LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

UE 3.3 projet professionnel infirmier

Étude de cas : UE 3.3 projet professionnel infirmier. Recherche parmi 233 000+ dissertations

Par   •  19 Janvier 2020  •  Étude de cas  •  1 482 Mots (6 Pages)  •  29 Vues

Page 1 sur 6

INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS

Croix-Rouge française

460 rue Jurien de la Gravière – 29200 BREST

UE 3.3 : Rôles infirmiers, organisation du travail et interprofessionnalité

Semestre 5

Infirmière puéricultrice

GUILLERM Mathilde

Promotion 2017-2020

Sommaire

I. Introduction ----------------------------------------------------------------- p1

II. Présentation du mode d’exercice infirmier choisi ---------- p2, 3, 4

III. Bilan de compétences et aptitudes ---------------------------------- p5

IV. Conclusion ----------------------------------------------------------------- p6

Bibliographie

I. Introduction

Dans le cadre de l’UE 3.3 « Rôles infirmiers, organisation du travail et interprofessionnalité », j’ai décidé de présenter mon projet professionnel, celui d’exercer le métier d’infirmière puéricultrice.

Lors de ma préparation au concours infirmier, j’ai eu l’opportunité d’être bénévole aux Blouses Roses. C’est une association qui intervient principalement auprès des enfants hospitalisés et des personnes âgées afin de les écouter, les réconforter, mais aussi les distraire. Durant 6 mois, tous les mercredi après-midi, j’ai pu être en contact avec des enfants hospitalisés. Cette expérience enrichissante m’a apportée un sentiment d’accomplissement personnel, mais aussi de détermination de devenir puéricultrice.

Durant ma préparation au concours infirmier, j’ai pu réaliser un stage au sein d’une crèche, pendant 3 semaines. J’ai pu découvrir (…) Ce stage n’a fait que conforter mon choix de devenir puéricultrice.

Tout d’abord, je présenterai l’exercice de l’infirmière puéricultrice, puis, j’identifierai les compétences et les aptitudes.

Enfin, je terminerai par une analyse de mon travail et de ma réflexion.

II. Présentation du mode d’exercice infirmier choisi

A) Rôle et missions

La puéricultrice exerce une profession à caractère médico-social. C’est une professionnelle spécialisée dans la connaissance de l’enfant, de la naissance à l’adolescence. Ses missions principales sont de prévenir, maintenir et restaurer la santé de l’enfant, de contribuer à son développement en favorisant son éveil, son autonomie et sa socialisation, tout en tenant compte de son environnement familial et social. Auprès des parents, elle joue également un rôle de prévention, d’éducation et de conseil, tout en étant à leur écoute.

Une puéricultrice travaille toujours en équipe. Elle collabore avec des médecins, des aides-soignants, des auxiliaires de puériculture, des éducateurs de jeunes enfants, des sages-femmes, ou encore, des psychomotriciens.

Exercer la profession de puéricultrice nécessite un sens de l’observation ainsi qu’une vigilance constante afin de prendre en soin des enfants, et de surveiller au mieux leur état de santé.

La bienveillance, la douceur et la patience sont nécessaires afin d’établir un rapport de confiance avec l’enfant et ses parents.

Ce métier requiert aussi une grande résistance aussi bien physique qu’émotionnelle. La confrontation quotidienne à la douleur et à la détresse de l’enfant est particulièrement éprouvante.

Les lieux d’exercice sont multiples et peuvent être intra hospitalier ou extra hospitalier.

B) Lieux d’exercice

La puéricultrice peut travailler dans tous les lieux d’accueil des jeunes enfants, qu’ils soient bien-portants ou malades, épanouis ou en difficulté pour des raisons d’ordre social ou familial.

Elle peut exercer en milieu hospitalier, comme dans une maternité, où elle veille au confort des nouveaux-nés, effectue les soins infirmiers nécessaires, établit le régime alimentaire des bébés, et assure leur surveillance médicale. Elle accompagne et conseille aussi les mamans sur les soins, l’allaitement, mais aussi, le développement de l’enfant.

Au sein des services pédiatriques, elle prodigue les soins aux enfants malades, du grand prématuré jusqu’à l’adolescent. Elle conseille et accompagne également la famille de l’enfant.

La puéricultrice peut aussi exercer en extra hospitalier, comme dans une PMI (protection maternelle infantile), où elle fait partie intégrante de l’équipe pluridisciplinaire médico-sociale. Elle joue un rôle de prévention, de protection et d’éducation auprès des familles. Elle accueille les parents pour répondre à leurs questions, leur donner des conseil et les rassurer. Il lui arrive aussi de visiter les enfants à leur domicile afin de suivre leur évolution. Elle travaille en collaboration avec une équipe de personnels soignants, d’éducateurs de jeunes enfants ou de travailleurs sociaux.

En crèche ou halte-garderie, la puéricultrice anime et encadre et encadre une équipe de professionnels : éducateurs de jeunes enfants, auxiliaires de puériculture, ou encore, assistantes maternelles, tout en continuant à s’occuper des enfants. Elle participe à l’élaboration et à la mise en œuvre du projet éducatif ainsi qu’à l’organisation générale de la crèche. Elle prend en charge la prévention et la surveillance médico-sociale des enfants. Ainsi elle surveille leur santé et leur prodigue les soins nécessaires.

Qu’elles aient un rôle purement médical ou plus tourné vers le social, la préoccupation première de la puéricultrice

...

Télécharger au format  txt (11 Kb)   pdf (48.3 Kb)   docx (13.7 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com