines de veille

1.

Les domaines de veille concernant GEB sont la veille concurrentielle, la veille technologique/scientifique, la veille juridique et la veille marketing.

2.

Du plus important au moins important, on peut hiérarchiser les domaines de veille concernant GEB ainsi : Veille technologique, veille concurrentielle, veille marketing et veille juridique.

3.

Ces domaines de veille ont de l’importance, d’abord dans le cadre de la veille technologique : sur un marché constamment en innovation et surtout récemment avec l’apparition de nouvelles techniques, maintenir une veille technologique et scientifique sur l’innovation de nouveaux produits toujours plus efficaces, respectueux de l’homme et de l’environnement et en concordance avec l’évolution des métiers. Maintenir la veille concurrentielle est important lorsqu’autant de nouveaux, géants concurrents apparaissent ou grandissent sur le marché et menacent la position qu’occupe GEB avec leurs positions oligopolistiques. La veille marketing est cruciale à maintenir car il faut connaître la demande du client, particulier ou professionnel, surtout lorsque l’on s’aperçoit que les particuliers et nouveaux artisans ne se tournent pas vers GEB. Enfin, la veille juridique reste importante à effectuer par rapport aux lois existantes et à venir concernant les normes de conformité ou les labels autour des produits sur lesquels GEB travaille.

Exercice n°3 : développement du portefeuille client

1.
Uniquement d’après l’annexe 5, on peut déduire que plus le client est éloigné, moins il sera propice à solliciter les services de l’enteprise Fil d’Ariane et que donc le portefeuille client de l’entreprise est principalement constitué de clients proches géographiquement.

Dans l’annexe 6, il est également clair que la grande majorité des clients de l’entreprise sont des mairies de moins de 5000 habitants, ainsi que des associations ou comités d’entreprise.

2.
On peut identifier clairement, dans l’annexe 5, que le portefeuille client est principalement composé de clients situés dans les départements limitrophes au département où se trouve Fil d’Ariane (Vitré se situe dans le 35) ou dans celui-ci, donc les départements 35, 44 et 56.
Dans l’annexe 6, la majorité écrasante (90,91%) des 3 catégories de clients mentionnées ci-dessus (mairies de moins de 5000 habitants, associations et comités d’entreprise) représente les marges les plus importantes.


3.

Afin de développer et optimiser ce portefeuille client, l’entreprise Fil d’Ariane peut effectuer des actions de prospection face à de potentiels clients plus éloignés géographiquement,  et aux clients appartenant aux catégories prenant le moins de place dans le portefeuille actuel, en faisant appel à une agence de conseil en communication grâce à cette segmentation du portefeuille.

Pour une meilleure optimisation – car ce portefeuille n’est pas équilibré, étant donné que 3 catégories sur 5 constituent presque 91 % des clients - il est important de se concentrer sur les clients les moins importants de ce portefeuille, trouver les moyens de les garder, de trouver de nouveaux prospects et de peut-être apporter des modifications au produit et aux méthodes de communication pour qu’ils soient plus efficaces face aux clients les moins importants et/ou les plus réticents.

...

Télécharger au format  txt (5.2 Kb)   pdf (59.7 Kb)   docx (9.1 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com