LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse de pratique professionnelle: le nettoyage quotidien d’une chambre

Compte Rendu : Analyse de pratique professionnelle: le nettoyage quotidien d’une chambre. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  4 Mars 2013  •  1 632 Mots (7 Pages)  •  823 Vues

Page 1 sur 7

I. Introduction

Dans le cadre de ma 1ère année d’étudiante en soins infirmiers, j’ai effectué mon premier stage de 6 semaines à l’hôpital en service de maternité, composé

de 24 chambres principalement réservées aux accouchements par voie basse et césarienne.

J’ai passé la première semaine avec les agents de service hospitalier (ASH), dont la principale fonction est d’assurer l’hygiène des locaux. Ils ont en charge le nettoyage des chambres des malades, des couloirs, des bureaux, la réfection des lits et participent également à la distribution des repas aux malades et débarrassent les plateaux en fin de repas.

II. Contexte

Je vais donc vous décrire le nettoyage quotidien d’une chambre que j’ai pu effectuer durant cette semaine. Il a pour but de garantir au patient un environnement confortable, d’assurer l’hygiène et de lutter contre les infections nosocomiales afin de maintenir la sécurité des personnes. Ce procédé est appelé le Bio nettoyage et concerne l’ensemble des équipes soignantes. L’ASH possède dans ce domaine une compétence spécifique et une certaine autonomie. Il est de sa responsabilité de maintenir les chambres et les lieux de soins propres, permettant ensuite à l’équipe soignante d’assurer une qualité de soins optimale.

Après renseignement pris auprès de l’équipe soignante, la patiente occupant cette chambre, est une jeune maman, ayant accouché par voie basse et pouvant se mouvoir sans difficulté. Elle restera présente, assisse sur le fauteuil avec son bébé pendant l’entretien de cette chambre. J’ai effectué ce ménage une fois la toilette de la patiente faite ainsi que son lit afin de ne pas risquer de recontaminer les lieux lors de ces gestes.

III. Procédure

1) Préparation du chariot

Après avoir frictionné mes mains avec la solution hydro-alcoolique (cette solution permet de lutter contre la transmission manuportée des micro-organismes et réduit la transmission des infections hospitalières), je prépare et organise mon chariot de ménage équipé de 3 plateaux :

- un plateau supérieur et un plateau intermédiaire qui sont les supports des produits ménagers et des accessoires (solution hydro alcoolique pour la désinfection des mains, des gants à usage unique, un flacon pissette avec l’annotation du produit, dans ce cas un détergeant-désinfectant, la Bactilysine dosée au Dosatron (le Dosatron est une pompe doseuse qui permet de doser la solution avec précision), eau de javel à 3%, détartrant pour sanitaire (Into Maxx), papier de toilette, désodorisant, gants, sac poubelle jaune et noir, un mini seau rouge rempli de produit détergeant-désinfectant (Bactilysine dosé au Dosatron) avec plusieurs chiffonnettes propres, un mini seau bleu vide permettant la récupération des chiffonnettes souillées) ;

- un plateau inférieur qui sert à la collecte du matériel sale ;

- un balai trapèze avec gaze pré imprégnée à usage unique + son support ;

- un balai de lavage articulé avec bandeaux + son support ;

- un bac de trempage avec égouttoir avec bandeaux de sol imprégnés de détergeant-désinfectant (Bactilysine dosé au dosatron) ;

- un seau avec filets pour récupérer les bandeaux de sol souillé afin de facilité leur nettoyage en blanchisserie ;

- une pelle à poussière avec raclette à main pour le recueil des salissures ;

- un porte-sac poubelle rabattable double, un pour le tri des déchets d’activité de soins à risque infectieux (sac jaune) et un pour les déchets ménagers (sac noir).

Il est indispensable que je prépare ce chariot avant de commencer mon ménage, afin de ne pas avoir à faire des vas et viens entre les couloirs et la chambre du patient. Ce qui permet l’ergonomie du temps de travail et le respect des règles d’hygiène, et limite le risque de transmission des infections. Il restera, pour les mêmes raisons, en dehors de la chambre.

2) Technique de nettoyage

Pour commencer, j’effectue une friction hydro alcoolique de mes mains pendant 30 secondes afin d’éviter la propagation des germes. Une fois celle-ci sèche, j’utilise des gants pour me protéger des produits agressifs que je vais utiliser.

Afin de respecter l’intimité de la patiente, je frappe à sa porte et attends qu’elle m’autorise à rentrer. Je l’informe du motif de ma visite et lui demande l’autorisation de pouvoir effectuer le ménage.

Une fois son accord donné, je commence le bio nettoyage.

Avec une chiffonnette à usage unique (une par chambre) imprégnée de détergente-désinfectante (Bactilysine), je commence par nettoyer-désinfecter l’ensemble des poignées des portes et interrupteurs, première cible des transmissions manuportées.

Je me dirige ensuite vers la salle de bain, et j’élimine les déchets. Je vide le sac poubelle contenant des déchets souillés dans le bac jaune (car remplie de serviette hygiénique contenant des liquides biologiques) et le remplace. Je vérifie et réapprovisionne si besoin en papier toilette. Je vaporise le détartrant sanitaire (Into Maxx) sur la

...

Télécharger au format  txt (10.4 Kb)   pdf (112.8 Kb)   docx (12.3 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com