LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Epreuve de culture générale et expression pour l'examen du BTS, dossier sur le thème de la fête

TD : Epreuve de culture générale et expression pour l'examen du BTS, dossier sur le thème de la fête. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  23 Décembre 2012  •  TD  •  1 340 Mots (6 Pages)  •  1 406 Vues

Page 1 sur 6

Epreuve de culture générale et expression pour l’examen du BTS

Dossier sur le thème de la fête, réalisé par Florence Charravin-Bras, professeur agrégé de Lettres modernes au lycée Aubanel à Avignon.

1. Synthèse :

Vous rédigerez une synthèse concise, objective et ordonnée, des quatre documents suivants consacrés aux fêtes de Carnaval :

Document 1 : Victor Hugo - Notre-Dame de Paris

Document 2 : Article CARNAVAL

Document 3 : CARNAVAL 2005 de la ville d’Arles

Document 4 : Francisco GOYA - Enterrement de la sardine – 1812/1814

2. Ecriture personnelle : au choix

1er sujet : Vous répondrez d’une façon argumentée et ordonnée à la question suivante, en vous appuyant sur les textes du corpus et sur vos lectures personnelles :

Les fêtes de Carnaval vous semblent-elles encore avoir un sens à notre époque ?

2ème sujet :

Vous répondrez d’une façon argumentée et ordonnée à la question suivante, en vous appuyant sur les textes du corpus et sur vos lectures personnelles :

Pensez-vous que les fêtes de Carnaval actuelles ont perdu leur nature festive ?

Proposition de correction de la synthèse de documents :

Le dossier a été conçu à partir du tableau de Goya. Les réjouissances du carnaval montrent les débordements de la fête et la dérision à l’égard du pouvoir. Une problématique pourrait être ainsi formulée : les excès de la fête sont-ils un risque pour la société ?

I – Le désordre de la fête :

- Rire et folie des foules (tous les documents)

- L’esthétique grotesque (Goya, Hugo)

- Les processions parodiques (Hugo, Goya, Arles : Caramentran)

II – Le travestissement libérateur :

- La satire des institutions (la religion ; la justice : Hugo, Arles, article « Carnaval »)

- Une revanche personnelle (article « Carnaval », Hugo)

- Une soupape politique et sociale (article « Carnaval », Goya, Arles)

III – Récupérer le chaos :

- Le carnaval aujourd’hui (article « Carnaval », Arles)

- La fête médiatisée (article « Carnaval », Arles)

- Contrôle et organisation officielle (article « Carnaval », Arles)

Document 1 Victor Hugo - Notre-Dame de Paris

L’acclamation fut unanime. On se précipita vers la chapelle. On en fit sortir en triomphe le bienheureux pape des fous. Mais c’est alors que la surprise et l’admiration furent à leur comble. La grimace était son visage. Ou plutôt toute sa personne était une grimace. […]

Tel était le pape que les fous venaient de se donner.

On eût dit un géant brisé et mal ressoudé.

Quand cet espèce de cyclope parut sur le seuil de la chapelle, immobile, trapu, et presque aussi large que haut, carré par la base, comme dit un grand homme, à son surtout(1) mi-parti rouge et violet, semé de campanilles(2) d’argent, et surtout à la perfection de sa laideur, la populace le reconnut sur-le-champ, et s’écria d’une voix :

C’est Quasimodo, le sonneur de cloches ! c’est Quasimodo, le bossu de Notre-Dame ! Quasimodo le borgne ! Quasimodo le bancal ! Noël ! Noël ! […]

Cependant tous les mendiants, tous les laquais, tous les coupe-bourses, réunis aux écoliers, avaient été cherché processionnellement, dans l’armoire de la basoche(3), la tiare de carton et la simarre dérisoire du pape des fous. Quasimodo s’en laissa revêtir sans sourciller et avec une sorte de docilité orgueilleuse. Puis on le fit asseoir sur un brancard bariolé. Douze officiers de la confrérie des fous l’enlevèrent sur leurs épaules ; et une espèce de joie amère et dédaigneuse vint s’épanouir sur la face morose du cyclope, quand il vit sous ses pieds difformes toutes ces têtes d’hommes beaux, droits et bien faits. Puis la procession hurlante et déguenillée se mit en marche pour faire, selon l’usage, la tournée intérieure des galeries du Palais, avant la promenade des rues et des carrefours.

Victor Hugo Notre-Dame de Paris (1831), éd. Gallimard, Folio classique, 2002, p88-91.

(1) Surtout : Vêtement ample, porté par-dessus les autres vêtements

(2) Campanille : Petite cloche, sonnette

(3) Basoche : Gens de justice

Document 2 CARNAVAL

Paradoxalement, le contrôle qu’exerce l’Eglise médiévale sur les fêtes des Fous,

...

Télécharger au format  txt (9.1 Kb)   pdf (115.3 Kb)   docx (13 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com