LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les femmes en entreprise

Compte rendu : Les femmes en entreprise. Recherche parmi 259 000+ dissertations

Par   •  22 Février 2021  •  Compte rendu  •  1 236 Mots (5 Pages)  •  92 Vues

Page 1 sur 5

QUESTION 1 : Sur quel concept fondamental, le partage du travail doit-il être fondé ?

Le partage du temps de travail est une idée et une revendication politiques qui préconisent la diminution du temps de travail des travailleurs ayant un emploi pour réduire le chômage en augmentant le nombre de travailleurs.

Par exemple, une entreprise emploie 6 salariés à 39h ce qui fait 234h de travail hebdomadaire. Avec une semaine de travail individuel de 35h, l'entreprise perd 24h de travail. Ces 24h peuvent être effectuées avec un 7e collaborateur à temps partiel. De ce fait, les 6 salariés travaillent moins, mais cela permet d'en recruter un 7e = diminution du chômage.

Depuis cinquante ans, nous produisons plus en moins de temps. Aujourd'hui, les progrès de la productivité ont été récompensées par des réductions d'horaires.

=> La notion de partage peut se réaliser par la réduction du temps de travail à 35 heures par semaine.

Le partage du travail doit être fondé sur la solidarité. Moins d'heures de travail pour chacun mais du travail pour tous afin de « sauvegarder l'emploi existant, partager l'emploi consolidé, créer des emplois manquants et attirer les candidats vers ces emplois ».

QUESTION 2 : Dissertation

Les femmes ont toujours travaillé, en fonction des conditions favorables ou non de leurs époques. A travers les siècles, elles ont pu occuper différents postes même très prestigieux notamment dès le XIIIème siècle, de médecins. Elles seront néanmoins vite relayées à des postes beaucoup moins importants ou simplement à celui de mère au foyer.

Dans des périodes, pas si éloignées de nous, elles étaient uniquement considérées pour « repeupler le pays ».

Nous savons que durant les périodes de guerre, les entreprises avaient besoin de main d’œuvre pour continuer leur activité et les femmes ont prêté main forte dans ces temps difficiles. Elles occupaient toutes les fonctions nécessaires au bon fonctionnement de l’entreprise et de l’Etat (tout comme les hommes).

Actuellement, avec l’allongement des études, de plus en plus de femmes accèdent à des postes de cadres, cadres supérieurs voire de direction. Une loi impose également une mixité dans les conseils d’administrations. L'émergence du travail des femmes en entreprise a aussi évolué puisque le TAO demande moins d'efforts physiques. Cela permet aux femmes d'accéder à tous les emplois.

Néanmoins, la réalité est là : les femmes occupent souvent des métiers d’exécutantes : ouvrière, vendeuse, aide soignante, femme de ménage, puéricultrice... Même si les mentalités sont en cours d'évolution et que de plus en plus de femmes accèdes à juste titre à des postes de cadre.

Première idée : La femme n'a pas le choix que de travailler.

Aujourd’hui, une femme a la liberté et la possibilité de choisir d’exercer une activité professionnelle. 

Or, actuellement, les besoins de financement sont tellement importants qu’une personne ne peut pas se permettre de ne pas avoir d’activité professionnelle non rémunératrice.

Les femmes ne sont plus là pour « repeupler le pays » mais elles occupent encore parfois ce rôle. Elle bénéfice d’un congé maternité rémunéré puis la Loi permet un congé parental accordé à l’un des deux parents jusqu’au 2 ans de l’enfant. Ce qui veut potentiellement dire que le couple doit pallier aux dépenses du foyer avec un seul revenu pendant la petite enfance ou confier ses enfants à un système de garde (nourrice, halte garderie, créche…) et ce, jusqu’à l’entrée en maternelle de l’enfant.

La femme est tiraillée entre reprendre son emploi au 3 mois de son enfant et payer une autre personne pour l’élever ou rester à la maison et se couper de son environnement de travail pendant quelques temps.

Sociologiquement, une femme au foyer reste une femme qui est inactive. Il n’est pas évident pour les femmes ne renoncer à leur carrière pour s’occuper de la maison.

Financièrement, en imputant un salaire à son foyer,

...

Télécharger au format  txt (7.9 Kb)   pdf (43.8 Kb)   docx (11 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com