LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Management, plan de cours

Cours : Management, plan de cours. Recherche parmi 256 000+ dissertations

Par   •  17 Mars 2013  •  Cours  •  6 916 Mots (28 Pages)  •  479 Vues

Page 1 sur 28

Management

Thème 1 : la planification

• Planification stratégique

• Prise de décision

Thème 2 : l’organisation

• Culture et organisation

• Changement et innovation

Thème 3 : la direction

• Comportements individuels et collectifs

• Travail en équipes : bâtir une équipe performante.

• Motiver ses collaborateurs.

• Leadership : maîtriser les styles de management.

• Communication interpersonnelle.

Thème 4 : le contrôle

• Management de la productivité et de la chaîne de valeur.

• Le contrôle de la qualité : simplification managériale.

• Le contrôle de gestion : un management de la performance.

La planification

Planification stratégique

 Grace à la planification on détermine d’une manière précise les objectifs et toutes les mesures à prendre pour arriver à ce résultat.

 L’organisation attribue et aménage les ressources indispensables à la réalisation des tâches essentielles.

 La direction favorise la convergence des efforts en vue d’accomplir la tâche de la meilleure façon possible.

 Le contrôle assure le suivi en ce qui concerne la réalisation des tâches et intervient aux besoins pour redresser les choses.

Rôle de la planification dans le processus de gestion.

 Planification : donne l’orientation générale, détermine les résultats, décide des mesures à prendre pour réaliser les buts.

 L’organisation : établit les structures.

 La direction : oriente le code travail de l’équipe.

 Le contrôle : veille à l’obtention des résultats souhaités.

Planification plus ou moins variée

Tous les managers planifient, mais à des degrés de formalisation variés :

 Certains managers d’entreprises, souvent de petite taille, s’en tiennent à une vision personnelle de l’horizon visé et du moyen d’y parvenir : dans ce cas, les collaborateurs n’ont en général pas toutes connaissances des objectifs de leur entreprise.

 Dans notre cas, nous parlons de planification formelle dans laquelle les objectifs sont rédigés et diffusés aux membres de l’organisation et où le management trace clairement la route à prendre afin de l’atteindre.

Peut-on planifier en environnement incertain ?

 Si l’environnement des organisations était stable, il serait inutile de planifier !

 Or chaque instant est caractérisé par un changement technologique, social, politique, économique…

 D’où la nécessité de planifier avec exactitude pour faire face à un environnement trop dynamique et déterminant pour être ignoré par les dirigeants.

4 bonnes raison de planifier

Les managers se lancent dans la planification pour :

 Mettre des efforts en commun en indiquant à l’ensemble des membres de l’organisation la direction à suivre.

 Limiter les pertes et les actions superflues (éviter que certaines unités travaillent au détriment des autres et engendrent une perte d’efficacité).

 Réduire l’impact des changements en obligeant les managers à regarder droit devant eux et à anticiper ces changements et en évaluer les conséquences.

 Définir les normes pour faciliter le contrôle : avec des objectifs détaillés, les performances peuvent être évaluées et en cas d’écart, une correction devient possible.

Quelques inconvénients de la planification formelle :

La planification peut être une source de rigidité : il faut que l’application d’un plan reste souple pour parer aux changements de situation.

Planification et environnement dynamique sont incompatibles : il faut savoir gérer le chaos et transformer les problèmes en opportunités, d’ou le besoin de flexibilité que les plans stricts n’offrent pas.

Les plans formels ne peuvent remplacer l’intuition et la créativité. Les plans trop mécaniques peuvent réduire la vision initiale à une routine programmée.

La planification accorde la priorité à la concurrence d’aujourd’hui et non à la survie de demain. Planifier pour exploiter ou maximiser les possibilités du moment laisse peut de marge pour créer ou réinventer un secteur d’activité.

La planification formelle renforce la réussite mais peut faire baisser la vigilance : il faut savoir modifier ou abandonner une stratégie même si elle fonctionne en prévision de changements environnementaux.

Types de planification

4 critères interdépendants pour décrire les différents types de plan

 Leur portée : stratégique ou opérationnelle

 La durée : court et long terme

 Leur spécificité : directionnels ou spécifiques

 Leur fréquence d’application : ponctuel ou permanant

Souvent on a :

Portée Durée Spécificité Fréquence d’application

Stratégique long terme Directionnels permanant

Opérationnelle Court Spécifique ponctuel

Stratégique VS opérationnel

Les rapports d’interdépendance entre les plans stratégiques et les plans

...

Télécharger au format  txt (45.3 Kb)   pdf (371.8 Kb)   docx (28.7 Kb)  
Voir 27 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com