LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Fiche Révision BTS AG

Fiche : Fiche Révision BTS AG. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  24 Janvier 2016  •  Fiche  •  2 333 Mots (10 Pages)  •  2 125 Vues

Page 1 sur 10

THEME I : LA COORDINATION DES DECISIONS ECONOMIQUES PAR LES ECHANGES

Chapitre 1 – Les fondements de l’économie

  1. Qu’est-ce que l’économie ?

Activité humaine qui consiste en la production, distribution, l’échange de consommation de biens et services.

  1. La notion de besoin

Sentiment de manque que l’on cherche à faire disparaitre par la consommation de biens et services.




        
Besoins sociaux[pic 1][pic 2]

[pic 3]

        Besoins vitaux

  1. La notion de besoin

[pic 4][pic 5]


        Besoins économiques                        Besoins libres        



        Par nature        Par destination
[pic 6][pic 7][pic 8][pic 9][pic 10][pic 11]

[pic 12]

Matériel        De production

        Immatériel                        Consommations                Consommations
                                        intermédiaires                        finales
[pic 13][pic 14][pic 15]

        Non-durables                Semi –durable             Durable

  1. Les acteurs de l’économie

Ce sont aussi les agents économique au nombre de 6 catégorie :

- société non financière

- société financière : collecte les dispositions financières, accorde les crédits et couvrent certains risques.

- administrations publiques : celle qui produisent des services non marchands : états, collectivité locales, établissement public respectifs.

- SBLSM (institutions sans but lucratif aux services des ménages) exemple : association

- les ménages : ceux qui consomment et contribuent à la production des biens et services

- RDM (reste du monde) : les agents non-résidents dans le territoire national.

Entre ces six catégories agents, il y a échanges de flux :[pic 16]

- flux réels : mouvement de biens et services

- flux monétaires : mouvement de monnaie

                                Schéma du circuit économique :

  1. Les courants de pensée économiques
  1. Le libéralisme

Libéraux considère économie de marché système le plus efficace pour augmenter richesse des individus et états. Prônent libre-échanges (=échange entre deux pays différent sans barrières). 2 courants :

- ultra-libéralisme : Adam SMICH WALRAS. Ultralibéraux considère Etat ne doit pas intervenir dans l’économie car fausserait le marché.

- Néo-libéraux, David RICARDO, théorie de « l’état gendarme » explique que l’état ne doit intervenir que sur les fonctions régalienne (c’est à dire qu’il est chargé de la protection de l’individu en assurant les services de la police, de la justice et de la défense du territoire national).

  1. Le marxisme

Karl Marx considère système capitaliste doit être aboli. Veut que les biens de productions soit collectiviser et bénéfices soit partager entre tous.

  1. Le keynésianisme

John Maynard Keynes a développé la théorie de l’état de providence selon lequel Etat doit intervenir à chaque fois que l’économie dysfonctionne.

  1. Les systèmes d’organisation économique

LE CAPITALISME

LE SOCIALISME

Libéralisme – Keynésianisme

- fondé sur la propriété privé des moyens de productions

- liberté entreprendre et recherche de profit

- régulation assuré par la loi du marché (offre et demande) correspond à la majorité à la demande

Marxisme

- fondé sur propriété étatique (tout appartient à l’état)

- système emploi dirigé par état

- régulation imposé par l’état correspond toujours à un système totalitaire (parti unique)

[pic 17]

Chapitre 2 - La régulation des marchés

Déf. Régulation : ensemble des mécanismes qui permettent l’activité économiques de fonctionner. Ces mécanismes diffèrent en fonction du courant de pensée : libéralisme, marxisme, et keynésianisme.

  1. Economie de marché

Déf. Marché : lieu de rencontre entre l’offre et la demande (souvent lieu fictif)

Déf. Economie de marché : économie dans laquelle le marché joue un rôle de régulateur avec peu ou pas d’intervention de l’état.

  1. Les différentes structure des marché

Concurrence pure et parfaite : modèle idéale défini par les libéraux. Hypothèse d’école (=n’existe pas).

5 conditions cumulatives :

- atomicité : lorsqu’on a un grand nombre de vendeur et acheteur et n’est dominé par personne

- homogénéité des produits : càd que tous les biens et services échangés sont similaires         

- fluidité du marché : signifie entrée et sortie sont libres, il n’y a pas de barrières (normes, brevet, frais de douanes, taxe…)

- transparence : quant à l’accès à l’info sur les prix et produits sont totalement gratuits

- mobilité des facteurs de production : quand les capitaux et le travail circule librement.

Concurrence imparfaite : 8 cas :

- Monopole : 1 vendeur et beaucoup d’acheteur. Illégale. Doit être justifié par l’union de l’état.

N’en existe plus que 2 en France : nucléaire (AREVA pour cpte de l’état) et tabac (Imperial Tabaco)

- monopole contrarié : un vendeur et quelques acheteurs, monopole naturels : quelqu’un va s’imposer du fait de son savoir-faire (EDF), soit par une présence historique (SNCF).

- monopole bilatérale : un vendeur et un acheteur (ex : industrie armement)

- l’oligopole : quelques vendeurs et beaucoup acheteurs (ex : réseau téléphonie)

...

Télécharger au format  txt (14 Kb)   pdf (336.6 Kb)   docx (93.5 Kb)  
Voir 9 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com