LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Structure organisationnelle d’une entreprise

Cours : Structure organisationnelle d’une entreprise. Recherche parmi 262 000+ dissertations

Par   •  29 Mai 2013  •  Cours  •  1 557 Mots (7 Pages)  •  2 064 Vues

Page 1 sur 7

CHOISIR UNE STRUCTURE

PARTIE 2 : LES DETERMINANTS DE LA STRUCTURE

Compétences à acquérir :

- Analyser les déterminants du choix d’une structure

Vous réaliserez les travaux suivants en exploitant les ressources proposées et en procédant à l’étude du cas d’entreprise Dutour.

Sur les ressources notionnelles Sur le cas

Q 1. Identifiez le déterminant majeur de la structure organisationnelle d’une entreprise selon Alfred Chandler. (Doc. 1)

a) Analysez le lien entre la stratégie et la structure de l’entreprise Dutour à chacune des phases de son évolution.

Q 2. Représentez schématiquement la thèse et l’antithèse d’Alfred Chandler. (Doc. 1)

Q 3. Dégagez l’apport de la théorie de la contingence à la notion de structure. (Doc. 2) b) Expliquez pourquoi on peut dire que la structure de l’entreprise Dutour est contingente.

Q 4. Identifiez les différentes variables d’influence de la structure proposées par les auteurs, puis classez ces variables selon le critère suivant : interne et externe. (Doc. 2) c) Repérez et analysez les variables internes (outre la stratégie) qui déterminent la structure de l’entreprise Dutour.

Q 5. Définissez les notions de différenciation et d’intégration et montrez en quoi elles sont complémentaires. (Doc. 2)

d) Dégagez et analysez l’impact de l’environnement sur les structures de l’entreprise Dutour lors des phases 2 et 3.

Plan du cours :

PARTIE 2 : LES DETERMINANTS DE LA STRUCTURE

I. LES VARIABLES D’INFLUENCE INTERNES A L’ENTREPRISE

A. La stratégie de l’entreprise

B. L’âge et la taille de l’entreprise

C. Le système technique ou la technologie

D. La culture nationale

II. LA CONTINGENCE STRUCTURELLE EXTERNE ET L’IMPACT DE L’ENVIRONNEMENT

A. Structure organique et structure mécaniste

B. L’influence de l’environnement

LES RESSOURCES NOTIONNELLES

Document 1 : Alfred Chandler, historien des affaires

Le lien stratégie/ structure

La publication en 1962 de « Stratégie et Structure » par Alfred Chandler (1918-2007) a été une contribution décisive à la réflexion sur le fonctionnement des organisations. A partir d’une étude historique et monographique de grandes entreprises américaines appartenant à des secteurs variés, sur une période de temps allant de 1909 à 1948, A. Chandler élabore la thèse selon laquelle les changements de stratégie déterminent les modifications de structure. Pour Chandler et le courant des historiens des affaires, les structures sont inséparables des managers et ces derniers peuvent les modifier de par leur volonté. La formation des structures s’explique par référence à un principe de « discrétion managériale »2. Chandler a donc constaté dans son étude que la diversification des activités produits/marchés est suivie par des changements structurels sous forme de création de structures divisionnelles. Il établit un lien entre comportement stratégique et l’environnement :

Cependant, la thèse de Chandler selon laquelle la structure suit la stratégie n’est pas restée incontestée. Certains auteurs ont souligné les rétroactions des données structurelles sur le processus de décision stratégique et sur le contenu de la stratégie. Ainsi, différents arguments fondent l’hypothèse selon laquelle la structure influence la stratégie.

Les stratégies sont le résultat de décisions. Les processus de décisions stratégiques se déroulent dans le cadre de structures existantes. Celles-ci ont une influence sur la perception des problèmes, les informations et le développement des alternatives. Elles limitent la liberté d’action et la mise en œuvre des décisions.

La structure influence la capacité d’adaptation et l’innovation. Aussi, dans la préface de la nouvelle édition de Stratégie et Structure, Chandler nuance le lien qui ressort de son étude, en précisant que « la structure a eu autant d’impact sur la stratégie que la stratégie sur la structure. Mais parce que les changements de stratégie se sont produits chronologiquement avant ceux de la structure […] le livre donne l’impression de mettre l’accent sur la relation entre la stratégie et la structure plutôt que l’inverse »1.

1. Alfred Chandler Stratégies et structures de l’entreprise, Paris, 1989, Les éditions d’Organisation

2. Alain Desreumaux, Structures de l’entreprise, Encyclopédie de Gestion, SIMON Y. et JOFFRE P., Paris, Economica,

Source : Sophie Catinaud

Document 2 : Le courant des théoriciens de la contingence structurelle

La plupart des théories classiques cherchent à établir un « bon » modèle d’organisation, quel que soit le point particulier auquel elles s’attachent. Elles sont normatives, et reposent le plus souvent sur le postulat du « one best way » : il existe une façon et une seule d’arriver au meilleur résultat possible, celle de suivre leurs prescriptions. 1

Les théories de la contingence vont faire un pas en avant en levant dans une certaine mesure ce préalable. Elles considèrent qu’à des situations données variables peuvent correspondre des structures organisationnelles données elles-mêmes variables et elles vont introduire le rôle actif de l’environnement.

Un grand nombre d’études et d’auteurs vont chercher à établir une relation entre certains traits d’une structure et certaines variables liées à l’entreprise ou à l’environnement.

La taille

Peter. Blau (1971), sociologue américain, montre que la taille (mesurée à partir de l’effectif) est une variable

...

Télécharger au format  txt (11.5 Kb)   pdf (129.3 Kb)   docx (13 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com