LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le fonctionnement des organisations

Dissertation : Le fonctionnement des organisations. Recherche parmi 298 000+ dissertations

Par   •  29 Mars 2013  •  Dissertation  •  1 307 Mots (6 Pages)  •  914 Vues

Page 1 sur 6

Intro : Henri Pieron

Définition psychologie des organisations : Chapitre de la psychologie, qui prend comme objet l’étude du comportement des l’individu dans l’organisation, et plus spécialement les interactions, entre les comportements individuelle, et les déterminant des organisations, lorsque c’est dernière sont soumise à des changements.

Définition d’une organisation : est une entité structurée en vue de son fonctionnement par rapport à une action déterminé. (Objectif, tâche, règles : toute les discussions sont en lien avec ses 3 éléments).

L’épanouissement est essentiel dans la vie professionnelle et personnelle.

I/- Le fonctionnement des organisations.

A) Définition et structure.

1) Définition :

Une entité structurée en vue de son fonctionnement par rapport à une action déterminé.

a) Les critères d’analyses

 Les 5 composantes d’une organisation sont :

 Nature de l’activité/ dimension : (degré de)

- Spécialisation (proche direction et production)

- Formalisation

- Standardisation (encadrement développé, beaucoup de hiérarchie)

- Centralisation

- Complexité (technostructure et support logistique développé)

 Mode de coordination :

- Ajustement mutuel (accord entre les personnes, proximité)

- Supervision direct (hiérarchie importante, n+1)

- Par qualification (niveau qualification, rang hiérarchique)

- Par procédé (qualité/ procédure, suivre la procédure, règles)

- Par l’approche métier / savoir faire, compétence (en fonction de ce que on sait faire).

b) Approche formelle.

Elément de l’organisation que l’on peut identifier concrètement. Tous les supports écrit qui présente l’organisation du travail, et qui sont des écrits. Elément de référence objectivable.

o Statut qui fixe les décisions stratégique de l’entreprise (SA, SARL, SAS).

o Organigramme, élément qui relate les liens hiérarchique (N+1 pouvoir sur collaborateur) ou fonctionnelle (lien de relation, de travail) entre les salariés de l’entreprise. Organigramme officiel (tableau d’affichage) et officieux (écart sensible on ne publie pas l’organigramme officielle, si directeur vente pas envie d’être sous les ordres du directeur commercial).*

o Règlement intérieur, horaires (cadre payé au forfait (mission), salarié astreint horaire fixe).

o Note de service, avec classeur pour sauvegarder.

o Fiche de poste, même avantage et obligation, description des taches, compétences requise et lient hiérarchique, niveau de qualification et de formation.

c)Approche informelle

Les structures informelles sont associées, aux affinités et en conflit dans l’entreprise, coalition (question précise de fonctionnement de l’entreprise, organisation du bureau, sur un thème particulier) qui se retrouve sur les mêmes points de vue par rapport à l’organisation, qui se crée par rapport à une question donnée un problème d’organisation, réseau qui sont des relations plus ou moins spontanée du faite de certaine opportunités. (RER, voiture). Impact sur deux choses l’accès à l’information et la prise de décision, cela modifie l’organisation.

Les 2 approches amène des tensions et du stresse (déséquilibre entre l’équilibre physiologique et psychologique issue d’une modification d’une structure lié à l’environnement), circulation sanguine s’accélère, transpiration, réaction vive). Cadre légal accord européen d’octobre 2004 du traité européen, cadre réglementaire. L’accord national interpresofesionnel sur le stresse le juillet 2008 et avril 2009, obligation pour les entreprise de 1000 salariés obligation faire un audit sur le stresse. Article L121 du code du travail obligation des employeurs de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mental des employés. Mesure minimalisme numéros téléphone d’un psychologue du travail.

Epanouissement au travail, tâche varié, complète, avoir une certaine autonomie et une marge de manœuvre, retour sur la tâche, reconnaissance.

B) Théories des organisations.

a) Les différentes approches.

Comment cela à évoluer

Venu au 17e siècle avec la révolution industrielle et française, cassé les corporations, Charles Fourier, développé les phalanstères organisation d’employé avec un lopin de terre avec des écoles crée, organisation vie social plus habitat.

Début du syndicalisme en 19ème siècle, le taylorisme 1856-1915 Taylor démarrage de l’industrie OST, répartition des rôles, Max Weber 1864-1920, gérer l’administratif, rationalisation bureaucratie et les tâches.

Helton Mayo prise en compte facteur humain, impact psychologique par rapport à la tâche, 2 atelier différent, réduit condition travail mise en évidence condition + difficile coopère entre eux pour faire la tâche.

Mitzberg 1909 7 formes d’organisation.

Renaud Sainsaulieu 1935-2002 l’entreprise lieu socialisation.

Michel Crozier 1929 l’organisation est un système politique résultant du jeu d’acteurs, acteur du fonctionnement organisation, pouvoir de manipulé ou d’action, manifesté.

Christophe Dejour, prise en compte de la santé mentale (banalité du mal & mensonge).

Toyotisme, cercle de qualité, les 5 zéros.

Approche humaine qui viennent des Etats-Unis, rentré dans l’entreprise avec la guerre 39-45.

McGregor, sur la motivation et Lewin sur la dynamique de groupe,

...

Télécharger au format  txt (10.6 Kb)   pdf (124.6 Kb)   docx (13 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com