LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

RIN 1015 TN1, gestion du dossier de santé et de sécurité du travail.

Étude de cas : RIN 1015 TN1, gestion du dossier de santé et de sécurité du travail.. Recherche parmi 231 000+ dissertations

Par   •  15 Mars 2017  •  Étude de cas  •  3 061 Mots (13 Pages)  •  1 169 Vues

Page 1 sur 13

RIN 1015

Gestion du dossier de santé et de sécurité du travail

Fichier-réponse

Travail noté 1

Série A

20 POINTS

Feuille d’identité

  • Remplissez soigneusement cette feuille d’identité.
  • Commencez votre travail à la page suivante, à la suite de cette feuille d’identité.
  • Sauvegardez votre travail de cette façon : RIN1015_TN1_SA_PRÉNOM_NOM.
  • Utilisez l’outil de dépôt des travaux pour acheminer votre travail à votre personne tutrice.

NOM MORRISSEAU        

PRÉNOM ANNIE        

NUMÉRO D’ÉTUDIANT 15123412        

TRIMESTRE HIVER 2017        

ADRESSE 1540 MONTÉE GAGNON, VAL-DAVID, QC        

                

CODE POSTAL J0T 2N0        

TÉLÉPHONE DOMICILE 438-792-9315        

TRAVAIL 819-688-2281 POSTE 6808        

CELLULAIRE 819-325-2118        

COURRIEL MORRISSEAUA@GMAIL.COM        

NOM DE LA PERSONNE TUTRICE RÉMI-J. GAGNON        

DATE D’ENVOI 17 FÉVRIER 2017        

Réservé à l’usage de la personne tutrice

DATE DE RÉCEPTION        

DATE DE RETOUR        

NOTE        

Commencez la rédaction de votre travail à la page suivante.

[pic 1]


SECTION 1

1.1

Présentez en quelques lignes l’accident du travail que vous avez choisi de même que l’organisation touchée.

Dans le travail noté suivant, il sera question d’un employé de la Station Mont-Tremblant qui s’est fait une hernie discale en pelletant de la neige suite à une grosse tempête qui a créé une accumulation d’environ 30 centimètres.  Le travail devait s’effectuer le plus rapidement possible puisque les remontées mécaniques étaient prévues d’ouvrir pour 7h45.

L’employé a été mis en arrêt de travail pour une durée de 2 semaines et pourraient potentiellement vivre avec les douleurs liées au diagnostique sur le long terme, puisque c’est une lésion qui pourrait présenter des récurrences dans le cadre de ses fonctions actuelles.  La tâche de pelleter est bien inscrite dans la description de tâche de l’employé qui occupe des fonctions de P1 qui se définit grossièrement comme suit : validateur de billets à la base des remontées mécaniques.

La Station Mont-Tremblant est un centre de villégiature qui exploite la montagne pour offrir des activités liées aux sports de glisse, communément appelé un centre de ski.  

Deux employés, un coordonnateur et un chef de service, sont assignés à la gestion de la santé et de la sécurité au travail intégré dans l’unité d’affaire du service des ressources humaines de l’organisation pour un total d’environ 2000 employés lors de la saison hivernale.


1.2

En quoi l’événement que vous avez retenu constitue un accident du travail et non une maladie professionnelle?

Par définition, «un accident de travail est un évènement imprévu et soudain attribuable à toute cause, survenant à une personne par le fait ou à l’occasion de son travail et qui entraine pour elle une lésion professionnelle.»[1]

Une maladie professionnelle quant à elle se définit comme suit : «une maladie contractée par le fait ou à l’occasion du travail et qui est caractéristique de ce travail ou reliée directement aux risques particuliers de ce travail.»[2]

4 caractéristiques spécifiques permettent d’identifier clairement la lésion professionnelle ci-dessus comme étant un accident de travail :

  • L’évènement est soudain et imprévu;
  • L’évènement arrive alors que l’employé exécute une des tâches qui lui est attribuée selon sa description de tâches, dans ce cas-ci, il pellete;
  • La tâche qu’il exécute lui est demandée par son supérieur immédiat, alors qu’il est sur son quart de travail, donc il se trouve sous la subordination de l’employeur.
  • L’employé s’est retrouvé le dos barré en raison de la tâche effectuée.

1.3

L’accident du travail que vous avez choisi appartient à quelle catégorie de risque? Justifiez.

L’accident de travail ci-dessus fait parti d’une des 6 catégories retenues par le CCHST (Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail).  Il est lié aux risques ergonomiques.  L’action de pelleter de la neige à répétions a entraîné une hernie discale.  La classification ergonomique est liée aux troubles musculosquelettiques.

Une action brusque combinée à une mauvaise posture, comme soulever une lourde charge en position de torsion du tronc (comme pelleter la neige!) est un geste pouvant entrainer de fâcheuses conséquences! Ce genre de mouvement cause régulièrement bon nombre d’entorses, dorsalgies, lombalgies et hernies discales...[3]

1.4

Sans fournir de données chiffrées, quels sont, selon vous, les principaux coûts attribuables à cet accident du travail? Nommez deux (2) coûts directs, deux (2) coûts indirects et deux (2) coûts humains.  Justifiez chaque coût en relation avec l’accident du travail choisi.

...

Télécharger au format  txt (20.9 Kb)   pdf (228.2 Kb)   docx (329.2 Kb)  
Voir 12 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com