LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le stress professionnel : quel coût?

Dissertation : Le stress professionnel : quel coût?. Recherche parmi 234 000+ dissertations

Par   •  4 Janvier 2013  •  Dissertation  •  389 Mots (2 Pages)  •  554 Vues

Page 1 sur 2

Parmi les différentes catégories de facteurs, on distingue celles liées :

- au contenu du travail à effectuer (exemple : charge de travail)

- à l'organisation du travail (exemple : répartition des tâches)

- aux relations de travail (exemple : absence de reconnaissance)

- à l'environnement physique et technique (exemple : nuisances sonores)

- à l'environnement socio-économique de l'entreprise (exemple : incertitude sur l'avenir de l'entreprise)

Stress professionnel : quels coûts ?

Le stress est la conséquence d'un nombre important de maladies cardiovasculaires, de dépressions et de troubles musculo-squelettiques (TMS).

Une étude de l'Inrs estime que le coût du stress professionnel a représenté au minimum 2 à 3 milliards d'euros en France en 2007 (dépenses de soins, absentéisme, cessations d'activité, décès prématurés).

L'étude n'a pas pris en compte la dimension du coût du stress pour l’individu à savoir la souffrance et la perte de bien-être (il est admis qu'ils peuvent représenter jusqu’à deux fois les coûts des soins et des pertes de richesse).

En Europe, le coût économique annuel du stress au travail dépasserait les 20 milliards d'euros.

Le BIT (Bureau International du Travail) estime que les pertes de qualité, l'absentéisme et le turnover résultant du stress représentent entre 3 et 4% du PIB des pays industrialisés.

Stress au travail : faits marquants de l'enquête ANACT/CSA (résultats communiqués lors de la 6ème semaine pour la qualité de vie au travail en juin 2009)

Le stress touche 4 salariés sur 10. Le stress est en nette augmentation dans les catégories supérieures (47%) et pour les cadres supérieurs (57%).

Les causes du stress sont à rechercher dans l'organisation du travail (41%) et la non satisfaction aux exigences personnelles (38%). Les relations avec la hiérarche et les collègues (31%) ainsi que les changements dans le travail (31%) jouent également un rôle important.

Les répercussions du stress impactent la vie personnelle. 37% des salariés se disent très fatigués. Les personnes stressées ont déclaré avoir ressenti un ou plusieurs symptômes parmi lesquels : des tensions musculaires (29%), des troubles du sommeil (25%), de l'anxiété (25%), une baisse de vigilance (12%). Le cumul des symptômes est susceptible de déclencher des patholigies plus graves.

Les salariés des PME sont moins affectés par le stress que ceux des grandes entreprises.

Pour les femmes, le stress est attribué à la fois à la vie professionnelle et personnelle (manque de temps, double journée, conditions de travail...).

...

Télécharger au format  txt (2.6 Kb)   pdf (54.6 Kb)   docx (8.9 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com