LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Introduction les transformation rurales anglaise à l'issue de la guerre

Résumé : Introduction les transformation rurales anglaise à l'issue de la guerre. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  2 Décembre 2019  •  Résumé  •  1 085 Mots (5 Pages)  •  84 Vues

Page 1 sur 5

CHAVE Mélissa

        Texte-Les transformations du monde rural anglais à l’issu de la guerre.

         Séance 5

Le document étudié, est extrait d’un livre écrit par Ronald BLYTHE en 1972, « Les transformations du monde rural anglais à l’issu de la guerre ». Il est lui-même issu d’une collection de livre « terre humaine », réalisée par Jean Malaurie en 1952, par les éditions Plon, et qui contient, plus d’une centaine d’ouvrage, écrit à la première personne, sous forme de récit.

Les éditions Plon sont une maison d’édition française, fondée en 1852, par Henry Plon et ses deux frères.

Ronald BLYTHE est issu d’une famille d’agriculteurs, de 6 enfants, avec un père ayant participé à la première guerre mondiale. Ils sont originaires de l’East England.

Ronald Blythe a servi durant la seconde guerre mondiale, ce qui fait de lui la personne la mieux placée pour écrire ce livre, et ainsi nous pouvons nous demander, pourquoi ce n’est pas son histoire qu’il raconte.

Jean Malaurie est né le 22 décembre 1922, à Mayence en Allemagne.

Il est ethno historien, géographe, spécialisé en géomorphologie et écrivain français.

Monsieur Malaurie est le fondateur de la collection terre humaine. Il est issue d’une famille catholique française d’universitaire. En juin 1943, il refuse de réaliser son service de travail obligatoire, il entra dans la clandestinité, et fut recherché par le régime de vichy jusqu’en aout 1944.

Ce document s’adresse a toute personne s’interessant aux conséquences rurales de la guerre en Angleterre. C’est un texte avec un vocabulaire simple, donc destiné a un large publique.

Il faut savoir, qu’au retour de cette guerre, l’Angleterre accorda des privilèges supplémentaires aux habitants, comme le droit de chasser quelques lapins, ce qui était jadis proscrit. La chasse était réservée a la royauté.

En 1921, il y eu une grosse sécheresse, qui entraina l’abolition de la loi sur les céréales, qui avait été mise en place seulement un an auparavant, et qui garantissait un prix fixe des ventes.

Avec la sécheresse, les agriculteurs ont eu peu de production, des céréales peu formées, et donc peut de revenu, ce qui ne leurs permettaient plus de pouvoir payer la cotisation pour le syndicat.

Le syndicat disparu, par conséquent, ils ne furent plus représentés à l’office des salaires. Le chômage était destiné au homme marié, donc les fermiers célibataires allaient travailler en ville , dans des ateliers. Les fermiers se tenaient au courant des activités syndicales par leurs valets d’écurie ou leurs jardiniers. C’est en 1934 que le syndicat fut reconstruit, et progressivement, leurs situations s’est améliorés.

Ce document est un récit raconté par Léonard Thompson en 1967, alors âgé de 71 ans.

C’est donc 38 ans après la fin de l’histoire qu’il raconte les transformations du monde rurale anglais.

C’est sous forme chronologique, que ce récit commence, un peu avant 1914, pour terminer après 1934. Léonard Thompson est un agriculteur anglais qui a fait la seconde guerre mondiale (1914-1918). C’est pour cela qu’il fut choisi pour raconter son histoire.

Ce texte nous amène, à nous demander comment l’Angleterre rurale s’est elle réorganisée après la guerre ? .

Pour pouvoir comprendre le texte, nous allons voir trois grandes parties:

  1. Comment s’organisent-on au retour de la guerre ? Dans cette partie, nous allons parler des changements psychologiques, ainsi que des changements sur le droit des paysans.
  2. Nous allons parler des conséquences de la sécheresse de 1921. Les effets sur les récoltes, puis des conséquences financières.
  3. Pour conclure, nous observerons l’organisation des ruraux, face aux conséquences de cette sécheresse, de la fermeture du syndicat de 1921 et de sa reconstitution en 1934.

L’auteur a voulu mettre en avant une chronologie marquée, qui nous aide à bien comprendre les conséquences de la guerre. Nous pouvons noter que la guerre n’est pas le plus gros déclencheurs des changements, la cause principale fut la sécheresse.

Cette dernière a provoquée la fermeture du syndicat, la dissolution de la loi sur le prix fixe du blé. Tous ces éléments, nous permettent d’avoir un fil conducteur, afin de bien cerner les causes et les conséquences.

...

Télécharger au format  txt (6.9 Kb)   pdf (76.1 Kb)   docx (10.1 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com