LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse Pratique professionnelle, en maison de retraite

Étude de cas : Analyse Pratique professionnelle, en maison de retraite. Recherche parmi 233 000+ dissertations

Par   •  15 Mai 2017  •  Étude de cas  •  1 037 Mots (5 Pages)  •  1 003 Vues

Page 1 sur 5

                                             ANALYSE PRATIQUE PROFESSIONNELLE.                                              

 

Présentation de la situation vécue ou de l'activité réalisée :

        La situation s'est passée un matin après la distribution des médicaments et le petit déjeuner. J'étais sur le point de rejoindre une chambre pour aider une personne à accomplir ses soins d'hygiène. Sur le chemin je suis interpellé par une infirmière qui demande de l'aide. En arrivant vers elle, je constate qu'elle lutte avec une patiente pour la faire rentrer dans salle de bain commune du service donnant sur le couloir. La patiente était visiblement mouillée, complètement nue avec simplement une serviette dans la main. Elle essayait de rejoindre sa chambre retenu par l'infirmière qui l'agrippait par le bras en criant : «Je suis propre je n'ai pas besoin de me laver les cheveux je l'ai déjà fais hier ». Le temps que je réagisse une aide soignante arrive et se met elle aussi à agripper la personne par le bras pour la faire rentrer dans la salle de bain. Suivant le mouvement j'apporte mon aide aux deux soignantes fébrilement. Après quelques instants, la personne se mets à porter des coups de pieds a une des soignantes pour qu'elle la lâche. Finalement la patiente arrive à ses faims et rejoint sa chambre à l'autre bout du couloir complètement nue et visiblement très en colère.

Remarques, questionnement :

        Après avoir vécu cette situations plusieurs questions me sont venues dont principalement deux. La première porte sur le contrat de soin qui tend à garantir une cohésion de la prise en charge. La personne en question avait le droit à 10 cigarettes par jour. Sauf que pour cette patiente, l'équipe ne lui donnait ses cigarettes que si elle avait pris sa douche précédemment. Cette négociation portait ses fruits mais chaque matin elle était source de conflit. N'y avait-il pas d'autres façons de faire comprendre l'importance des soins d'hygiène (source du conflit) dans cette situation ?

        La seconde question porte sur le consentement. Dans ce cas, la personne avait donné le sien et donc pris sa douche, supervisée par l'infirmière. Cependant elle ne voulait simplement pas faire un shampoing. Y avait-il besoin d'aller au conflit pour la forcer à la faire ? Était-ce aussi important que ça ? L'infirmière était-elle dans son droit ? Est-ce de la maltraitance ?

Analyse : recherche de connaissance appropriées, propositions d'hypothèses :

         Alors qu'au cours de ma formation théorique, l'accent était mis sur la prise en compte du patient et de son consentement, j'ai constaté qu'en stage on faisait appelle à l’autorité, à la hiérarchie et même parfois à l'agressivité pour avoir le consentement d'un patient.

        Le refus de soin arrive fréquemment dans la vie professionnelle d'un infirmier. Il peut venir d'un manque d'explication du soin en question, d'un manque de respect des habitudes de vie, un manque de respect de l'intimité du patient et un manque de concertation avec le patient sur la décision de soin. Dans cette situation on ne respecte pas les habitudes de vies de la patiente. Il faut comprendre que des personnes ne se lavent pas tous les jours et spécialement les cheveux.

        

        Compte tenu des informations que j'ai pu lire l'infirmière n'était pas dans son droit et on peut parler de . Tous soins nécessite le consentement du patient pour être pratiqué. A tout moment le patient peut changer d'avis et ne plus être consentent.

...

Télécharger au format  txt (5.7 Kb)   pdf (73.4 Kb)   docx (10.7 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com