LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Mon malaise au travail

Lettre type : Mon malaise au travail. Recherche parmi 283 000+ dissertations

Par   •  27 Novembre 2021  •  Lettre type  •  450 Mots (2 Pages)  •  217 Vues

Page 1 sur 2

Objet : Mon malaise au travail

Cher collègue

Après avoir tenté à nombreuse reprise de vous faire part de mon malaise face aux réflexions que vous dirigez à mon égard, je décide aujourd’hui de vous écrire personnellement afin que vous preniez cette situation au sérieux.

Cela fait dorénavant deux mois que je suis en postent. Je me sens bien ici, je m’entends et je suis à l’aise avec tout le monde à l’exemption de vous. En effet, ce travaille me satisfait grandement sauf quand je me trouve en votre présence.

Je me sens grandement attaqué par les réflexions que vous faites au sujet des gens habitant la banlieue ou les régions et leur soi-disant manque d’ouverture, de conscience sociale, de savoir-vivre et de culture.

Je me sens rabaissé comme un enfant. Non, plutôt dénigré. De jour en jour. Peut-être ne le voyez-vous pas ainsi. Mais pour ma part, je suis victime d'harcèlement qui provient totalement de vous et vous seul.

Bien que vous soyez en poste depuis plus de 10 ans, en aucun cas, vous n’avez le droit de discriminer d’autres collègues. Ce n’est pas très responsable de votre part. À moins qu’il existe une règle que j’ignore qui vous donne le droit de rabaissé vos camarades de travail.

Comme je vous l’avais précédemment signalé oralement, il n'y a pas si longtemps, vos préjugés ne sont en aucun cas fondé. J’exige que cela cesse immédiatement car ma patiente à atteints ses limites.

En outre, vous ne me connaissez nullement, alors sur quoi basez-vous vos sous-entendus.

À chaque occasion que vous trouvez-vous vous permettez de me lancez des réflexions gratuites qui n’ont pas lieu d’être.

En agissant avec cette méchanceté gratuite, vous me discréditer auprès des autres et je trouve cela tout à fait inacceptable. Cela m’affecte considérablement au point où je me sens mal dans ma peau.

J’ai été franchement patiente vis à vis cette situation, j’ai pris la peine de venir à votre rencontre et vous faire part de mon mécontentement, mais malgré cela vous persistez avec vos réflexions.

Aujourd’hui je suis à bout. Voilà pourquoi je vous écris. Je vous ordonne de cesser toutes ses réflexions à mon égard car je ne laisserai plus passez.

Je ne sais pas quelle est votre but mais sachez que je n’ai pas le temps pour ses enfantillages et que si cela persiste je serais dans l’obligation d’en informer notre superviseur. Assez c’est assez.

J’attends un retour de votre part et un changement immédiat dans votre comportement. Pour que l’on puisse travailler dans un climat favorable et que cela ne nuise en aucun cas sur notre travail. Comme on dit nous ne pouvons résoudre les problèmes de la vie qu’en les résolvants.

Je vous souhaite une bonne journée.

KAMILATH ALAO

...

Télécharger au format  txt (2.8 Kb)   pdf (35.4 Kb)   docx (8.3 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com