LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Aménagement du temps de travail

Dissertation : Aménagement du temps de travail. Recherche parmi 259 000+ dissertations

Par   •  5 Novembre 2015  •  Dissertation  •  690 Mots (3 Pages)  •  2 260 Vues

Page 1 sur 3

Nous allons voir dans quelles mesures il est possible d’agir sur le cadre du travail ainsi que sur l’aménagement du temps de travail pour motiver les salariés. Le cadre de travail est l’ensemble des lois qui régissent ce que les salariés ou les dirigeants peuvent faire ou non durant leur temps de travail. L’aménagement du temps de travail correspond à l’adaptation des horaires et des rythmes de travail aux besoins de l’entreprise.

Dans un premier temps, nous allons voir les modalités d’aménagement possibles du temps de travail afin de remotiver le salarié. La durée légale du temps de travail mensuelle est de 151,67 heures. On la calcule en divisant le nombre d’heures hebdomadaires par le nombre de semaines, le tout divisé par le nombre de mois par an. La durée légale du travail annuelle par an est de 1607 heures. Nous devons travailler 35 heures par semaine. Ensuite, l’aménagement du temps de travail permet aux organisations de répartir la durée de travail sur une période de référence qui est la semaine. Cependant, l’accord collectif est nécessaire pour mettre en place l’aménagement du temps de travail. Il faudra respecter des dispositions d’ordre public sur les durées maximums de travail et de temps de repos.

Dans un second temps, nous allons présenter la variété des aménagements du temps de travail et leur impact sur la vie professionnelle et personnelle du salarié afin de remotiver le salarié. D’une part, il existe deux types d’horaires : les horaires fixes et les horaires variables. Les horaires fixes correspondent au temps de présence obligatoire dans l’entreprise alors que les horaires variables permettent de choisir ses heures d’arrivée et de départ au sein de l’entreprise tout en respectant les horaires fixes. Ensuite, lorsque les salariés effectuent plus de 35 heures, ils ont la possibilité de récupérer ses heures supplémentaires et ainsi travailler moins la semaine suivante ; c’est ce qu’on appelle le report et la récupération. Puis, le salarié sera moins stressé et pourra d’avantage organiser ses différents projets ; cela aura donc un impact sur sa vie privée et sa vie professionnelle. Aussi, le salarié va être plus motivé et donc plus performant au profit de l’entreprise. Par ailleurs, l’intérêt pour l’entreprise est la baisse de son turn-over ainsi que de son taux d’absentéisme. Les aménagements d’horaires fidélisent et maximisent l’efficacité des collaborateurs.

D’autre part, l’annualisation du temps de travail, qui permet de remotiver les salariés, est le fait de répartir les heures de travail, pour le salarié, sur une durée de 12 mois ; celui-ci devra avoir obligatoirement fait 1607 heures. Pour mettre en place cet aménagement, il faut consulter syndicats, le comité d’entreprise et le CHSCT. L’annualisation concerne seulement les CDI ; les salariés doivent effectuer 28 heures minimum par semaine, et 40 heures maximum par semaine. Ils doivent tenir un calendrier prévisionnel ainsi qu’une planification des horaires. Pour modifier ses horaires, il faut respecter un délai de 7 jours maximum. L’annualisation du temps de travail est encadrée par la loi, elle n'est applicable que sous certaines conditions et après un accord collectif.

Pour finir, le Compte Epargne Temps (CET) est un autre aménagement du temps de travail, afin de remotiver le salarié.

...

Télécharger au format  txt (4.4 Kb)   pdf (66.6 Kb)   docx (9.2 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com