LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Montrez Que, Dans La Nouvelle « Une Vendetta », Maupassant Présente Un Point De Vue Personnel Saisissant, Mais à Travers Une Image Vraisemblable Et Complète De La réalité Qu'il A Ciblée.

Dissertation : Montrez Que, Dans La Nouvelle « Une Vendetta », Maupassant Présente Un Point De Vue Personnel Saisissant, Mais à Travers Une Image Vraisemblable Et Complète De La réalité Qu'il A Ciblée.. Recherche parmi 250 000+ dissertations

Par   •  25 Mars 2014  •  357 Mots (2 Pages)  •  3 880 Vues

Page 1 sur 2

Deuxièmement, Maupassant présente son point de vue à travers des éléments réalistes du XIXe siècle pour faire ressortir l’aspect vraisemblable du récit. En effet, l’auteur raconte son histoire à partir de lieux réels soit la Corse et la Sardaigne, ce qui permet au lecteur de se situer et d’avoir une vraie image des lieux en question. Au début de l’histoire Maupassant décrit le lieu où vit le personnage principal «La ville, bâtie sur une avancée de la montagne, suspendue même par places au-dessus de la mer, regarde, par-dessus le détroit hérissé́ d'écueils, la côte plus basse de la Sardaigne » (p.179). Ensuite, il continue sa description avec le portrait de la maison de la mère Saverini et de son fils «soudée au bord même de la falaise, ouvrait ses trois fenêtres sur cet horizon sauvage et désolé» (p.179). Grâce aux descriptions détaillées des lieux, Maupassant rend le contexte crédible. De même, le fait que le récit se situe dans un lieu réel prouve la véracité de l’histoire au lecteur. L’auteur fait aussi ressortir la vraisemblance de l’histoire par la description des faits et gestes du personnage principal. Effectivement, Maupassant met en évidence la concordance entre le comportement du personnage et l’époque. Après la mort de son fils, la veuve Saverini se réfugie à l’église pour demander de l’aide : «elle se rendit à l’église. Elle pria […] abattue devant Dieu, le suppliant de l’aider, de la soutenir» (p.181) et lorsque le temps était venu de se venger elle retourne à l’église «Quand elle jugea le temps venu, la mère Saverini alla se confesser et communia un dimanche matin» (p.183). À l’époque où il fit paraitre «Une vendetta», l’Église était encore importante dans la vie des gens. Dans son histoire l’auteur montre la crédibilité du comportement du personnage principal en mettant en relief les valeurs reliées à la croyance religieuse de l’époque. Ces valeurs sont présentes dans le champ lexical de la religion : «église», «pria», «Dieu», «confesser» et «communia». Bref, l’auteur fait ressortir l’authenticité du texte grâce à l’environnement et l’atmosphère qui représentent bien l’époque où l’histoire a lieu.

349 mots (citations incluses) 260 mots (citations exclusses)

...

Télécharger au format  txt (2.3 Kb)   pdf (52.9 Kb)   docx (8.4 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com