LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Economie Droit Devoir: les biens publics

Dissertation : Economie Droit Devoir: les biens publics. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  15 Mars 2015  •  475 Mots (2 Pages)  •  1 063 Vues

Page 1 sur 2

Divers / Economie Droit Cned 1

Economie Droit Cned 1

Dissertation: Economie Droit Cned 1

Rechercher de 35 000 Dissertation Gratuites

Soumis par: carlnbia 18 février 2013

Balises:

Mots: 1678 | Pages: 7

Vus: 245

Voir la version complète

S'inscrire

DEVOIR V9717-D1 /1

DEVOIR 3 ECONOMIE GENERALE DROIT

NOM : NBIA

Prénom : CARL

Questions

1

Les biens publics sont, en science économique, des biens ou des services dont l’utilisation est non rivale et non exclusive, Ils bénéficient à tous les individus. La non-rivalité d’un bien signifie que sa consommation par un individu n’empêche pas la consommation du même bien par un autre individu. Selon Charles kindleberger, l'idée que les biens publics devaient, être fournis par une grande puissance hégémonique, les Etats-Unis en l'occurrence. Cette idée, émise par un économiste plutôt classé à gauche est reprise par les néo-conservateurs américains. Pour différencier un bien public, Pour être qualifié de bien public « pur », un bien doit être à la fois non rival et non exclusif (Exemple : la sécurité internationale). Or, la majorité des biens publics mondiaux ne respectent qu’une seule de ces deux conditions et sont alors qualifiés de biens publics « impurs ».

Les biens communs, pour lesquels la condition de non-rivalité ne se vérifie pas du fait de la saturation possible de ce type de biens ;

Les biens de club, pour lesquels la condition de non-exclusivité est absente du fait de la possibilité d’en réglementer l’accès.

2

Les biens publics mondiaux relèvent de l’intérêt général des nations. Ils sont indispensables à leur fonctionnement social et

Économique dans un contexte de mondialisation et d’interdépendance croissante entre les pays. Cependant, ils répondent,

Suivant leur nature, à des problématiques distinctes et exigent ainsi des réponses différenciées.

Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) a proposé de regrouper les biens publics mondiaux en 3

Grandes catégories :

La première catégorie regroupe les biens publics mondiaux naturels, tels que la stabilité climatique ou la biodiversité. Le problème auquel est confrontée la communauté internationale est la surutilisation de ces biens, et donc leur épuisement ;

La deuxième cat

Voir la version complète

S'inscrire

égorie correspond aux biens publics mondiaux d’origine humaine, tels que les connaissances scientifiques. Pour ce type de biens, l’enjeu principal est leur sous-utilisation : ils sont difficilement accessibles, pour certains pays, défavorisés ou peu informés (les pays pauvres, par exemple) La troisième catégorie, dénommée « résultats des politiques globales des nations », inclut la paix, la santé et la stabilité du système financier international. Le problème d’action collective est, dans ce cas, un problème de sous production : correspondant à un processus continu de production collective entre les États, le degré d’implication, de ces derniers est parfois insuffisant pour répondre à la taille de leurs enjeux.

3

Selon l’OCDE, le capital humain recouvre « l’ensemble des connaissances, qualifications, compétences et caractéristiques individuelles qui facilitent la création du bien-être personnel, social et économique. » « Il constitue un bien immatériel qui peut faire progresser ou s ...

...

Télécharger au format  txt (3.4 Kb)   pdf (63.8 Kb)   docx (9.4 Kb)  
Voir 1 page de plus »