LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Devoir économie - Droit BTS CGO: croissance et développement de l’économie française

Compte Rendu : Devoir économie - Droit BTS CGO: croissance et développement de l’économie française. Recherche parmi 262 000+ dissertations

Par   •  13 Juin 2014  •  2 236 Mots (9 Pages)  •  902 Vues

Page 1 sur 9

DEVOIR 02

PREMIERE PARTIE : ECONOMIE GENERALE

Thème 2 du cours : la création de richesses et la croissance économique

Sujet : croissance et développement de l’économie française

Document présenté : le rapport « Une ambition pour 10 ans » (XO Editions, 2010), Jaques Attaly.

Question 1. Recherchez ce qu’est la croissance potentielle. Comment doivent évoluer les facteurs de production pour que la croissance potentielle atteigne 2,5 – 3% (scénario cible) ?

La croissance potentielle se définit comme le niveau maximal de production soutenable à long terme sans tensions excessives dans l’économie, et plus précisément sans accélération de l’inflation. Le taux de croissance potentielle est le taux de croissance de la production potentielle.

La croissance potentielle est celle qui résulterait du jeu des facteurs d’offre (accroissement des facteurs de production disponibles, progrès technique) dans des conditions “normales” d’utilisation de ces facteurs. Ce taux d’utilisation normal est celui qui empêche toute accélération de l’inflation (parce qu’il ne créé pas de tensions excessives sur l’appareil productif). Ce taux n’est pas nécessairement stable dans le temps, il peut varier. La croissance potentielle ne peut être mesurée directement, elle doit être calculée à partir d’un modèle décrivant l’appareil productif et sa dynamique.

Ils existent trois facteurs principaux de production qui agissent sur la croissance : le travail, le capital et le progrès technique. Le travail et le capital représentent la source de la croissance extensive et le progrès technique est la source de la croissance intensive.

A court-moyen terme, la croissance potentielle dépend :

• de travail : du nombre d’heures potentiellement travaillés et de sa qualité ;

• de la croissance du capital productif fixe et de sa productivité ;

• des gains de productivité globale des facteurs.

Dans le rapport « Une ambition pour 10 ans » (XO Editions, 2010), Jaques Attaly précise la problématique et la méthodologie des reformes structurelles en France qui sont nécessaires pour relever la croissance potentielle. La stratégie des reformes doit tenir compte du niveau de développement du pays et du degré d’ouverture et d’interaction des marchés.

La politique économique peut influer de manière importante sur la croissance potentielle.

Au niveau de nombre d’heures travaillées: la régulation des flux migratoires, de durée de travail, les incitations à l’activité (la reforme de retraites de 2003 a relevé de 0.1 à 0.2 point par an la croissance potentielle pour la période 2008-2015). Les politiques éducatives affectent la croissance du capital humain et donc la productivité de travail à plus long terme.

L’évolution de capital productif fixe peut être influencée par la fiscalité et la réglementation (pour augmenter le rythme de l’investissement).

L’accroissement quantitatif des facteurs de production (capital ou travail) ne peut à lui seul donner les résultats sur une longue période de croissance.

L’évolution de la PGF (la productivité globale des facteurs) peut accroitre par l’éducation, la recherche, l’encouragement à l’innovation, la concurrence interne et internationale. Les mesures progressives d’assainissement budgétaires et les reformes structurelles peuvent renforcer la croissance et réduire toute une série de risques (des déficits budgétaires et des déséquilibres des comptes courants).

Enfin, tout ce qui peut rendre plus efficace l'utilisation des facteurs productifs va alimenter la croissance: c'est le cas des institutions (politiques, juridiques ou économiques). De nombreux travaux ont montré que la corruption, le respect de l'Etat de droit, les guerres ou l'absence d'arbitraire jouent sur la croissance d'une économie.

Question 2. Les autres indicateurs figurant dans le tableau contribuent-ils à apprécier le degré de développement économique, social et environnemental ?

Le Tableau 3 intitulé «La France que nous voulons en 2020 » fait partie de l’Extrait de rapport de la commission pour la libération de la croissance française « Une ambition pour 10 ans » (Jaques Attali, XO Editions, 2010). Le tableau fournit quatre critères d’analyse en colonnes (Indicateurs, Indicateurs actuels, Scenario tendanciel, Scenario cible) et cinq critères en lignes (Objectifs). Ce tableau à critères multiples permet définir des perspectives de développement de la France sur une période de 10 ans. Les chiffres sont donnés surtout en valeurs relatives (des pourcentages d’évolution par rapport aux périodes analysées) pour mesurer la dynamique observée.

Sur le Tableau 3 sont présentés les indicateurs suivants:

- de développement économique : la croissance durable, l’équilibre des finances publiques, la compétitivité, l’économie de savoir

- de développement social : la santé, l’emploi et le nombre de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté

- de développement environnemental : la part des énergies renouvelables dans la consommation finale d’énergie.

Le développement est un ensemble des changements qualitatifs des structures économiques, sociales, culturelles et institutionnelles. La croissance est une condition de développement, mais un certain niveau de développement est indispensable à l’apparition de la croissance et sa persistance dans le temps.

En observant le Tableau 3, nous remarquerons dans Scenario tendanciel prévision d’augmentation de la dette publique (%PIB) jusqu’à 100%, et ensuite prévision dans Scenario cible une diminution jusqu’à 60%. Ces chiffres nous montrent clairement la nécessité d’assainissement budgétaire pour amorcer un véritable décollage économique en France. Egalement les chiffres d’espérance de vie en France en augmentation constante montrent une amélioration des conditions de vie et de la santé des français : c’est une source d’augmentation des ressources au niveau de population active. Les effets sociaux se traduisent dans ce tableau par une élévation de l’économie de savoir, qui est à son tour indispensable pour l’évolution de la compétitivité et l’amélioration

...

Télécharger au format  txt (15.8 Kb)   pdf (156.2 Kb)   docx (13.9 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com