LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Devoir maison : Organisation des entreprises

Dissertation : Devoir maison : Organisation des entreprises. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  5 Octobre 2016  •  Dissertation  •  1 326 Mots (6 Pages)  •  448 Vues

Page 1 sur 6

Eliza BAETEMAN

(Groupe 3A TC 1)

Devoir maison : Organisation des entreprises

        Une entreprise privée est une organisation, proposant des biens ou des services, dont la finalité principale est économique. Pour cela elle regroupe, en règle générale, un groupe de personne ayant un objectif commun afin d’assurer sa pérennité dans le temps. Les salariés sont donc amener à se côtoyer régulièrement à l’avenir.  

Le terme « culture d’entreprise » est apparu dans les années 1980, elle est importante dans l’élaboration et la mise en œuvre de stratégie car elle doit être partagée par l’ensemble des salariés pour permettre une adaptation à l’environnement externe et une intégration interne.

Selon Maurice THEVENET (Professeur en Ecoles de commerce et auteur d’une vingtaine ouvrage sur la culture d’entreprise), la culture d’entreprise se définie comme « Un ensemble des valeurs partagées, rites, mythes, symboles et histoire de l’organisation ».

Elle s’articule en quatre thèmes :

  • L’appartenance à l’entreprise qui est constitué des rites et des codes.
  • La vision du monde composé des croyances, valeurs et normes de l’entreprise.
  • Des peurs qui symbolisent les tabous de l’entreprise.
  • De l’histoire de l’entreprise qui inclus les mythes et héros de celle-ci.

         Avec la distinction du nord et du sud en termes de géopolitique et de sociologie nous sommes amènes de nous demander si la culture d’entreprise est la même pour toute société.

Afin de répondre à cette problématique, nous allons dans un premier temps analyser la culture d’entreprise en Chine puis en Inde. Dans un deuxième temps nous allons comparer les visions de celle-ci par un salarié et un patron chinois puis faire de même pour l’inde.

 

Première partie : La culture d’entreprise

1) En Chine

        Depuis 2008, le développement de la culture d’entreprise chinoise est basé sur des valeurs traditionnelles telles que les vertus morales et la discipline mais aussi sur des valeurs plus neuves comme le partage du pouvoir et l’intention porté sur le plaisir du salarié. Il y a donc plusieurs choses à retenir sur la culture d’entreprise chinoise :

  • L’importance des relations en dehors de la zone de travail :

En effet, la frontière entre la vie privé et la vie professionnelle n’est pas si évidente à voir. Dans l’entreprise les salariés, managers et PDG sont souvent amené à partager des soirées au restaurant, boite, pub… Afin de véhiculé un véritable esprit de communauté. Une entreprise chinoise c’est une famille, il faut donc s’avoir accordé du temps à ces rituelles car ils permettent de facilité les relations entre collaborateur et salarié au sein de l’entreprise et une amélioration des performances organisationnelles.

Il faut également noter qu’il s’agit de soirée généralement alcoolisé et donc qu’il n’est en aucun cas mal vue de se retrouver soul devant l’un de ses supérieurs hiérarchique. Ces rituelles sont également valable lors de contrat d’affaire car les relations se développent en amont, c’est-à-dire qu’il faut crée une relation de confiance pour pouvoir faire affaire contrairement a l’occident.

  • Le mensonge n’est pas mal vu :

Il s’agirait même dans certains cas d’un signe de respect, une façon de ne pas être trop direct.

Les entreprises chinoises privilégieront la communication implicite et indirecte (la recherche de la vérité n’est pas nécessaire au bon fonctionnement de l’entreprise).

  • Une gestion paternaliste et participative :

Paternaliste dans le sens où le manager et l’organisation veille au bien être des salariés (logement, scolarité des enfants, santé du personnelle, mariages, récréations…)

Participative dans le sens où les idées sont mises en commun par l’ensemble des acteurs de la société avant de prendre une décision stratégique. De plus un individu n’est pas obligé de passer par son supérieur hiérarchique leur d’une décision associé a l’organisation si il en parle au directeur général.

2) En Inde

Cette société s’organise autour de cadre social bien définie appelé caste, c'est-à-dire que vous avez et resterez à un certain grade tout le long de votre vie (malgré de léger progrès depuis quelques années). Ce système se retrouve également au sein de l’entreprise et a un grand impacte sur la culture de celle-ci. Ce qu’il faut savoir sur la culture d’entreprise Indienne :

...

Télécharger au format  txt (8.4 Kb)   pdf (64.7 Kb)   docx (12.2 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com