LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Cours de histoire des faits économiques

Fiche : Cours de histoire des faits économiques. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  2 Novembre 2015  •  Fiche  •  20 184 Mots (81 Pages)  •  1 072 Vues

Page 1 sur 81

 UEO

Histoire des faits économiques

Charlotte Le Chapelain

Charlotte.le-chapelain@univ-lyon3.fr

Cours sur internet

Matière qui comporte 4 crédits ; 2 examens (semi semestre : QCM (1/3 de la note final) + examen terminal (2/3 note final) sur l’ensemble du programme (QCM)

J Brasseul Histoire des faits économiques et sociaux

J Brasseul Petite histoire des faites économiques et sociaux

(Voir sur Moodle toute la liste)

1993 : Prix Nobel de l’économie pour Douglass North et Robert Fogel pour leurs travaux en Cliométrie

Donné des faites économiques pour comprendre ce qui se passe dans le présent. Retour dans l’histoire permet déclarer certain fait politique présent.

On étudie à partir de la fin XVIII (fin révolution industrielle). Les économies contemporaines vont naitre fin XVIII.

1ere partie : Croissance et crises

Chapitre 1 : Croissance et fluctuations de la révolution industrielle à nos jours : un état des lieux

Chapitre 2 : La crise de 1929

2eme partie : Monnaie et mondialisation

Chapitre 1 : Evolution du SMI de la révolution industrielle à nos jours

Chapitre 2 : Relations économiques internationales et ordre économique mondial depuis 1945

3eme partie : Ressources stratégiques

Partie 1 : Croissance et crise :

La croissance économique est un phénomène de long terme (cours terme = fluctuation dans le cycle économique) = augmentation soutenu du PIB par tête. La croissance est particulièrement liée au chômage. Pourquoi on arrive à une période de croissance soutenue ? Comprendre ce phénomène permet de mettre en place les politiques économiques qui stimulent la croissance. Pour répondre à cette question il faut retourner dans l’histoire. Dans l’histoire il y a des périodes de croissances forte te des périodes de crises économiques majeure. Il faut comprendre les causes de ces phénomènes permet d’avoir des idées sur les politiques économiques à mener dans le futur. Il faut tirer des leçons de l’histoire. Comprendre ce qui s’est passé pour essayer de trouver de quelles manières on pourrait essayer d’améliorer le résultat en termes de croissance économique.

Croissance économique : augmentation soutenue du PIB par habitant. C’est une mesure pas parfaite (PIB ne mesure pas le niveau de vie dans un pays).

PIB : C’est la valeur (valeur monétaire. On mesure les biens et services produit dans une économie grâce à leur prix. Le prix donne une valeur commune. On mesure le PIB grâce à son prix. Ce qui veut dire que le PIB est touché par l’inflation → on mesure le PIB réel et non pas le PIB nominal) de l’ensemble des biens et services  (mesure tous ce qui est produit comme richesse dans l’économie, donc ça inclus tous les biens et tous les services. Mais il y a des biens et services qui ne rentrent pas en compte dans la mesure du PIB comme les activités illicites, l’économie souterraine, et les activités domestiques (et d’autre sont mal comptabilisé, cf cours term))  finaux (les consommations intermédiaires ne sont pas comptées dans le PIB) produits sur le territoire d’un pays (PIB = production des unités résidantes quelques soit la nationalité des entreprises ou des personnes qui produisent (ex : un français qui travaille au Luxembourg ne fait pas augmenter le PIB français) / c’est le PNB qui mesure la production des unités nationales) pdt une période donnée (le PIB est un flux et non une variable de stock càd qu’on ne mesure pas la richesse totale d’un pays mais la richesse produite pdt une période donnée (année ou trimestre), avec le PIB on a pas de vision sur la richesse globale d’une économie). Donc le PIB mesure seulement la production sur une variable.

Plus la population d’un pays est grande, plus son PIB (Ex : PIB de l’INDE > PIB luxembourgeois alors que le PIB/Hab. de l’Inde < PIB/Hab. du Luxembourg). Donc il y a effet démographique qui compte énormément. C’est pourquoi pour faire une comparaison entre pays on utilisera les statistiques de PIB/Hab. car il neutralise les effets démographiques.

Croissance : la croissance économique correspond à l’augmentation du niveau de vie d’un pays à travers le temps. On mesure l’augmentation du niveau de vie d’un pays à travers le temps par le taux de croissance (l’augmentation) du PIB/Hab.

Les sources de la croissance à long terme : On a des idées sur des sources de la croissance à long terme. Un facteur va générer les différentiels de croissance entre les économies c’est prioritairement les différences de productivité du travail, càd que si on a une productivité du travail supérieur à celle d’un autre pays, notre taux de croissance sera supérieur car on produira plus par heure travaillé donc le PIB augmente plus rapidement. Donc pour augmenter la croissance on chercher à augmenter la productivité par tête.

Il y a trois facteurs majeurs qui expliquent plus de productivité du travail :

  • Le capital physique
  • Le capital humain
  • Le capital technologique

Si la GB va décoller fin XVIIIème et devenir la grande économie jusqu’à la première GM c’est car ils vont accéder à une innovation technologique majeur (la machine à vapeur) et qu’ils vont mécaniser leur industrie (notamment l’industrie du textile). En mécanisant leur industrie, leur productivité du travail va décoller accompagner d’un immense décollage de la croissance. A

Aujourd’hui la France se donne pour objectif d’avoir 70% d’une classe d’âge diplômée d’enseignement supérieur. C’est la notion de K humain qui intervient ici car on espère gagner en compétitivité et en productivité du travail en formant d’avantage les jeunes, car le K humain est un facteur important de la productivité du travail.

...

Télécharger au format  txt (122.4 Kb)   pdf (1.6 Mb)   docx (576.8 Kb)  
Voir 80 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com