LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Étude De Texte Sur Le Travail De Karl Marx: En quoi l’activité animale et le travail de l’homme sont-ils différents ?

Commentaires Composés : Étude De Texte Sur Le Travail De Karl Marx: En quoi l’activité animale et le travail de l’homme sont-ils différents ?. Recherche parmi 256 000+ dissertations

Par   •  11 Mai 2013  •  2 628 Mots (11 Pages)  •  1 044 Vues

Page 1 sur 11

Karl Marx est un économiste, philosophe, communiste allemand. Dans l’extrait, Marx aborde le thème du travail et pose le problème de la spécificité du travail. Il en fait d’abord la description essentielle et compare le « travail » de l’animal à celui de l’homme. En quoi l’activité animale et le travail de l’homme sont-ils différents ? Marx montre que le travail moderne amène l’homme au-delà du simple instinct, le problème est que le produit va déterminer notre travail. L’écrit se compose en trois parties. Marx parle dans un premier temps de l’état primordial du travail de l’homme et montre le lien entre nature et homme dans le travail. Puis, il compare le « travail » animal à celui de l’homme et montre l’élément fondamental qui les oppose ; la conscience de l’homme de son travail. Ainsi, s’il a conscience de son travail, c’est que l’homme a un but à son travail et donc n’obéit qu’à lui, à ses lois qui changent selon le but, auxquelles il doit subordonner sa volonté.

Le travail dans sa forme la plus simple, fondamentale et originelle est une action entre l’homme et la nature. Il s’agit du travail dans son état primordial où l’instinct prédomine, où l’homme agit sur la nature. Il en modifie la matière, lui donne une forme propre pour que le milieu dans lequel il est, lui semble plus hospitalier. L’homme travail la matière selon son bon vouloir, afin de dompter l’inconnu, de maitriser et contrôler la nature et sa force. Et se faisant l’homme par son travail devient lui-même une force ou puissance vis-à-vis de la nature. L’homme agit sur la matière qui compose la nature et donc a un pouvoir sur elle. Le travail dans cet état se résume à une action entre l’homme et la nature où l’homme domine et émet l’action.

Mais l’homme dépasse le simple mode instinctif du travail. Nous démarrons ainsi d’un rapport plus complexe que l’homme a avec le travail. Ce travail est particulier à l’homme, on peut le nommer comme travail moderne. Marx compare l’activité animale au travail de l’homme.

...

Télécharger au format  txt (6.9 Kb)   pdf (67.6 Kb)   docx (9.4 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com