LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les Kurdes forment le plus grand peuple sans pays au monde

Fiche de lecture : Les Kurdes forment le plus grand peuple sans pays au monde. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  7 Décembre 2015  •  Fiche de lecture  •  1 182 Mots (5 Pages)  •  436 Vues

Page 1 sur 5

Les Kurdes forment le plus grand peuple sans pays au monde

Les Kurdes sont un peuple iranien, descendant des Mèdes, un empire formé au VII siècle avant J-C et dont la chute est estimé a 550 avant J-C

Il s’étendait de la Turquie à l’Iran en passant par l’Irak et la Syrie ce qui explique leur fort attachement à ces pays.

Les Kurdes représentent une importante minorité en Turquie, 20 % de la population mais l’idéologie politique fondé par Mustafa Kemal Atatürk lors de la création de l’Etat turque appelée le Kémalisme est une menace pour l'identité kurde puisque dans les 6 principes qui compose cette idéologie ;il interdit la langue kurde et ne reconnaît pas l’existence du peuple Kurde.

On compte près de 40 millions de kurdes dans le monde dont 15 millions en Turquie.

Une émigration récente a entraîné l'apparition d'une forte communauté kurde qui est présente dans tous les pays de l'Europe occidentale (300 000 en France), aux États-Unis et en Australie.

Kurdes

Populations significatives par région

Turquie

18 millions1,2,3,4

Iran

10 millions3

Irak

7 millions

Syrie

3 millions

Allemagne

900 0005

France

300 000

Israël

50 000

Azerbaïdjan

80 000

Suède

50 000

Afghanistan

70 000

Liban

60 000

Royaume-Uni

25 000 à 50 000

Pays-Bas

40 000

Suisse

40 000

Géorgie

24 000 à 40 000

Autriche

40 000

Arménie

35 000

États-Unis

30 000

Turkménistan

30 000

Danemark

8 000 à 30 000

Grèce

20 000 à 25 000

Canada

5 000

Algérie6

2 000

Comme le souligne Kendal Nezan, directeur de l'Institut kurde de Paris

« Chez les Kurdes, le ciment de l'identité n'est pas la religion mais la langue et la culture. »

En effet même si la grande majorité des Kurdes est musulmane sunnites (80%) le reste des Kurdes de confession musulmane se partagent entre le chiisme et l'alévisme et d’autres pratiquent le christianisme et le yézidisme.

L’idée de créer un pays indépendant appelait le Kurdistan remonte au début du XXé siecle.

Après la chute de l’empire ottoman à la fin de la 1ére guerre mondiale, les alliés promettent ainsi un « territoire autonome des Kurdes » dans le sud-est de l'Anatolie lors du Traité de Sévres en 1920 mais suite à la guerre d’indépendance Turque qui provoqua la chute du sultanat turc, la république turque actuelle fut créer et celle-ci força les alliés à revoir le Traité de Sévres et permet à la Turquie d’agrandir son territoire et le projet de création du Kurdistan fut abandonner lors du traité de Lausanne en 1923

De 1925 à 2003, les Kurdes d'Irak ont été en guerre quasi permanente contre l'Etat central. Et, face à la négation de leur identité par des Etats répressifs, des mouvements d'indépendance naissent dans chaque pays de la région comme le Parti démocratique du Kurdistan en Irak en 1946, le Parti démocratique du Kurdistan en Iran en 1945 et le parti des travailleurs du Kurdistan en Turquie.

Le sentiment national s'est vu renforcé par une persécution et une répression importantes : interdiction de leur langue, de leurs coutumes,

...

Télécharger au format  txt (7.5 Kb)   pdf (101.5 Kb)   docx (11.7 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com