LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Composition spécialité géopolitique première

Commentaire de texte : Composition spécialité géopolitique première. Recherche parmi 283 000+ dissertations

Par   •  24 Janvier 2021  •  Commentaire de texte  •  1 101 Mots (5 Pages)  •  397 Vues

Page 1 sur 5

 

Devoir Maison (type bac) de HGGSP

 

 

 

 

 

 

Ce document est un article de réflexion qui porte sur les débats qui entourent le projet européen depuis sa création à savoir, 1952, année où entre en vigueur le Traité de Paris qui institue la Communauté européenne du charbon et de l'acier. Rédigé en 2007 par Eva D.S, une universitaire hongroise et paru sur le site d'universitaires en ligne « Le Portique », trois ans après l'adhésion de la Hongrie au projet européen par son entrée dans l'Union Européenne. Pour rappel, ce projet désigne l'ensemble des mesures, des politiques et des actions mises en œuvre à l'échelle européenne. 2007 symbolise également le début d'une période de doutes et de désaccords au niveau de la construction européenne après le refus du projet de Constitution en 2004. En outre, cette date correspond à la signature du traité de Lisbonne qui vise à réformer les agencements de l'Union Européenne et à rapprocher les états sur le plan politique. Alors, quels sont les défis auxquels le projet européen doit faire face depuis sa création en 1952 ? Nous allons partir sur un plan chrono thématique : dans un premier temps, nous nous pencherons sur le consensus autour d'un projet de paix, qui a soutenu l'intégration économique des états européens à l’origine en 1952. Puis, dans un second temps, nous étudierons les désaccords en lien avec la question de la souveraineté, entre partisans d'une Europe fédérale et intergouvernementalistes, qui ont commencés au début des années 2000, avant de s'attarder sur l'incertitude de l'avenir du projet européen face à la montée du sentiment de défiance vis à vis des instituts européennes.

 

 

La construction européenne a commencé après la seconde guerre mondiale. D'abord, dans le but de préserver la paix, puis d'organiser une coopération économique entre états. L'union politique est venue beaucoup plus tard. En effet, l'entente franco-allemande, nations en désaccord tout au long de la première moitié du XXème siècle a permis de franchir la première étape de la création du CECA en 1952 (à l'initiative du ministre des affaires étrangères français Robert Schumann) puis de la CEE avec le traité de Rome en 1957. C'est l'Europe des six (France, Allemagne, Italie, BeNeLux), la France et l'Allemagne en étaient les piliers. Le but étant de favoriser les échanges de matières premières et d'organiser un marché commun pour apporter du dynamisme. En 1960 est créée la Politique Agricole Commune, le but étant de devenir autosuffisant dans ce domaine, puis de concurrencer les USA dans l'exportation de produits agroalimentaires. En 1986, la CEE passe à 12 pays. Désormais des pays plus pauvres vont pouvoir profiter d'une aide des plus riches et ainsi se développer comme la Grèce, l'Espagne et le Portugal. Avec l'ouverture des pays d'Europe de l'Est, et leur rapprochement avec les pays d'Europe de l'Ouest, est décidée la création d'une union plus vaste avec des projets politiques, économiques, militaires et diplomatiques communs. L'union européenne voit le jour en 1992 avec le traité de Maastricht, 15 états en 1995 et 28 aujourd'hui. De plus, le couple franco-allemand Kohl-Mitterand, a joué un rôle primordial pour la réalisation et la concrétisation de l'UE. Depuis le début, la France et l'Allemagne forme les piliers de l'UE. L'union européenne doit être rester avant tout une union économique, ou doit-elle au contraire tendre vers une plus grande intégration politique ? Et sur quelle architecture institutionnelle cette intégration doit-elle reposer?

...

Télécharger au format  txt (7.1 Kb)   pdf (36.9 Kb)   docx (10 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com