LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse du roman "Les Femmes Savantes'' De Molière, acte 2 scène 7.

Dissertation : Analyse du roman "Les Femmes Savantes'' De Molière, acte 2 scène 7.. Recherche parmi 254 000+ dissertations

Par   •  28 Février 2012  •  262 Mots (2 Pages)  •  3 205 Vues

Page 1 sur 2

Dans le roman ‘’Les Femmes savantes’’ de Molière, à l’acte 2, scène 7, l’auteur démontre plusieurs excès de la préciosité que ridiculise Molière à travers plusieurs personnages du roman. En effet, dans cette scène, la citation suivante le démontre : « Vous voulez que toujours je l’aie à mon service, / Pour mettre incessamment mon oreille au supplice, / Pour rompre toute loi d’usage et de raison, / Par un barbare amas de vices d’oraison [...] » (vers 515 à 518). Cela prouve que le narrateur ridiculise des excès de la préciosité en y ajoutant une hyperbole. Celle-ci en témoigne lorsque Philaminte exagère lors de ses propos désobligeants envers Martine, la servante de cuisine. Cette situation confirme l’aspect bourgeois de cette famille et montre que Philaminte n’est pas ouverte d’esprit envers les gens inférieurs à sa classe sociale. De plus, le ‘’snobisme’’ que présente la femme de Chrysale, ridiculise le parler de son employée.

Ensuite, Philaminte humilie les propos de Chrysale, son mari. Cette situation le démontre : « Ah! Sollicitude à mon oreille est rude; / Il pue étrangement son ancienneté » (vers 553 à 554). Cette hyperbole ridiculise Chrysale qui emploie le mot sollicitude, car selon Philaminte, ce mot est démodé. En ajout, Bélisle est d’accord avec l’opinion de la femme de Chrysale en acquiesçant ses propos. Le mot est tellement ancien qu’il sent le vieux, ce qui ridiculise les propos de Chrysale. En résumé, cet auteur ridiculise les bourgeois de ce temps, car leur ouverture d’esprit était réduite. Tout devait être selon leurs habitudes et leurs croyances.

...

Télécharger au format  txt (1.6 Kb)   pdf (45.5 Kb)   docx (8.1 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com