LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Commentaire sur la déclaration d'Eugène Ioneso : « Tout Est Langage Au Théâtre : Les Mots, Les Gestes, Les Objets. Il N'y A Pas Que La Parole. »

Rapports de Stage : Commentaire sur la déclaration d'Eugène Ioneso : « Tout Est Langage Au Théâtre : Les Mots, Les Gestes, Les Objets. Il N'y A Pas Que La Parole. ». Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  13 Mai 2012  •  1 212 Mots (5 Pages)  •  6 544 Vues

Page 1 sur 5

Commentez cette déclaration de Ioneso : « Tout est langage au théâtre : les mots, les gestes, les objets. Il n’y a pas que la parole. »

D’après Louis Jouvet, le théâtre « c’est d’abord un beau texte », mais sa particularité par rapport au roman, c’est que le théâtre est un beau texte écrit pour être joué. Ionesco rejoint la pensée de Louis Jouvet en affirmant que « Tout est langage au théâtre : les mots, les gestes, les objets. Il n’y a pas que la parole.».

Alors, la parole est-elle la seule forme de langage (porteuse d’information) dans le théâtre ?

A cette question, nous étudierons tout d’abord l’importance de la parole puis ses limites pour ensuite nous intéresser à l’importance du langage scénique : mot, geste, objet, décor et costume.

Le théâtre étant un genre littéraire fondé sur la communication, la parole y a nécessairement un rôle très important. Au Moyen-Age, le théâtre était joué par des troupes de comédiens qui allaient de château en château pour présenter leur spectacle. Il n’y avait alors ni décors, ni costumes tout se jouait sur la force de la parole. D’autant plus qu’il s’agissait aussi de théâtre de rue.

Puis à partir du XVIIème siècle, les représentations ont le plus souvent lieu dans des bâtiments construits spécialement à cet effet. La parole dans la tragédie classique, permet de révéler l’identité sociale des personnages. On peut à partir du langage tenu par le personnage définir s’il appartient à un rang noble et possède donc le pouvoir de la parole ou alors s’il vient d’un rang inférieur. En effet, dans Dom Juan, les deux paysannes, Charlotte et Mathurine parlent en argot par rapport à Don Juan qui parle un français très soutenu.

Cependant, dans la comédie classique, des personnages comme le valet s’émancipent de leur condition et déstabilisent l’ordre établis par leur discours.

Grâce dialogue du personnage que le spectateur analyse son caractère et ses sentiments. A cette époque, ces exemples nous montrent l’importance de la parole dans l’expression des idées et des sentiments.

Toutefois, apparaît au XXème siècle le mouvement du théâtre de l’absurde, dont fait partie Ionesco. Le langage mis en scène n’est plus un moyen de communication car il est totalement incohérent et rend donc l’intrigue insensée et enlève toute logique aux propos tenus sur scène. En effet, la pièce de Ionesco, Rhinocéros, représente la destruction de la logique de la parole, avec par exemple les faux syllogismes du personnage, le Logicien ou encore dans La Cantatrice Chauve avec les dialogues incohérents des personnages

Ionesco a mit en évidence la fragilité et les limites du langage. Le langage peut-être trompeur car les personnages ne donnent pas le même sens aux mots.

Ainsi, pour que la compréhension soit plus accessible l’intrigue retrouve une cohérence en utilisant d’autres langages.

Si la parole n’a plus aucun sens, les gestes et les objets acquièrent dans le théâtre du XXème siècle une puissance de signification, surpassant de loin celle de la parole et des mots.

Les gestes, c’est-à-dire la façon dont le comédien costumé se déplace sur la scène, offre au public une traduction des émotions. D’ailleurs le spectateur retiendra plus un geste, un déplacement qu’une parole ou un mot. Au théâtre, le geste accompagne souvent une réplique qu’il illustre ou donne un sens particulier. Parfois, le geste n’apporte aucun élément supplémentaire à la parole mais trahit le personnage, comme disait Platon : « Ce que cache mon langage mon corps le dit. ».

Mais le geste peut aussi permettre de se soustraire aux mots comme par exemple bouger la tête de droite à gauche pour exprimer une négation. En effet, dans Fanny de Marcel Pagnol, le facteur

...

Télécharger au format  txt (7.6 Kb)   pdf (91.7 Kb)   docx (11.1 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com