LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Cour management

Cours : Cour management. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  13 Décembre 2015  •  Cours  •  1 008 Mots (5 Pages)  •  390 Vues

Page 1 sur 5

PARTIE 2 FINALISER, MOBILISER, EVALUER

Séquence 1 : La logique entrepreneuriale

I/ Les finalités de l'entreprise

A. La finalité financière

La finalité de l’entreprise est sa raison d’être, quel que soit le projet d’entreprise elle cherche le profit, afin d’assurer son développement (auto financement) et de satisfaire ces dirigeant (rémunération) et c’est actionnaire (distribution de dividende)

B. Les autres approches de la finalité

Il n’y a pas une seule mais des finalités justifiant l’existence d’une entreprise en effet si la recherche du profit est nécessaire elle n’est pas la seule finalité. Pour Peter Drucher la principale finalité est la satisfaction des clients, et les fonctions essentielles de l’entreprise sont :

  • La recherche et le développement,
  • Le Marketing

Le profit n’est donc pas une fin en soi. Les autres finalités de l’entreprise peuvent être d’ordre sociale sociétale, étique et/ ou écologique. Les finalités sont influencées par les valeurs des dirigeants, la culture d’entreprise, les attentes des parties de partie prenante et les contraintes de l’environnement.

C. De la finalité aux objectifs

La finalité intemporelle et d’ordre générale se concrétisent à travers des objectifs précisent et fixés dans le temps. Les objectifs sont les résultats que l’entreprise souhaite atteindre dans un délai donné.

Ils sont quantitatifs exemple : augmenter le Chiffres d’Affaire de 5 % / ans

Ou quantitatif exemple : commercialisé un nouveau produit dans 6 mois

Les objectifs doivent avoir les caractéristiques suivantes :

  • Être cohérent avec les finalités de l’entreprise et entre eu,
  • Être hiérarchisé en objectif stratégique puis opérationnelle,
  • Être traduit en action ou en opération.

II/ La RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises)

A. Définition

La RSE est l’intégration volontaire par les entreprises de préoccupation sociale, sociétale et environnementale à leurs activités commerciales et leur relation avec leur partie prenante.

La RSE traduit la responsabilité de l’entreprise en vers ses salariés, ses partenaires, la société et la planète, elle associe donc des dimensions financière, sociale, sociétale et environnementale.

B. Enjeux

La mise en œuvre de la RSE peut avoir des effets positifs

  • L’image et notoriété de l’entreprise sont valorisées
  • Les salariés sont d’avantage impliquer (satisfaction de leur attente

Cependant cette démarche est couteuse et elle est risquée si l’entreprise se contente de communiquer sans réellement agir

C. L'intégration de la RSE aux finalités de l'entreprise

  1. Dans le domaine environnemental

L’entreprise repense sont processus de production dans le sens du développement durable (recyclage, économie d’énergie, absence de pesticide …)

  1. Dans le domaine social

L’entreprise entretient de bonne relation avec ses salariés, ses partenaires et multiplies c’est engagement citoyens (parrainage, messena, juste rémunération des salarié)

  1. Dans le domaine financier

L’entreprise privilégie les investissements socialement responsables (IRS), l’ISR est un placement qui prend en compte des critères sociaux et environnementaux en plus des objectifs purement financier (fonds utile de placement

Prémisses : c’est le début de quelque chose

Séquence 2 : Le management de l’entreprise

I/ Les dimensions du management

A/ Définitions du management

Le management est l’ensemble des techniques de gestion et d’organisation des entreprises. Il repose sur 4 fonctions :

  • Finaliser,
  • Organiser,
  • Animer,
  • Contrôler.

B/ Le management stratégique

...

Télécharger au format  txt (7.7 Kb)   pdf (181.4 Kb)   docx (15.2 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com