LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Paysannerie et révoltes populaires

Cours : Paysannerie et révoltes populaires. Recherche parmi 230 000+ dissertations

Par   •  22 Octobre 2019  •  Cours  •  2 170 Mots (9 Pages)  •  19 Vues

Page 1 sur 9

Paysannerie et révoltes populaires

  1. LA PAYSANNERIE DANS LE ROYAUME DE FRANCE

1°Une société paysannes hiérarchisée

 -Tout au long du 17ème mouvement qui tente de s’opposer au pouvoir royale.

-80 à 85% de la population est rurale

-20 -22 millions d’habitant dans le royaume de France, royaume très peupler (1/4 est français au 17ème siècle)

-Moins de 20 viles dépassent les 30 000 habitants: paris (530 000 hab), Lyon (97 000), Marseille (75 000). (changent très peu, mm carte a peu pré entre le 17 eue à nos jours)

Espace rural:

-espace hiérarchisés, il faut surtout pas uniformiser les campagne, il y énormément de statut

Espace vécus (=espace connus des population)):

-espace très restreint, les population connaissent leur communauté villageoise, connaissent l’espace de leur paroisse et la seigneurie.

Et bien souvent a de la, c’est un espace inconnus, qui n’est perçu que par les rumeur, rependu par les quelque voyageur de ces territoire, image du royaume abstraite (pour le village il y la paroisse, la seigneurie et la communauté, il ne connaissant rien de ce qui les entoure)

-a communauté villageoise: avec une assemble des principaux chef de famille qui se reuni régulièrement pour discuter des  (= 1er échelon

Le roi n’est ps le seul a administrer le royaume

-Chaque individu appuient à une seigneurie= ensemble de terre qui constitue a propriété d’un seigneur, qui possède différente prérogative judiciaire(il rend la justice) et financière( peut prélever des taxes): 2 espace dans une seigneurie:-le domaine du seigneur(terre qui sous sous dépendance directe, qu’il administre directement-les censive et les tenures qui sont des terre qui sont administre par d’autre appeler les tenancier et qui en échange versent des textes au seigneur 2 type: le cens(payer en argent chaque année par les tenancier, taxe fixe) et le champart(taxe prélever sur les récolte, payer en nature, une taxe qui varie bcp d’une seigneurie a l’autre et qui est souvent la taxe la plus lourde pour les paysans.

-la paroisse territoire ou s’exerce la volonté des créer( fait office de relégué de pouvoir, lui aussi administre sa circonscription, il tien par exemple les registre (bapteme, mariages…)et il participe aussi a diffuser les ordonnances royales, puisque c’est pendant a messe, le culte que le cure annonce au population:les décisions du roi, les déclaration de terre, les signature de paix, les ordonnances royale…


Pratique de l’assolement:

2 modes:

Système cyclique qui est fonde sur une alternance de culture et de jacteront qui permet de reconstituer les sol et d’assurer une productivité des terres

—biennal: moitié des terre des terre est mit en culture, l’autre en jachère

—triennal: 2 de sole cultive et 1 en jachère

 


Hierarchie:

Le seigneur:

Certain seigneur ne vivent même pas dans leur seigneurie, vivent dans les villes

Certains ne vienne sur leur terre que pour chasser (été, automne)

D’autre vivent a l’année sur leur terre donc relation bcp plus directe Avec paysans

prerogative:

-judiciaire

-financière: outre les taxes mentionné ci dessus, ils perçoivent les banalités (=moulin, pressoir, four, réservoir d’eau et pour utiliser ces infrastructure es population doivent s’acquitter de cette taxe en argent ou en nature)

-Au 17ème réduction du pouvoir des seigneur,  tous cela car le roi veut renforcer son pouvoir

1629: ordonnance prise par Richelieu pour affaiblie le pourvoiries seigneur, certain château sont détruit, non interdit le dépôt d’armes dans des château et on abolit le droit d’ost qui permette au seigneur de lever seul des arme dans leur seigneurie.(le but= limiter rebellions envers le roi)


les grands laboureur:

Paysans les plus riche, les plus élevé dans la hiérarchie paysannes, il est forcement propriétaire de 2 bête est d’une charme puisque qu’il eut labourer (2 cheveux) cher les plus il dirige la ferme mais il laisse le soin a d’autre de le nettoyer (laisse le grand labourer trouver des domestique)

Grand laboureur commerçant qui vendent eux même leur récolte (pus aise, savent lire, écrire et tenir. Des livre de compte

Receveur en abbaye= exploite terre d’une abbaye a la place des moine en échange d’une rente

Même si le tour de vis fiscale touche les grand laboureur certain se voie même vendre leur terre et font faillite…


la paysannerie moyenne:

Petite exploitation de moins de 10 ha

Avec paysans qui travaille eux même sur leur terre, qui recoure donc très peu au retour des salarie sauf parfois en période de moisson, des moyen paysans vont associer

Principal priorité est d’assure la transition de leur terre, dans certaine région ils vont même décider de transmettre l’ensemble de leur terre a un seul héritier afin que la Parcel de terrain ne se divise pas , morcelle pas (ex: région de montagne, Moselle…)


Les journaliers:

n’on pas assez de terre pour vivre, et donc louer leur service, journée de travaille a de plus grand exploitant

Pour exploiter leur propre terre, il doivent emprunter du matos qui appartient au gens chez qu’ils savent payer en nature en nature

Ils sont parfis maçons dans les villages

Es femmes sont employer pour coudre, elle peuvent être employer comme nourrice (pratique qui se développe tardivement fin du 17ème siècle)


Individus qui n travaille pas la terre mais qui vivent dans les villages:

Artisans ruraux:

-maréchal ferrant, charpentier, maçon

Certains cumule leur fonction avec un métier de la terre, ou n’exerce que ce travail

Leur brique sont bien souvent des lieu de sociabilité , la ou les info se diffusent


Cabaretiers: tienne cabaret , tavernes

...

Télécharger au format  txt (14.6 Kb)   pdf (75.2 Kb)   docx (219.7 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com