LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

"Autorité" De Diderot - Plan détaillé.

Compte Rendu : "Autorité" De Diderot - Plan détaillé.. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  18 Novembre 2012  •  474 Mots (2 Pages)  •  1 845 Vues

Page 1 sur 2

Autorité-Diderot

Problématique : Diderot se contente t-il de définir les différentes autorités possible ? Ne remet t’il pas en cause aussi le pouvoir de son époque ?

I Un article rigoureux :

1. Un article organisé :

Division logique du texte en paragraphe.

• 1er paragraphe : introduction.

• 2ème paragraphe : l’autorité obtenu par la violence.

• 3ème paragraphe : transition.

• 4ème paragraphe : l’autorité obtenu par le consentement des autres.

Anaphore au début des paragraphes 2 et 4 « la puissance… ».

2. Point de départ  le postulat : (1er paragraphe)

• Thèse : « Aucun homme n'a reçu de la nature le droit de commander aux autres. »

• Explication de la thèse : la liberté vient de la nature.

• Concession : autorité paternelle.

• Réfutation : L’autorité est limitée par le temps.

• Conséquence : l’autorité non naturelle  violence ou consentement.

l’autorité naturelle le pouvoir de dieux.

3. Une volonté d’objectivité :

• Pas de marque de la 1ère personne a part dans le 3ème paragraphe.

• Utilisation du présent de vérité générale.

• « Quelque fois » : Diderot examine tout même les cas qui sont rare.

• Le « on » ligne 6 traduit l’universalité de sa pensée.

II Un article critique :

1. Un discours habile :

• Connecteurs logiques : cause-conséquence ; opposition. La cause et la conséquence sert à expliqué. Le champ lexical du raisonnement.

• Dimensions oratoire : longue phrase avec plusieurs pauses secondaires ce qui donne de l’ampleur.

2. Discours arrangé :

• Il démentit l’absolutisme : il limite le droit paternel.

• Dans le 2ème paragraphe, il légitime la révolution.

• Sa dernière idée est de contester toutes les autres idées d’autorités qui ne viendraient pas du consentement.

3. Le rôle de dieu :

• Le roi n’as pas le pouvoir naturelle, aucun homme ne la, ils sont soumis a dieu. Il renforce le fondement de la monarchie absolue.

• L’autorité par consentement est d’écouler d’une autorité divine.

Introduction : Les français sont sous l’autorité d’une monarchie absolue de droit divin au XVIIIe

...

Télécharger au format  txt (3.3 Kb)   pdf (65.1 Kb)   docx (9.3 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com