LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Cours de psychologie sociale

Cours : Cours de psychologie sociale. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  21 Janvier 2018  •  Cours  •  15 117 Mots (61 Pages)  •  486 Vues

Page 1 sur 61

CM Psychologie Sociale

Mme Salès-Wuillemin

Séance 1 : 24/09

Psychologie sociale du langage et de la communication

Descriptif du cours

  • Les schémas de communication : des modèles monologiques aux modèles dialogiques

  • La théorie du contrat de communication et ses développements
  • Les recherches en psychologie sociales sur l'analyse du discours

→ Impact de l'attitude sur le discours

→ Impact des attitudes intergroupes sur le discours

[pic 1]

Quelques Ouvrages :

Ghiglione, R (1986) (Ed), l'homme Communiquant, Paris : Colin

Salès-Wuillemin (2005 Psychologie sociales expériementale de l'usage du langage, représentation , catégorisation

Salès-Wuillemin La catégorisation et de stéréotypes en psychologie social (2006)

Introduction

Qu'est ce que communiquer ?

Communiquer c'est dire « simultanément quelque chose à quelqu'un et avec quelqu'un, dans une situation sociale spécifiée dans le temps et dans l'espace » (Ghiglione et Bromberg 1986)

Communiquer c'est une interaction avec quelqu'un (agir sur l'autre). C'est Communiquer ses attitudes de manière à être cohérente compatible avec la position de 'l'nterlocuteur. Dépend de l'anticipation de l'interlocuteur.

  1. Les  schémas de communication : des modèles monologiques aux modèles dialogiques

monologique : on prend en compte un seul individu, l'individu produit un message sans qu'il ait d'interlocuteur. Même dans cette situation j'ai en tête un interloucteur en tête, donc c'est déjà forcément une interaction.

La communication et le langage dans sa fontion sémantique ( cela va permettre de traduire et de communiquer du sens et de la signification )

Le sens : quelle signification va avoir un nom quelque soit le contexte ( au sein d'un dico) (objectif)

La signification : le sens que va prendre le mot pour un individu donné, dans une situation donnée (subjectif)

A) Communiquer sert à transmettre du sens, des significations. Autrement dit on ne parlerait que pour dire quelque chose

Une conception qui remonte à Descartes (1637)

→ Le discours de la méthode, l'homme se distingue de l'animal parce qu'il communique ses pensée par la parole, contrairement aux animaux. La pensée caractérise la condition humaine.

→ La parole permet de transmettre le contenu de nos pensées parce que c'est la pensée qui fonde notre existence (= position cartésienne).

→ S'il reste des difficultés à communiquer nos pensées c'est parce que nos sentiments les dominent.

Lorsqu'on arrive pas à communiquer avec quequ'un c'est le fait de nos émotions, cela va créer du bruit et va avoir une incidence sur ce qui est compris.

 Le langage est le propre de l'homme, l'homme a besoin du langage pour transmettre ses idées et pensées.

  1. Saussure 1919 (cours de linguistique générale)

(schéma)

Au nivea de l'interlocuteur A et B il y a association entre un concept C (qui correspond au signifié) et une image (I)

[pic 2][pic 3]

                        Audition                                           Phonation [pic 4]

[pic 5][pic 6]

I → C                                                                                                 B

        [pic 7]

[pic 8]

[pic 9][pic 10]

                       Phonation                                            Audition[pic 11]

Concept = Signifié 

Image acoustique = Signifiant

Le signe (mot) est l'association d'un signifiant et d'un signifié.

L'individu A va produire un mot grâce à un acte de codation qui va traduire ses pensées en mots articulés. Du coté de B (le recpeteur) il va se produire un acte d'audition qui va permettre de capter les mots produits. Ce que fait A , c'est qu'il va associer un concept avec un mot, donc un signifiant et un signifié.

L'image acoustique est un signifiant, la forme que va prendre le mot. Celle ci est le support qui va permettre de transmettre le signifié (Le sens qu'aura le mot dans la langue, dans le dico).

Du point de vue du récepteur, il va capter le signifiant, il va être exposé à la forme graphique et il va apparier ce signifiant avec un signifié donné.  Pour l'emmeteur il a un signifié en tête il va le traduire en signifiant. Pour le destinataire, c'est l'inverse.

Les pertes viennent du fait que les individus qui sont en situation de communiquer ne maitrisent pas la langue de la même manière. Ces idnividus ont un niveau d'expertise de la angue qui peut varier et donc l'appariment entre signifiant et signifié ne peut provenir que de ce manque d'expertise dans la langue.

Ce que dit Saussure, c'est que le linguiste s'intéresse à la langue car pour lui le sens de la langue est le sens reconnu.

La parole va être l'utilisation de la langue par les sujets.

 

Conception de Saussure (1919)

→ Le circuit de parole implique 2 individus mai la conception reste monologique.

→ Le point de départ est dans le « système cognitif » de l'individu A. Là sont associés les concepts et images acoustiques. Ce processus cognitif précède une activité physiologique (activité phonatoire) le circuit fonctionne en reflet au niveau de l'individu B qui perçoit les ondes sonores, associe l'image acoustique au concept correspondant. A son tour B aura une activité phonatoire.

...

Télécharger au format  txt (94.8 Kb)   pdf (525.6 Kb)   docx (1.4 Mb)  
Voir 60 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com