LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Devoir 1 management BTS MUC CNED

Cours : Devoir 1 management BTS MUC CNED. Recherche parmi 230 000+ dissertations

Par   •  15 Juin 2018  •  Cours  •  886 Mots (4 Pages)  •  247 Vues

Page 1 sur 4

Devoir 1

Analyse de la situation de l’entreprise

Question 1 :

M. et Mme. PREVALMA désiraient tous deux un poste avec un fort degré d’indépendance pour gagner en autonomie. Ils ont donc créé La Soulterie pour combler leur besoin d’accomplissement de soi. De plus, selon les documents, Alain est une personne imaginative et à une capacité d’anticipation intuitive des opportunités. Ces caractéristiques relèvent du profil de l’entrepreneur, il y a un besoin d’innovation et de développement. Il s’agit donc d’une logique entrepreneuriale. Selon Schumpeter l’entrepreneur incarne le parti de l’innovation, il est fait pour prendre les initiatives et pour créer mais il a du mal à déléguer. La vision de Schumpeter définit bien Alain, celui-ci a en effet du mal à déléguer, c’est la raison même des difficultés de fonctionnement de l’entreprise aujourd’hui. On remarque bien que la logique managériale est l’opposée de la Soulterie.

La logique managériale consiste à optimiser le fonctionnement de l’organisation et à accompagner son développement afin de limiter les risques. Elle se base sur la stratégie, la communication, la maitrise de l’organisation, la délégation, la coordination et le contrôle des résultats.

Alain n’optimise pas, il a des retards de livraison et il est hors délais sur les dossiers de marché public. De plus, il n’a aucun plan d’affaire et budget prévisionnel à fournir à son banquier et il ne porte aucune reconnaissance envers ses employés.

Question 2 :

Les dirigeants ont deux finalités, une finalité économique et financière et une finalité sociétale.

Dans le but d’une finalité financières et économique, ils ont développé leur activité en s’implantant sur un nouveau marché, le marché des collectivités ce qui leur a permis d’augmenter leur chiffre d’affaires, le nombre de clients et la rentabilité (multipliée par 10 entre la 1ère et 13ième année). Les bénéfices générés par l’activité leurs ont permis d’agrandir leur zone géographique.

En ce qui concerne la finalité sociétale, Conception à créer une association Prim’livre dans le but d’aider les bibliothèques à faible budget à promouvoir la lecture dans les milieux défavorisés et aide les jeunes auteurs à se lancer pour soutenir la création culturelle.

Question 3 :

Selon moi, la Soulterie n’est pas une entreprise performante malgré qu’elle soit en développement croissant. Les ventes et le chiffre d’affaires de l’entreprise sont en pleine augmentation mais plus sa rentabilité, trop de charges sont générées. La Soulterie s’est développée trop rapidement sans stratégies, les charges salariales sont trop conséquentes, la banque autorise de moins en moins de crédit par manquement de plan d’affaires et de budget prévisionnel et des locaux sont loués à l’année pour une faible période d’activité. De plus, les dossiers de marchés et les livraisons sont hors délai, ce qui fait perdre un bon nombre de clients. Pour finir, Alain est face à des salariés mécontents car il ne peut pas se permettre de les augmenter ou de mettre en place des primes.

...

Télécharger au format  txt (6.1 Kb)   pdf (53.7 Kb)   docx (12 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com