LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

RECUEIL DE DONNÉES D'UN PATIENT - ANALYSE DU TRAVAIL EN GROUPE

Étude de cas : RECUEIL DE DONNÉES D'UN PATIENT - ANALYSE DU TRAVAIL EN GROUPE. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  29 Novembre 2017  •  Étude de cas  •  907 Mots (4 Pages)  •  229 Vues

Page 1 sur 4

PRÉSENTATION DU PATIENT

Nom: T...

Prénom: Henri

sexe: Masculin

Né le: 06/11/1943 (74 ans)

Téléphone: 0620......

Personne de confiance: Mr T.... (fils) 0632.......

Langue: Francais

Taille: 1m70

Poids: 82 kg

IMC: 28,4 (Surpoids)

Appareillage: Sans

Situation sociale:

N° sécurité sociale: 1 43 05 ...

N° Mutuelle: Sans

Situation familiale:

Marié

Deux enfants adultes

Une fille décédée en 2004

Vit avec sa femme

Enfant de la DAS (n'a jamais connu ses parents biologiques)

Situation Professionnelle:

Sans emploi

En invalidité

Antécédents psychaitriques:

A fait un sevrage alcolique à Béziers d'une durée de 15 jours en Juillet 2016

Traitement à l'entrée:

Valium 10mg (1 boite)

Euphytose

Infos complémentaires:

En surveillance judiciaire pour maversation judiciaire.

Pas de régime alimentaire

Allergie: aucunes connues

Alcoolisme depuis 2013, dit boire une bouteille d'un litre de vin rosé tous les jours depuis 2015.

Fume 5 à 10 cigarettes par jours

DATE ET MOTIF D'ENTRÉ

Le patient est entré le 06/11/2017 pour un seuvrage alcolique et une dépression.

Il est venu par ses propres moyents acompagné par sa femme.

HISTOIRE DE LA MALADIE

Suite au diagnostique d'un cancer du sein de femme en 1994 une mélancolie s'instale dans la vie du patient, par la suite en 2004 sa fille décède, renversée sur la voie publique par un conducteur sous l'emprise d'alcool et de drogue, le conducteur sera condamné à 4 mois de prison. Suite à ce décé le patient tombe en depression et dit ne plus avoir eu goût à la vie à partir de ces evenements.

Enfant de la DAS il apprend le décé, en 2013, de sa mère biologique qu'il n'a jamais connu. Quelques mois plus tard c'est le décé de ses deux frères ainés biologiques, qu'il n'a jamais connu non plus, qu'il apprendra. Le patient se dit trés touché par ces décés. A partir de ce moment il se met à boire régulierement.

En 2015 il est comdamné pour malversation judiciaire, il perd son emploi et se retrouve seul chez lui en journée c'est à cet instemps qu'il dit boire une bouteille d'un litre de vin rosé par jour.

Sur demande de sa part et aprés conseil de son medecin traitant il est interné en psychiatrie pour sevrage à Béziers en 2016. Il écourtera son sejour au bout de 15 jours.

Le patient ne présente pas d'idées suicidaires.

RÉSUMÉ DE L'HOSPITALISATION

Le patient sera pris en charge en clinique le 06/11/2017. L'équipe soignate découvre un homme fatigué, en pleur, tranblant, prostré, au contact dificile, sa femme s'occupe de lui et l'aide à se diriger dans la clinique. En entretien d'entrée avec le psychiatre et les deux infirmiers il confira avoir consomé de l'alcool avant de venir et être trés honteux. La premiere nuit dans la clinique se passera bien, pas de dificulté à l'endormissement aprés une prise médicamenteuse. Il confira lors de la distribution de médicament de 8h00 que la présence de soignants lors de la ronde de 6h00 le rassure. Il se dira perdu avec un sentiment "d'être en prison" durant la matiné.

Patient avec un bon contact tout de même, discute aprés stimulation de l'équipe soignante

...

Télécharger au format  txt (6.2 Kb)   pdf (71.6 Kb)   docx (15 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com