LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Corpus sur la Fonction Des Costumes Au Théâtre

Mémoire : Corpus sur la Fonction Des Costumes Au Théâtre. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  3 Mars 2014  •  866 Mots (4 Pages)  •  2 278 Vues

Page 1 sur 4

Intro= Ce corpus comprend trois extraits de pièce de théâtre: L'Avare, En attendant Godot, et Rhinocéros écrits respectivement par Molière au 17 e siècle, Beckett et Ionesco au 20e. Etudions les fonctions du costume au théâtre.

Tout d'abord, le costume dans le théâtre permet de déterminer une époque, d'indiquer le temps de l'intrigue. En effet, selon la manière dont sont accoutrés les personnages, on peut deviner à quel siècle se déroule la trame. On s'imagine donc dans le texte A, avec les « hauts de chausse » et les « perruques » que l'on se situe au 17 ème, aux temps de Louis XVI, ou il était banale de porter des perruques. Egalement, dans te texte C, avec les « cravates », on sait que l'on est dans un monde moderne . Le costume au théâtre est en quelque sorte un repère pour le spectateur, car sans le costume, il ne pourrait pas se faire une idée du siècle auquel l'action se situe.

Puis, le costume permet de situer les personnages socialement. En effet, dans le texte A, le costume établit une barrière entre les âges . Il permet de faire une différences entre les jeunes et les vieux, qui ont les même vetements, mais portés differement. «Les hauts de chausse, attaché au pourpoint avec des aiguilletes « sont la façons dont Harpagon, et donc tous les vieux le portent, alors que les jeunes quant à eux portent des « hauts de chausse tout tombants » . Dans le texte B, gràce à l'accoutrement des personnages, il nous est tout à fait visible de constaterqu'ils sont en marge par rapport à la société car Estragon ne se dechausse pas tous les jours . Dans le texte C, berenger porte l'uniforme d'un employé de bureau « cravate », on peut alors déduire qu'il fait parti des classes moyennes .

En outre, le costume détermine le tempérament des personnages . L'habit permet de se faire une idée sur le type de personnes auquel on a affaire . Dans le texte A, « la fraise antique « peut indiquer l'avarice d'Harpagon qui use jusqu'au bout du vetement, il ne le jette pas puisqu'il n'est pas abimé . On voit aussi qu'il est vaniteux car il se fait beau pour Marianne et prend plaisir à défiler devant Frosine . Il est aussi très jaloux, envieux de la jeunesse dont il dénigre les vetements « leurs perruques d'etoupe, leur haut de chausse tout tombants , et leur estomac débraillée « . On constate qu'il est aussi quelque peu crédule car il croit aux compliments de Frosine à propos de sa mise « Certes, tu me ravis de me dire cela » alors qu'ils sont purement interessés . Dans le texte B, par leur habits, on voit que ce sont des personnages , qui malgrès leur vie peu commode et difficile, ils tentent tout de même de garder un peu de dignité " pas de laisser aller dans les petites choses" . Cette attitude en dit beaucoup sur leur caractère car elle prouve qu'ils ont un bon mental, et qu'ils restent fort malgrès les malheureux aléas de la vie . Dans le texte C , à travers tous les ustensifs " cravate " , "peigne" ; " glace" que Jean sort de sa poche, cela revele que c'est une personne pathologiquement soigneuse, très meticuleuse . A l'opposé, Berenger est plein de poussière " en faire sortir la poussiere blanche ",

...

Télécharger au format  txt (4.8 Kb)   pdf (69.8 Kb)   docx (9.6 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com